JULIEN EPAILLARD ET QUEELETTA S'IMPOSENT DANS LE GRAND PRIX 4* DE SAINT-LÔ (50)

25/10/2020

JULIEN EPAILLARD ET QUEELETTA S'IMPOSENT DANS LE GRAND PRIX 4* DE SAINT-LÔ (50)

Julien Epaillard et Queeletta. Droits Pixel Events

Au terme d’un Grand Prix difficile, le n°1 tricolore, Julien Epaillard, s’adjuge le Grand Prix 4* de Saint-Lô, en selle sur Queeletta, propriété de la Sarl Chev’el. Le podium est 100 % français puisque Juliette Faligot avec Arqana de Riverland, propriété de Véronique Sulfourt et sa cavalière, et Nina Mallevaey associée à Virtuose Champeix, propriété de la Sarl Chev’el, complètent le podium.
Ce premier Grand Prix 4* de Saint-Lô s’annonçait palpitant avec un plateau de cavaliers très relevé. Le parcours du chef de piste Jean-Paul Lepetit se révèle très délicat puisqu’il faut attendre le 22e concurrent pour voir le premier sans-faute, signé par l’Irlandais Mark McAuley accompagné de Jasco Vd Bisschop.
 
Au final, seuls sept couples obtiennent leur billet pour le barrage. Parmi eux, cinq français : Juliette Faligot, la jeune Nina Mallevaey, Laurent Goffinet aux commandes d’Atome des Etisses, propriété de l’Earl Haras de Lacke, Julien Epaillard et Alexandra Francart avec Betty du Prieuré, propriété de la Sarl Francart Jump. Le Suédois Henrik Von Eckermann et King Edward sont les 7e barragistes.
 
Au barrage, Juliette Faligot et sa bondissante grise mène la danse grâce à un double sans-faute et un temps de 40’’22. Nina Mallevaey et Virtuose Champeix réitèrent eux aussi leur performance avec un chronomètre de 40’’94 qui les placent à une belle 3e place. Un couple formé en cours de saison qui s’annonce très prometteur pour l’équipe de France Jeunes cavaliers. Avec une barre à terre et un temps de 40’’81, Laurent Goffinet finit 5e. Alexandra Francart choisit de ne pas prendre tous les risques avec sa jument âgée de seulement 9 ans et réalise un barrage à 4 pts en 42’’56, elle termine 7e. Un duo à suivre dans les prochains mois. Comme à son habitude, Julien Epaillard fait s’affoler les compteurs et boucle son parcours en 39’’13 s’adjugeant la victoire de main de maître. Henrik Von Eckermann et Mark McAuley terminent respectivement 4e et 6e.
 
Les résultats :  ICI