Stéphane Chouzenoux se classe 15e

10/10/2010

Stéphane Chouzenoux se classe 15e

Stéphane Chouzenoux Photo FFE/PSV

News 5 du 10 octobre 2010 - 21h00

Stéphane Chouzenoux se classe 15e

Le meneur français Stéphane Chouzenoux a terminé ses Jeux Mondiaux sur l'épreuve de maniabilité. Il sort avec un score final de 426,66 pts et une 15e place. Un peu déçu de sa maniabilité, Stéphane repart tout de même satisfait de son résultat en dressage et sur le marathon. La victoire revient à l'australien Boyd Exell en individuel et aux Pays-Bas par équipe.

Stéphane Chouzenoux : « L’épreuve de maniabilité est vraiment une déception pour moi. Mon cheval de droite tirait dans la main et était incontrôlable. Je n’ai pas pu aller où je voulais, j’ai failli passer dans les mauvaises portes. Cette épreuve était technique, il fallait être précis et rapide. Aujourd’hui avec mon cheval de droite ce n’était pas possible. 

Plus globalement, le dressage a été une grosse satisfaction et j’ai une bonne place au marathon. En revanche, la maniabilité est une déception.»

Félix Marie-Brasseur : « Un peu déçu pour la maniabilité, pas déçu par Stéphane mais déçu du cheval avant droit qui l’a fortement handicapé. Il va falloir que l’on réfléchisse aux solutions à trouver.

Le championnat était superbe, l’attelage de Stéphane faisait partie des 2 ou 3 plus beaux attelages présents ici. Il fait son plus beau dressage de l’année. Sans son erreur en début de reprise, il aurait eu de bien meilleures notes sur la suite de la reprise. Il est rentré un peu fort, même s’il finit très bien. Les juges restent souvent sur leur première impression.  Il fait un marathon sans faute, lorsqu’il est rentré, j’étais à la fois heureux et fier de lui. »

Le classement final :

1. B. Exell : 294,64 (AUS)
2. I. Chardon : 303,45 (NED)
3. T. Johnson : 331,31 (USA)

15. S. Chouzenoux : 426,77 (FRA)

News 4 du 9 octobre 2010 - 18h50

Un marathon à 100 %

Stéphane Chouzenoux a effectué son épreuve de marathon sur le terrain du Kentucky Horse Park. Le meneur français est satisfait de son résultat et est rentré avec le sourire. Il est 15e au classement provisoire avant la maniabilité.

Le marathon en images

Ses impressions : « Je suis vraiment content de mon marathon, ce n’est normalement pas ma spécialité. Je suis parti dans un bon train. Pendant les reconnaissances, on avait prévu avec Felix Marie Brasseur de ne pas aller trop vite pour éviter le maximum d’erreurs. Je suis finalement allé plus vite que prévu et c’est tant mieux car je ne fais pas de grosses erreurs. J’ai roulé ce marathon à 100%, je n’ai aucun regret. »

Classement provisoire après le marathon :

  1. Boyd Exell : 130,52 (AUS)
  2. Ijsbrand Chardon : 132,24 (NED)
  3. Tucker S. Johnson : 147,06 (USA)
  4. ...
  5. Stéphane Chouzenoux : 174,52 (FRA)

News 3 du 8 octobre 2010 - 22h30

Suivre Stéphane Chouzenoux 

Horaire du marathon : Samedi 9 octobre, départ de Stéphane Chouzenoux à 16h20 (10h20 heure locale).

Le marathon en images

Stéphane Chouzenoux a dressé en 64,08 %. Au classement, l’australien Boyd Excell est en tête avec 81,20 %, suivis de Chester Weber (USA) 77,52 % ex-aequo avec Ijsbrand Chardon (NED). Stéphane est 14e.

Classement à l'issue du dressage:
  1. B. EXELL Capone II/Winston/Monty/Rambo 395 AUS  81.20
  2. C. WEBER Boy W/Grumus/Para/Rolex W USA  77.52 
  3. I. CHARDON Whooper/Isovlas Tango/Zidane/Isovlas Paganini NED 77.52 
  4. T. TIMMERMAN Draco/Valentino/Mister/Boy NED  74.88
  5. T. JOHNSON Anastasia 127/Black Shadow/Dexter 154/Spotlight USA  74.88 

  14. S. CHOUZENOUX Lex/Nadullah/Cobold 22/Don Rubinsch FRA  64.08

News 2 du 8 octobre 2010 - 18h00

Stéphane Chouzenoux a dressé en 64,08 %. Au classement, provisoire, l’américain Chester Weber est en tête avec 77,52 % ex-aequo avec Ijsbrand Chardon suivis de Theo Timmerman avec 74,88. Stéphane est 11e.

Ses impressions après le dressage : « Globalement je suis content, je trouve la notation un peu sévère. Je pense que je serai entre la 10e et la 15e place à l’issue du dressage. Le début du dressage a été très difficile, un des 4 chevaux est rentré au galop. Les arrêts manquaient de stabilité. Je suis un peu déçu de mon cheval avant droit qui était très chaud. Au niveau de la précision des figures et de la reprise en générale je suis content.

Samedi 9 octobre, il y a le marathon. Il ne présente pas d’énormes difficultés et sera très roulant avec des passages d’obstacles rapides. »

News 1 du 8 octobre 2010 - 03h00

Stéphane Chouzenoux FFE/PSV

LegendeObli

Stéphane Chouzenoux et son attelage de 4 chevaux, Colold 22, Lex, Don Rubinsch, Nadullah sont prêts pour le début des Championnats du monde à Lexington. Sur l’immense site du Kentucky Horse Park, la compétition commence vendredi 8 avec le dressage, suivi du marathon samedi 9 et enfin la maniabilité dimanche 10 septembre.

« Je suis très heureux de représenter la France lors de ces Jeux Equestres Mondiaux, je regrette juste qu’il n’y ait pas d’équipe en attelage.

Après le concours de Lähden qui a eu lieu mi août, j’ai diminué le travail de 80% en carrière pour privilégier les sorties en forêt. Je voulais préserver le physique et le moral des chevaux. En cette période, c’est normalement la fin de saison sportive pour les chevaux, et là, on leur demande de nouveau d’être au top de leur forme.

Les 4 chevaux sont bien. Malgré le long voyage qu’ils ont fait, 25h, ils se sont bien remis.

Les chevaux ne sont pas plus inquiets que d’habitude, j’ai toujours eu un attelage très chaud. Habituellement, les chevaux ne découvrent le terrain qu’au moment de l’entrée en compétition mais cela ne devrait pas poser de problème aux chevaux. Je crains juste un peu mon cheval droit qui est susceptible de faire quelques fautes. C’est Felix-Marie Brasseur qui me coache, ses conseils sont précieux car j’ai des chevaux compliqués. 

Mon point fort est plutôt le dressage, l’épreuve de maniabilité devrait bien se passer et je ferai mon possible au marathon qui n’est pas toujours ma meilleur épreuve.

Je n’ai fait qu’une reconnaissance du parcours de marathon. Pour l’instant, il ne me fait pas trop peur, il n’y a pas d’énormes difficultés. En venant ici, je m’étais fixé d’être entre la 15e et la 10e place, si je suis plus proche des 10, je serai ravi, et dans les 10 se serait extra.»