QUAND LE RUGBY RENCONTRE L'EQUITATION

08/03/2018

QUAND LE RUGBY RENCONTRE L'EQUITATION

Droits FFE - PSV

Mercredi 28 février, la Fédération Française d’Equitation a ouvert les portes des stages des équipes de France de concours complet et de voltige à la presse. Les journalistes ont ainsi pu entrer en immersion dans la préparation des équipes de France en stage au Pôle France de Saumur. La journée a également été marquée par un échange inter-sports avec la présence exceptionnelle de quatre joueurs de rugby du Stade Français Paris.

 
La Fédération Française d’Equitation souhaite favoriser la médiatisation des sports équestres. Dans cette optique, elle a offert aux médias la possibilité d’entrer au cœur des ses équipes de France à plusieurs reprises.

Les journalistes de presse spécialisée et généraliste se sont déplacés en nombre dans le Maine-et-Loire. Ils ont pu assister aux sessions de dressage des cavaliers de concours complet avec Serge Cornut, entraîneur national adjoint au dressage.

Ce rassemblement a sonné comme l’ultime rendez-vous de préparation à quelques jours du coup d’envoi de la saison prévu, pour la plupart des cavaliers présents, à l’occasion du Grand National de Saumur du 15 au 18 mars. Les membres de l’équipe de France se sont tous montrés disponibles et se sont prêtés au jeu des interviews entre deux séances de travail.

 

18N24_0491bis

Le jeune Lambert Leclezio a fait profiter à toute l’assemblée et en exclusivité, d’une partie de son nouveau programme. Le voltigeur de 20 ans a montré l’étendue de son talent en virevoltant avec une souplesse exceptionnelle sur le dos de Poivre Vert longé par François Athimon.

 

Un échange inter-sports enrichissant

Ce stage équipe de France a également été l’occasion d’accueillir une délégation du Stade Français Paris rugby. Les joueurs présents ont ainsi découvert le haut niveau d’un sport qu’ils ne connaissaient pour la plupart quasiment pas.

La FFE a proposé aux rugbymen un programme riche afin de leur montrer un large panel de ce que propose le haut niveau des sports équestres.
Ils ont été accueillis par tous les membres de l’équipe de France et se sont vus dispenser de précieux conseils notamment par les champions olympiques de Rio : Karim Laghouag, Mathieu Lemoine, Astier Nicolas et Lt Col Thibaut Vallette. Mathieu Lemoine les a « pris sous son aile » afin de leur montrer tout ce qui entoure la préparation des chevaux avant de se mettre en selle. Ils ont ensuite pu voir évoluer les cavaliers lors du travail sur le plat avec Serge Cornut.
Les rugbymen ont également pu visionner certains des parcours des champions de Rio et notamment le cross d’Astier Nicolas commenté en direct par ce dernier. Le médaillé d’argent en individuel a ainsi fait partager aux rugbymen ses sensations et les détails techniques de son sport. Un véritable échange entre athlètes de haut niveau.  

 

18N26_0092bis

Les joueurs du Stade Français ont également pu apprécier le savoir-faire des écuyers du Cadre Noir de Saumur notamment à travers le démonstration d’un Sauteur emmené par Matthieu Van Landeghem.            

Les Stadistes ont ensuite été séduits par la démonstration de voltige effectuée par Lambert Leclezio et ont été initiés par Anthony Bro Petit, membre de l’équipe de France de voltige, à la pratique de la voltige sur un cheval mécanique !

Les rugbymen se sont montrés très intéressés et fascinés par cette connexion établie entre les cavaliers et leur monture. Ils ont eu droit à une visite guidée de l’ENE avec notamment un passage par la forge et l’espace vétérinaire accompagnés par un guide de luxe, Xavier Goupil, vétérinaire de l’équipe de France de concours complet.

« Je ne connaissais vraiment pas du tout les sports équestres. C’était une super découverte, tant sur le côté humain que sportif. Ce qui m’a le plus frappé c’est la relation qui existe entre le cavalier et son cheval, c’est impressionnant. Pour réussir à créer de tels rapports, ce sont des années de travail. C’était très intéressant de pouvoir interagir avec les cavaliers notamment au niveau de la préparation mentale et physique. Il y a forcément quelques similitudes entre nos deux sports, notamment la compétition, l’adrénaline et les appréhensions. Maintenant que je suis rentré en immersion avec l’équipe de France, la prochaine fois que je verrai de l’équitation à la télévision, je pourrai dire que je les connais et je suivrai avec beaucoup d’attention leurs performances », explique Sylvain Nicolas, troisième ligne du Stage Français, en convalescence après une blessure à la rotule.

Dans quelques semaines, ce sera au tour des cavaliers de l’équipe de France de partir à la découverte du haut niveau de rugby. Ils auront en effet le privilège d'assister à un match du Stade Français et à toute sa préparation à Paris à l’occasion d’une des dernières journées du Top 14. Un échange de bons procédés !