Equirando 2012

Equirando 2012

Crédit FFE-PSV

Un grand succès populaire pour la 48e édition de l’Equirando

Cette année, c’est le prestigieux Haras national du Pin, en Normandie, qui leur était proposé. Un tel site ne pouvait que rendre attrayantes et motivantes  les randonnées d’approche, préalable requis pour participer au grand rendez-vous final, du 27 au 29 juillet. 1200 équirandins, venus parfois de très loin, ont emprunté et fait vivre chemins, sentiers et toute l’infrastructure liée, pour être présents à l’heure dite. Cette année, des participants du Québec, des Etats-Unis, de l’Ile de la Réunion, de Guadeloupe, sont venus enrichir et rehausser la fréquentation habituelle des voisins européens limitrophes - Allemands, Belges, Espagnols, Italiens …  Des milliers de visiteurs ravis ont par ailleurs profité de l’aubaine pour découvrir le monde   de la randonnée à cheval, avec une trentaine d’animations autour des « savoirs-équestres de Normandie » et d’un village d'une trentaine d'exposants.

En famille, en solitaire ou avec leur club, cavaliers et meneurs, se sont mis en route le vendredi pour converger vers l’Allée Louis XIV, porte d’entrée pour 3 jours de fête au Haras du Pin. En provenance des J-1 ou d’autres destinations, les randonneurs sont arrivés en début d’après-midi sous un soleil radieux. Le traditionnel pot d’accueil les attendait à l’entrée du site, cidre et boissons leur étant offerts avant le passage au contrôle vétérinaire.

Les équidés une fois badgés se sont rendus en direction de la Cour d’honneur pour y être présentés et photographiés devant le château. Guidés par des bénévoles à cheval, nos Equirandins ont pu rejoindre les boxes, paddocks ou ligne d’attache pour faire profiter à leur monture d’un repos bien mérité. C’est au cœur du village exposant que le trajet s’est achevé avec la remise des informations et des bracelets à la tente d’accueil de l’Equirando. Les stands commençaient à animer le village des exposants, les paddocks se remplissaient, les tentes se montaient, l’effervescence commençaient à envahir le Versailles du cheval. L’Equirando 2012 au Haras du Pin était lancé.

La journée du samedi a débuté par un réveil du bivouac sous un soleil radieux. Après le petit déjeuner, les randonneurs étaient invités à se rendre sur les carrières  Furioso et Workaholic, où ont été programmé sur l’ensemble de la journée des animations sur le thème des « savoirs équestres de Normandie ». Equitation éthologique, initiation à l’attelage, présentation et vente de chevaux, travail en liberté, pony-games ou encore équitation de travail se sont succédés durant toute la durée du séjour. Une visite du haras était également au programme, permettant aux équirandins de découvrir ce lieu chargé d’histoire ainsi que sa cavalerie.

Début d’après-midi, la préparation du défilé occupe tous les esprits. Dès 14h30, chevaux sellés et toilettés, les premières équipes sont enfin prêtes à prendre le départ du cortège, mené cette année par le Haras national du Pin et quelques uns de ses plus beaux étalons. Les équipes étrangères, mises à l’honneur pour l’occasion, précédaient celles de Normandie et des équipes régionales. C’est sur un trajet de 10 kilomètres que l’ensemble des équirandins, vêtus de leurs plus beaux habits d’apparat ont défilé sous les acclamations et les applaudissements du public venu nombreux pour l’occasion.  Pendant près de deux heures, se sont succédés chevaux, ânes et poneys, cavaliers et meneurs vêtus des couleurs de leur pays ou de leur région mais aussi de costumes datant de l’époque Louis XIV.

Dimanche sonne la dernière journée pour les cavaliers sur le site du Haras du Pin. Dans la matinée, un spécial PTV (Parcours en Terrain Varié) était organisé en bas des terrasses du château, dans le parc de Hautbois. Les Equirandins inscrits pour l'occasion ont tenté de franchir les 12 difficultés mises en place sur le parcours, telles que tronc, contre-haut, gué... Des conférences autour des thèmes de la reconversion, de la santé et du bien être du cheval ainsi que la formation des cavaliers et meneurs se sont quant à elles tenues salle Géricault toute la journée.

Le temps maussade de ce dimanche n'a pas entaché le moral des équirandins et l'entrain du public. Bon nombre d'entre eux étaient encore présents autour des carrières d'animations pour regarder les dernières prestations. Les spectateurs ont également tenu à assister jusqu'au salut final la deuxième représentation du spectacle de Nicolas Brodziak, malgré la pluie qui se faisait de plus en plus insistante. Au total, un millier de spectateurs ont eu l'occasion d'assister à ce show durant le weekend.

Contacter l'organisation