Les voltigeurs français survolent le championnat du monde

29/08/2021

Les voltigeurs français survolent le championnat du monde

Lambert Leclezio de nouveau sur le toit du monde. Droits FEI/Lukasz Kowalski

Tenant du titre, Lambert Leclezio n’a pas tremblé et monte une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium lors du Championnat du monde Seniors qui s’est tenu du 23 au 29 août à Budapest (HUN). Théo Gardies, pour sa première échéance mondiale, s’adjuge le bronze quant à Quentin Jabet, il termine à une belle 4e place à seulement 18 ans. L’Allemand Jannik Heiland complète le podium. Chez les Femmes, Manon Moutinho est 5e.

Hommes
Le Championnat se disputait sur deux manches comprenant chacune deux programmes : un imposé et un libre. Lambert Leclezio, qui voltigeait sur Estado*IFCE, propriété de l’IFCE, longé par Loïc Devedu, a pris les commandes d’entrée avec un programme jugé à 8,849 pts. Et autant dire qu’il les a solidement gardées puisqu’il a remporté les deux manches ! Le voltigeur de 24 ans s’impose dans le premier libre avec l’excellente note de 9,084 pts, s’offrant au passage le score parfait de 10 pts pour l’artistique ! Dans la deuxième manche, le Tricolore prend le large sur Jannik Heiland avec un total de 9,083 pts contre 8,659 pts. Lors du dernier libre, Lambert Leclezio prend la 3e place avec un score de 8,938 pts et récolte son 3e titre de champion du monde avec une moyenne de 8,989 pts.
 
Comme lors des Jeux équestres mondiaux, Jannick Heiland est médaillé d’argent et un total de 8,834 pts.
 
La médaille de bronze revient à un autre Bleu, Théo Gardies voltigeant sur Ultrachic*HDC, propriété du Haras des Coudrettes, et longé par Sébastien Langlois. Grâce à une belle régularité le voltigeur de 21 ans signe son premier podium chez le Seniors et un score moyen de 8,659 pts.
 
Le benjamin de l’équipe de France, Quentin Jabet réalise lui aussi une sacrée performance du haut de ses 18 ans. En compagnie de San Louis, propriété de son voltigeur, longé par Maud Bousignac-Dumont, il signe notamment deux très bons libres s’adjugeant même l’ultime épreuve avec la meilleure note de tout le championnat : 9,126 pts ! Il conclut la compétition avec un total de 8,552 pts.

51410809998_e6144c3d1d_c

Femmes
Seule Tricolore engagée chez les Femmes, Manon Moutinho est montée en puissance. Après un départ timide (7e dans le premier imposé puis 5e dans le premier libre), la Française associée à Saitiri, propriété et longé par Corinne Bosshard, a pris la 4e place du programme technique samedi, avant de s’adjuger la 2e place de la libre, dimanche, avec un score de 8,921 pts. Au final, la voltigeuse termine 5e avec une moyenne de 8,427 pts. L’Autrichienne Jasmin Lindner est championne du monde avec un score de 8,759 pts.

La réaction de Davy Delaire, sélectionneur national : « Nous avons passé une belle semaine ! Je suis ravi, c’est presque mieux que ce qu’on avait imaginé. L’objectif était de ramener deux médailles chez les hommes, le contrat est rempli. Les trois garçons ont été très costauds car le niveau était très élevé, il y a eu de gros scores. Lambert voltigeait avec un jeune cheval acheté par l’IFCE il y a moins de 2 ans et pour qui c’était sa première grosse échéance. Théo, on savait qu’il pouvait aller chercher une médaille. Quentin était là pour apprendre, il lui a manqué un tout petit peu de régularité. Tout le monde a très bien bossé, les chevaux ont été supers et l’équipe était très soudée. Nous avons été près d’un an et demi sans compétition, ils étaient tous très impatients de se mesurer aux meilleurs malgré le peu de préparation.

Chacun d’eux a son propre univers et sa façon de voltiger. Ils sont tous au Pôle France et travaillent ensemble, ça crée une émulation et ça renforce le groupe. Pour Manon, elle n’avait pas fait de championnat majeur depuis longtemps, c’est une belle 5e place.
Ce championnat était une étape préparatoire en prévision du championnat du monde 2022 pour Théo, Quentin et Manon, c’était important. »

La réaction de Lambert Leclezio, champion du monde Seniors : « Je suis évidemment très content, c’était difficile de faire beaucoup mieux. Mais ce n’était pas gagné car nous sommes arrivés ici avec Estado qui n’avait jamais fait de voyage aussi long ni de championnat et nous avons fait peu de compétitions ensemble. Nous avions donc peu de recul mais il a très bien réagi et il était même de mieux en mieux, il a obtenu ses meilleures notes sur le dernier libre. C’est vraiment un travail d’équipe pour assurer la gestion du cheval et ça a payé. Je n’ai pas fait un excellent libre mais l’avance prise sur l’imposé et le technique m’a permis d’assurer l’essentiel ! » 

Tous les résultats :  https://www.vaultingresults.com/static/178/