Victor Levecque : du toit de l'Europe aux bancs de Sciences Po

21/11/2018

Victor Levecque : du toit de l'Europe aux bancs de Sciences Po

Droits FFE/PSV

Né en 1998 à Neuilly-sur-Seine (92), Victor Levecque a débuté l’équitation dans un poney-club près de chez lui à l’âge de trois ans. À six ans, il intégrait l’équipe de concours complet à poney shetland et depuis, il n’a plus quitté cette discipline. Toujours installé en région parisienne, et plus précisément dans les Yvelines, Victor a intégré en 2016 le cursus mis en place par Sciences Po pour les athlètes de haut niveau. Créé en 2006, ce programme de formation continue a vu passer dans ses rangs des athlètes emblématiques comme Teddy Riner (judo), Michael Jeremiaz (tennis fauteuil) ou encore Yannick Agnel (natation). Le dispositif mis en place permet aux athlètes de mener à bien leur carrière sportive tout en suivant une formation de grande qualité. 
Les horaires aménagés permettent à Victor de se dégager du temps pour pouvoir travailler ses chevaux. Plusieurs heures par jour, il peut ainsi monter ses chevaux pour les entraîner et les préparer aux échéances sportives de la saison. Cette année avec son cheval Phunambule des Auges, il a marqué les esprits en décrochant l’or européen en concours complet Jeunes cavaliers en juillet dernier à Fontainebleau.
Les Jeux olympiques de Paris sont évidemment son objectif majeur. Il aura alors 26 ans, un jeune âge pour faire partie de l’équipe de France olympique, mais pas impossible, à l’instar de son compatriote Nicolas Touzaint qui remportait l’or par équipe en concours complet à Athènes en 2004, à seulement 24 ans.

Cavaliers, des carrières exceptionnelles de longévité.
Parmi les sports olympiques, peu nombreux sont ceux qui voient les athlètes performer au-delà de 35 ans. L’équitation est l’un des rares sports où les concurrents sont souvent encore très performants au-delà de 50 ans. En 2016 aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro (BRA) l’athlète la plus âgée en course pour le titre était Julie Brougham (NZL), engagée en dressage, elle avait alors 62 ans ! Côté tricolore, nos champions olympiques de concours complet et saut d’obstacles en 2016 avaient entre 27 ans (Astier Nicolas) et 53 ans (Philippe Rozier).

FEI Awards 2018

3C2A1778_BD

Surnommé « le Kilian Mbappé du concours complet français » par la Fédération équestre internationale (FEI), Victor a remporté mardi soir le FEI Awrad 2018 dans la catégorie « Rising Star ». La soirée de gala s'est tenue à Manama au Barhein en parallèle de l'assemblée générale de la FEI.