LES BLEUS RESTENT INVAINCUS DANS LA COUPE DES NATIONS DU PIN AU HARAS

15/08/2021

LES BLEUS RESTENT INVAINCUS DANS LA COUPE DES NATIONS DU PIN AU HARAS

© Mélanie Guillamot - Le Grand Complet

Seulement deux semaines après la médaille de Bronze des Bleus aux Jeux Olympiques de Tokyo, l’équipe de France s’est octroyée une cinquième victoire consécutive dans l’étape Normande de la Coupe des nations FEI de concours complet du Pin au Haras aujourd’hui.  En individuel, Gwendolen Fer s’impose avec Traumprinz dans le CCIO 4*S.

 

Le Haras National du Pin accueillait du 12 au 15 août l’étape française du circuit Coupe des nations FEI de concours complet dans le cadre du Grand Complet, organisé par l’association Ustica.

Le sélectionneur national Thierry Touzaint, tout juste rentré des Jeux Olympiques de Tokyo, avait choisi pour cette échéance :

-        Sébastien Cavaillon et Sarah d’Argouges, propriété de Michel Lancelot

-        Gwendolen Fer et Romantic Love, propriété de la SARL EQUI L

-        Ugo Provasi et Shadd’Oc, propriété de Sophie Bonduelle et de son cavalier

-        Stanislas de Zuchowicz et Covadys de Triaval, propriété de la SARL les écuries Zuchowicz

  

Dès la première épreuve du dressage, l’équipe de France prend la tête du classement provisoire avec un score total de 86,5 pts, soit 3 points d’avance sur les Pays Bas. Ouvreurs pour les Bleus, Sébastien Cavaillon et Sarah d’Argouges débute bien le weekend en obtenant 28,3 pts.  Gwendolen Fer et Romantic Love poursuivent sur cette belle lancée en réalisant une belle reprise notée 26,3 pts. Ugo Provasi et Stanislas de Zuchowicz font également une bonne entrée dans la compétition avec des reprises jugées respectivement à 31,9 pts et 33,3 pts.

  

Samedi, le public était rassemblé autour de la carrière pour encourager l’équipe de France sur le test du saut d’obstacles. Avec moins d’une barre d’avance, la compétition s’annonçait rude pour conserver la première place. Sébastien Cavaillon réalise un beau parcours sans-faute aux obstacles mais se fait piéger par le chronomètre et écope d’1,2 pts de temps dépassé. Deuxième à s’élancer, Gwendolen Fer fait tomber une barre sur le premier obstacle du parcours et prend également un peu de temps dépassé, portant son score à 31,1 pts. Ce n’était pas suffisant pour mettre la pression sur Ugo Provasi et Shadd’oc, qui bouclent un parcours sans-faute et dans le temps. Ils sont imités par Stanislas de Zuchowicz et Covadys de Triaval qui bouclent à leur tour un parcours parfait en fin d’épreuve. Grâce à ces bonnes performances, le clan Tricolore reste en tête avant l’ultime épreuve du cross avec un total de 92,5 pts. Les Bleus sont talonnés de près par les Pays Bas (95,9 pts) et la Nouvelle Zélande (98,8 pts).

  

Dimanche matin, c’est sous le château du Haras national du Pin que c’est couru l’épreuve phare de ce triathlon équestre, le cross. Coup de théâtre, Sébastien Cavaillon chute sur l’avant dernier obstacle alors qu’il faisait un très beau parcours. Il faudra donc compter sur ses trois coéquipiers pour boucler des cross sans pénalités et conserver la tête. Gwendolen Fer et Romantic Love, vainqueurs il y a quelques semaines à Jardy, remplissent le contrat à merveille en réalisant un parcours maxi exactement dans le temps imparti. Ugo Provasi / Shadd’Oc et Stanislas de Zuchowicz / Covadys de Triaval bouclent également deux beaux parcours sans-faute au obstacles et prennent seulement 1,6 pts de pénalités de temps, offrant ainsi la victoire au clan français. Les Bleus s’imposent pour la cinquième fois consécutive sur cette étape Française du circuit Coupe des nations FEI et restent donc invaincus sur leurs terres ! Avec un total de 99,5 pts, ils devancent les Pays Bas (113,1 pts). La Suède complète le podium (135,1 pts).

  

En individuel, Gwendolen Fer offre la victoire à la France en s’imposant avec Traumprinz, propriété d’Isabelle Méranger à l’issue de deux superbes parcours sans-faute (0,4 pts en saut d’obstacles et maxi sur le cross). La cavalière du sud-ouest s’offre également la quatrième place en individuel avec Romantic Love. Camille Lejeune et Dame Decoeur Tardonne, propriété de Sarah Gospodnetic et de son cavalier prennent la cinquième place. Ugo Provasi et Shadd’oc terminent septièmes, devant le jeune Romain Sans en selle sur Unétoile de la Serre, propriété de Carole et Eddy Sans.
Le Néozélandais Tim Price prend la deuxième place, devant l’Allemande Joséphine Schnaufer-Völkel.

 

Après cette belle performance collective, les Bleus sont maintenant tournés vers les championnats d’Europe qui se tiendront à Avenches (SUI) du 23 au 26 septembre 2021.

 

 La réaction de Thierry Touzaint :  « Cette Coupe des nations française est un concours qui nous réussit bien puisque nous avions déjà gagné les éditions précédentes. Dans l’équipe, on avait des chevaux d’expérience comme Sarah, Romantic et Shadd’Oc, et un cheval moins expérimenté, Covadys mais qui montre un beau potentiel. J’aurais été déçu de ne pas gagner mais tout aurait pu basculer après la chute de Sébastien sur le cross. Finalement chacun a tenu son rôle et c’est ce qui nous a permis de l’emporter. L’épreuve en elle-même n’était pas difficile mais le chrono était dur à respecter. Shaddoc et Romantic ont rempli leur contrat car ils ont couru vite et ont bien assuré. C’est encourageant pour la fin de saison. Je également suis content d’avoir fait confiance à Stanislas et Covadys. Cela m’a confirmé que ce cheval est très prometteur et a un bel avenir devant lui car il saute et galope très bien. »

 

La réaction de Gwendolen Fer : « Je suis très contente de mes chevaux. J’aurais pu éviter la barre sur le numéro 1 du saut d’obstacles avec Romantic Love. Cela me coûte la victoire avec lui, mais les deux chevaux ont répondu présent. J’avais gagné le CCI 4*S de Jardy avec Romantic, ici je gagne avec Traumprinz donc je suis ravie. Ils ont tous les deux déroulé un super cross maxi, ce sont des chevaux d’expérience et ils nous ont montré ce weekend qu’ils sont en pleine en forme. Cela fait du bien car j’ai eu un début de saison difficile mais je suis restée motivée et déterminée et ça a fini par payer. J’ai évidemment les championnats d’Europe en tête car Romantic est qualifié. Il y a d’autres couples sérieux qui vont courir le Grand National dans deux semaines donc la sélection n’est pas encore arrêtée. Nous verrons ce que décide Thierry Touzaint ! »

Tous les résultats ici

Prix FFE Eventing Tour

Cette étape était également support du circuit FFE Eventing Tour qui valorise les plus grands rendez-vous et les cavaliers, chevaux et propriétaires français. 

1er prix : Gwendolen Fer et Traumprinz

2e prix : Gwendolen Fer et Romantic Love

3e prix : Camille Lejeune et Dame Decoeur Tardonne

Prix du meilleur propriétaire : Isabelle Méranger pour la victoire de son cheval Traumprinz