L'équipe de France de concours complet médaillée de bronze aux JEM

18/09/2018

L'équipe de France de concours complet médaillée de bronze aux JEM

Droits FFE DR

Le dénouement tant attendu du championnat du monde de concours complet a eu lieu ce lundi. Au bout d’un incroyable suspense, la France conserve sa 3e place et décroche une très belle médaille de bronze par équipe, synonyme de qualification directe pour les Jeux Olympiques de Tokyo (JAP) ! En individuel, le Lieutenant-Colonel Thibaut Vallette et Qing du Briot*ENE-HN JO/JEM signent la meilleure performance avec une 6e place juste devant le très prometteur Vinci de la Vigne JO/JEM, sous la selle du champion Astier Nicolas. C’est la première médaille de ces mondiaux  pour le clan français, et la première pour le complet tricolore depuis l'argent par équipe (Cédric Lyard, Jean Teulère, Jean-Luc Force, Didier Courrèges) et l’or individuel de Jean Teulère glanés à Jerez de la Frontera (ESP) en 2002.

La phase finale des mondiaux de concours complet était extrêmement attendue. Repoussé à cause des pluies torrentielles consécutives au passage de l’ouragan Florence sur la côte est américaine, le saut d’obstacles s’est finalement tenu ce lundi sur l’US Trust Arena de Tryon. Soixante-dix couples étaient au départ du dernier test. Au programme un parcours d’obstacles d’une hauteur de 1m30, à boucler dans le temps imparti de 89 secondes.
Les cavaliers se sont élancés dans l’ordre inverse du classement provisoire. Premier en piste pour la France, Donatien Schauly ADJ, avec Pivoine des Touches-JO/JEM, 31e au provisoire boucle le parcours parfait pour lancer les Bleus dans la meilleure dynamique. Le couple clôture son championnat du monde à la 21e place.
Quelques chevaux plus tard, Sidney Dufresne et Trésor Mail-JO/JEM entrent dans l’arène. Ils signent un très beau parcours mais font tomber une barre sur le milieu du triple. Ils terminent le championnat en 18e position à titre individuel.
L’équipier suivant, Maxime Livio en selle sur Opium de Verrières JO/JEM ne tremble pas et signe un nouveau parcours sans-faute pour la France. Il termine 11e du classement final.
Astier Nicolas, engagé à titre individuel avec son jeune Vinci de la Vigne JO/JEM, il fait lui aussi une faute en piste et termine tout de même à une 7e place très prometteuse pour l’avenir de ce couple en championnat.
Enfin, dernier équipier pour la France, le Lieutenant-Colonel Thibaut Vallette et Qing du Briot*ENE-HN JO/JEM se sont élancés en toute fin d’épreuve. Une incompréhension sur l’obstacle n°4 les prive de podium individuel et les fait reculer en 6e position. 
L’équipe de France tient sa médaille de bronze et par la même occasion décroche sa qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.
La Grande-Bretagne l’emporte avec un total de 88,8 pts, devant l’Irlande 93,00 pts et la France 99,8 pts.

Réaction de Donatien Schauly ADJ en sortie de piste : « Pivoine n'est pas une jument très à l'aise sur les barres, et je suis vraiment très satisfait qu'elle sorte ce sans-faute aujourd'hui. Ça clôture son concours de la meilleure des façons, je n'ai, au final, pas grand chose à lui reprocher. C'est génial ! Je savais que je pouvais compter sur elle pour ces Jeux mondiaux. Concernant la journée supplémentaire pour les chevaux entre le cross et l'hippique, je n'étais pas très inquiet car ma jument n'a pas une grosse masse musculaire, j'ai donc pu facilement dénouer ses petites raideurs. Pivoine a réussi à chaque fois à montrer la voie aux autres. Je suis vraiment ravi et j'ai une pensée pour tous les gens qui m'ont aidé et ont côtoyé la jument. C'est le résultat de toute une équipe, celle de l'équipe de France mais il y a aussi toute celle qui est à la maison. Que ce soit les vétérinaires, le maréchal ferrant, mes parents qui ont toujours été derrière moi et puis bien sûr, Anne-Sophie, ma femme, qui a débuté Pivoine en cycles libres il y a une dizaine d'années et me l'a laissée pour faire du haut niveau. »

Réaction de Sidney Dufresne en sortie de piste : « Le cheval a très bien fait. J'avais peur de faire les six foulées un peu courtes derrière le triple du coup, je n'ai pas assez appuyé mon oxer en milieu de triple et il n'a pas fini son saut. Je suis malgré tout content, Trésor a très bien sauté, ce n'est pas de sa faute, il a fait un super championnat. »

Réaction de Maxime Livio en sortie de piste :  « Encore une fois Opium est sans-faute, mon papi de 16 ans a montré qu'on pouvait compter sur lui. La seule chose différente de d'habitude c'est qu'en rentrant en piste il m'a pris le mors après j'ai dû un peu le rééquilibrer, du coup il m'est un peu passé derrière, on était donc un peu entre deux alors j'ai dû me donner un peu plus mais il avait envie d'être sans-faute, il était concentré et appliqué. Le parcours était assez compliqué pour les chevaux, tous les obstacles pouvaient vraiment tomber. Encore une fois, je veux vraiment remercier mon cheval, ce n'est pas lui qui devait venir ici et il a rempli vraiment brillamment son rôle de coéquipier. »
Réaction de Thibaut Vallette LCL en sortie de piste : « Ça c'est bien passé, les chevaux ont bien sauté. On était malgré tout un peu loin pour espérer une meilleure médaille. Maintenant les chevaux étaient bien et avaient bien récupéré du cross donc c'est positif. Personnellement, je suis un peu déçu de la façon dont j'ai monté ce parcours de CSO, après c'est le jeu, ça reste un beau championnat quand même. Concernant ma faute, on était tous un peu omnubilé par le chronomètre, je me suis tout simplement dépêché, le cheval a regardé, on s'est mal compris. Mais c'est complètement de ma faute et le cheval a bien sauté. Nous étions venus chercher notre qualification directe pour les Jeux olympiques, c'est fait et on repart en plus avec une médaille. »
Réaction d’Astier Nicolas en sortie de piste : « Mon cheval a très bien sauté. Même si c'est un jeune cheval, il est assez froid et résiste bien à la pression mais là il était très impressionné en rentrant à la détente avec les écrans et également par le stade. Les deux oxers en entrée et milieu de triple l'ont un peu fait se retenir du coup il faute sur l'entrée, pas très habituel pour un cheval de complet après un cross. Finir dans le Top 8 avec un cheval de 9 ans c'est très positif mais j'avais une occasion que je n'ai pas su saisir malgré tout. Entre 8 et 2, je choisis toujours 2 ! »

Thierry Touzaint, sélectionneur national : « Beaucoup de satisfaction, ça faisait un petit moment qu'on n'avait pas accroché une médaille aux championnats du monde, c'était en 2002 à Jerez. On a remis les pendules à l'heure. On aurait pu faire encore mieux mais bon, c'est déjà bien. On aurait pu rapporter une deuxième médaille en individuel mais c'est du sport, ça n'a pas voulu. Au final, on a 8 points de trop, c'est de notre faute mais on n'a pas à rougir, on a fait une belle prestation. Tous nos cavaliers ont fait de bons dressages, de bons cross et les chevaux ont bien sauté au concours, des petits 4 points, il n'y a pas eu de catastrophe. Tous les Français étaient dans les mêmes points, c'est la preuve que nos cinq chevaux étaient équipables. La seule déception c'est qu'Astier ne soit pas médaillé avec nous car il l'aurait mérité autant que les autres. Au final, on a notre qualification pour les Jeux olympiques, on va bien pouvoir les préparer avec un beau championnat d'Europe. C'est assez rassurant de pouvoir tourner d'effectif, avec des nouveaux jeunes, des nouveaux chevaux. C'est un vrai plaisir, on va savourer. On a désormais les Jeux en ligne de mire. »

Michel Asseray, DTN adjoint en charge du concours complet : « Quand on vient sur des événements de cette envergure, que l'on prépare depuis si longtemps, ramener une médaille c'est toujours un grand plaisir. Il y a un tel investissement de la part des cavaliers et de leurs propriétaires, on essaie d'écrire une histoire avec eux et les médailles marquent l'histoire. La semaine a été difficile avec les conditions climatiques et la fatigue mais on est toujours resté soudé. Ça avait commencé lors de notre stage de préparation. Il est très utile car on prépare nos chevaux mais aussi nos hommes, on apprend à se connaître et à vivre ensemble. On avait un groupe incroyable et on y a cru jusqu'au bout. Ça va être un vrai bonheur de monter dans l'avion avec la médaille même si elle sonne à la douane ! On a notre sélection pour les Jeux olympiques, c'était l'objectif. On a aussi une pensée pour ceux qui n'ont pas pu être avec nous, Gwendolen Fer, Karim Laghouag et tous ceux qui étaient sur la longue liste, c'est leur médaille aussi. Mais quand on est solidaire, qu'on va tous dans le meme sens, qu'on a tous le même projet, je crois qu'on peut décrocher les étoiles. »

Retrouvez les résultats :  ici

Pour voir toutes les photos et interviews des cavaliers et du staff, rendez-vous sur la page Facebook des équipes de France