CHAMPIONNATS D'EUROPE AIX LA CHAPELLE : L’EQUIPE DE FRANCE DE REINING CINQUIEME, ROMUALD POARD EN FINALE

18/08/2015

CHAMPIONNATS D'EUROPE AIX LA CHAPELLE : L’EQUIPE DE FRANCE DE REINING CINQUIEME, ROMUALD POARD EN FINALE

©FFE-PSV

Avec le Dressage, le Championnat d’Europe de Reining Seniors a ravi le public aixois pour cette première semaine de compétition. Sous les encouragements d’un public survolté, la France termine 5ème du championnat par équipe, remporté par la jeune équipe d’Italie, un pays qui connaît un véritable engouement pour les disciplines Western. En individuel, Romuald Poard confirme sa place de leader, en se qualifiant pour la finale avec Peppys Ruf Sailor , propriété de Valérie Arnaud Coste et Vincent Closquinet, comme lors des Jeux Equestres Mondiaux 2014 en Normandie.

 

Une cinquième place par équipe :

Composée de Romuald Poard  sur Peppys Ruf Sailor , Franck Perret  sur Nu Sailor Lena , Bastien Bourgeois  sur Ahr Lucky Whiz Dunit , propriété de son cavalier et Laura Duponchel sur Jac Lealeta Dream , propriété de Pierre-Toussaint Gaffory, l’équipe de France termine 5ème de ce championnat d’Europe. Romuald Poard et Franck Perret signent les meilleurs scores français de ce premier « pattern » d’environ 4 minutes, avec respectivement 213.50 et 212.50 points. 15ème au classement individuel, Romuald Poard et son étalon de 9 ans, Peppys Ruf Sailor, se qualifient directement pour la finale. Franck Perret et son étalon alezan brûlé, Nu Sailor Lena, n’ont pas cette chance.  16ème de ce premier classement, le couple doit prendre part à la Consolante. Avec son beau Palomino, Ahr Lucky Whiz Dunit, le 3ème cavalier français, Bastien Bourgeois, limite sa prise de risques dans une stratégie d’équipe. 24ème avec 208.5 points, il est lui aussi retenu pour la Consolante. Enfin, Laura Duponchel, touche féminine de cette équipe, passe malheureusement à côté de ce championnat. Ses points ne sont pas comptabilisés pour le score de l’équipe de France qui retient les 3 meilleures prestations.

 

Résultats du Championnat d’Europe Reining Senior par équipe :

1. Italie, 658.0 pts

2. Allemagne, 656.0 pts

3. Pays-Bas, 644.0 pts

4. Grande-Bretagne, 635.5 pts

5. France, 634.5 (Romuald Poard - 213.5 / Franck Perret - 212.5 / Bastien Bourgeois - 208.5)

Retrouvez tous les résultats par équipe : ICI

 

Deux cavaliers français prennent donc part à la Consolante. Cette épreuve donne à 20 cavaliers l’opportunité d’effectuer un second pattern, les 5 meilleurs d’entre eux se qualifiant pour la finale. Franck Perret, premier cavalier retenu pour la Consolante, réalise une contre-performance.  Son compatriote Bastien Bourgeois améliore quant à lui sa prestation avec un score de 211.5 points. Celui-ci n‘est malheureusement pas suffisant et Bastien termine 6ème, aux portes de la finale.

Retrouvez tous les résultats de la Consolante : ICI

Le scénario des Jeux Equestres Mondiaux se répète donc et c’est Romuald Poard et Peppys Ruf Sailor qui représentent la France lors de cette ultime épreuve. Avec un score de 213 points, le couple se classe 12ème de la finale, dominée, comme l’épreuve par équipe, par le jeune Italien Giovanni Masi de Vargas, qui s’attribue le titre européen, et l’Allemand Grischa Ludwig.

 

15N552-0709

Tous les résultats du Championnats d’Europe individuel Senior de Reining : ICI

 

Guy Duponchel, sélectionneur national de Reining :

« Au niveau de l’équipe, nous avions une bonne opportunité de podium ou de pied de podium du fait de l’absence de nations fortes comme la Belgique ou encore l’Autriche. Nous n’avons pas réussi à la saisir mais nous ne sommes qu’à 0,5 point des 4èmes. Romuald Poard confirme sa performance réalisée aux Jeux Equestres Mondiaux, lors desquels il a fini 16ème de la finale. Ici, il termine 12ème avec le même cheval et prouve ainsi sa régularité. Il y avait un très bon esprit d’équipe au sein du clan français. Je suis très content de voir encore une fois le Reining intégré aux championnats d’autres disciplines plus connues. C’est bon pour l’évolution de notre sport et cela a permis aux cavaliers de Dressage de venir nous voir. Certains d’entre eux envisagent même de venir essayer le Reining. Ce partage d’expérience est important car nous avons tous à apprendre les uns des autres. Le Reining français a besoin de soutien et de support, notamment pour que l’on accède à une meilleure qualité de chevaux , ce qui nous fait défaut aujourd’hui. »