LA FRANCE VICE-CHAMPIONNE DU MONDE D'ATTELAGE SOLO PAR EQUIPE A PAU

25/10/2020

LA FRANCE VICE-CHAMPIONNE DU MONDE D'ATTELAGE SOLO PAR EQUIPE A PAU

Marion Vignaud et First Quality. Droits Solène Bailly-Les 5 Etoiles de Pau

Du 20 au 25 octobre, les meilleurs meneurs de la scène internationale étaient réunis à Pau (64) pour disputer le championnat du monde d’attelage solo FEI. En cette période de crise sanitaire, l’événement du 5 Etoiles de Pau faisait figure de résistant. En effet, l’organisateur accueillait cette année l’un des seuls championnats internationaux de la saison, en parallèle du seul CCI 5*L de la saison 2020. À l’issue des trois épreuves, la France est sacrée vice-championne du monde par équipe d’attelage solo.
 
La compétition démarrait par l’épreuve de dressage mercredi et jeudi. L’équipe de France, emmenée par Felix Marie Brasseur, était composée de Marion Vignaud et First Quality, propriété de sa meneuse, Fabrice Martin et Lanzaro*IFCE, propriété de l’Institut français du cheval et de l’équitation, et de Jean Michel Olive et Sinnamari, propriété des Écuries de Pierre Brune. Magalie Aillaud et Fandango, propriété de sa meneuse, couraient quant à eux en individuel. À l’issue des deux premiers jours de compétition, Marion Vignaud prend la tête du championnat individuel avec un score de 43,6 pts. La France pointe alors à la 2e place du classement par équipe, derrière les Pays-Bas.

 
Vendredi, tous se retrouvaient pour le spectaculaire test du marathon, véritable épreuve de vitesse sur des obstacles installés en terrain varié. Portés par le public venu en nombre, mais dans le respect des gestes barrières, Jean-Michel Olive et Sinnamari dominent l’épreuve de bout en bout. Ils remportent l’épreuve du marathon en réalisant le meilleur temps sur sept des huit obstacles du parcours, permettant ainsi à la France de prendre la tête du classement provisoire. Marion Vignaud et First Quality réalisent également une belle performance qui leur permet de garder la tête du championnat individuel avant l’ultime épreuve de la maniabilité.  En individuel, Magalie Aillaud remonte à la 15e place grâce à une épreuve de marathon rondement menée.
 
Les meneurs se sont retrouvés dimanche pour la dernière épreuve de ce championnat du monde, la maniabilité. Dernière à passer devant le public, Marion Vignaud met une balle à terre, écopant ainsi de 3 pts de pénalité, et d’un peu de temps dépassé. Avec un total de 139,65 pts la française laisse échapper le titre et le podium au profit la Néerlandaise Saskia Siebers. Marion Vignaud prend une belle 4e place du championnat individuel avec First Quality qui à seulement 10 ans courait son premier championnat à Pau. Cette performance laisse donc entrevoir un bel avenir à ce couple. Jean-Michel Olive, Magalie Aillaud et Fabrice Martin terminent respectivement à la 11e, 16e et 24e place.
 
Malgré cette frustration, l’équipe de France réalise une très belle performance grâce à un effort collectif puisque les Bleus montent sur la deuxième marche du podium derrière les Pays-Bas ! La Pologne complète ce podium par équipe.
 
La réaction de Marion Vignaud : « Je suis plutôt satisfaite de ce championnat et notamment de notre performance au dressage où First a été très disponible. Il nous a montré une progression énorme cette saison. C’est un cheval qui a seulement 10 ans et qui courait son premier championnat ici donc le bilan est très positif pour lui. Je suis un peu déçue de mon marathon car j’ai fait quelques erreurs alors que le cheval était très dynamique et à l’écoute. Pour la maniabilité, ce n’est pas notre fort avec First mais l’épreuve s’est finalement plutôt bien passée. On a fait 5 points de trop… Il faut croire que le titre n’était pas pour moi cette année et il y avait de très bons meneurs aujourd’hui. La médaille d’argent par équipe me console. Nous avons chacun nos points forts avec Jean-Michel Olive et Fabrice Martin mais nos maniabilités ne nous ont pas permis de garder la médaille d’or. Je pense que First est un cheval d’avenir car lors des derniers championnats du monde, nous avions tout donné avec Winston et vous avions été médaillés de bronze. Ce week-end nous finissons 4e avec un marathon et une maniabilité perfectibles, donc on a encore une belle marge de progression et c’est encourageant pour l’avenir. »

Les résultats : ICI