Morgan Barbançon Mestre qualifiée pour le Grand Prix Spécial

08/09/2021

Morgan Barbançon Mestre qualifiée pour le Grand Prix Spécial

Droits FFE/PSV

Suite et fin aujourd’hui du Grand Prix au Championnat d’Europe Seniors de dressage à Hagen (GER). La compétition, support du classement par équipes, a vu la victoire de l’Allemagne devant la Grande-Bretagne et le Danemark. L’équipe de France termine 9e.  Morgan Barbançon Mestre participera demain au Grand Prix Spécial. 
 
Alexandre Ayache et Zo What, propriété de son cavalier, sont entrés en piste en début de matinée. Le Provençal et son alezan ont déroulé une reprise propre et ont obtenu la note de 68,354 %.
 
Restaient à partir Morgan Barbançon Mestre et Sir Donnerhall II, propriété de sa cavalière. Le couple a réalisé une prestation fluide et a bouclé son Grand Prix avec une note de 71,941 %.
 
Avec un total de 208,960 pts, prenant en compte les trois meilleurs scores sur les quatre équipiers, la France finit à 9e. Déjà championne olympique à Tokyo, l’Allemagne monte sur la plus haute marche du podium avec un  score de 238,944 pts. La Grande-Bretagne est médaillée d’argent (232,45 pts) devant le Danemark (231,165 pts).
 
En terminant 25e, Morgan Barbançon Mestre et Sir Donnerhall II se qualifient pour le Grand Prix Spécial, réservé aux 30 meilleurs couples du Grand Prix. Ils s’élanceront jeudi à 18h20.

Start-lists et résultats 

ILS ONT DIT

Alexandre Ayache / Zo What : « Je suis extrêmement frustré et très déçu de moi et du résultat obtenu. Zo What était en pleine forme. A tel point que j’ai voulu lui demander plus mais je n’aurais pas dû. J’ai commencé mon premier piaffer un peu tôt, j’ai voulu me rattraper sur le deuxième mais là encore j’en ai fait trop. C’est dommage parce que Zo What était très bien, il est resté avec moi tout le temps, les autres ont eu peur de la caméra alors que lui est resté très serein. Je suis désolé du résultat, désolé pour l’équipe, désolé pour le staff qui fait beaucoup et qui subit mes erreurs. Je suis très en colère contre moi car j’ai pris trop de risques. » 

Morgan Barbançon Mestre / Sir Donnerhall II : « Je suis très contente de ma reprise. « Gus » (Sir Donnerhall II, ndlr) était en meilleure forme qu’à Tokyo. Nous avons déroulé une reprise sans faute et c’est ça le principal. On donnera tout demain… »
 
Jan Bemelmans, sélectionneur national de l’équipe de France de dressage : «  Alexandre a fait une bonne reprise, Zo What était très bien. Ils ont fait deux petites fautes, notamment sur un piaffer qui malheureusement leur a coûté des points mais je suis très content du travail qui a été fait. Pour Morgan, ça s’est très bien passé, elle a fait un parcours sans faute, Sir Donnerhall II était en pleine forme. Ils ont très bien déroulé ce qui lui permet de participer au Grand Prix Spécial demain. De son côté, l’équipe finit 9e. Notre objectif est de dépasser la moyenne des 70 % mais il y a toujours quelques petites fautes qui nous empêchent d’y arriver. » 

Emmanuelle Schramm, directrice technique nationale pour le dressage : « Les résultats par équipes montrent, ici comme aux JO de Tokyo, qu’on a encore beaucoup d’efforts à fournir pour rivaliser avec la concurrence proche et un jour, j’espère, avec les meilleurs. Le Championnat d’Europe comme les JO feront l’objet de débriefings qui nous permettront de réfléchir aux moyens d’optimiser notre préparation aux prochaines échéances. »