Euro 2021 : La France se qualifie pour la finale par équipes

02/09/2021

Euro 2021 : La France se qualifie pour la finale par équipes

©FFE/PSV

Après l’épreuve de vitesse courue mercredi, place à la 1ère manche par équipes, comptant également pour le classement individuel de ce Championnat d’Europe de saut d’obstacles 2021 à Riesenbeck (GER). Les Bleus, sans démériter, n’ont pas réussi à boucler de parcours sans-faute. Avec une 6e place, ils se qualifient pour la finale de vendredi.

Le parcours proposé aux 65 couples au départ était composé de 14 obstacles et 17 efforts, sur des hauteurs avoisinant 1m60. L’ordre de départ des Tricolores étant resté identique, c’est Pénélope Leprévost qui s’est élancée en premier, accompagnée d’Excalibur dela Tour Vidal*GFE, propriété du Groupe France élevage. Le couple est sorti de piste avec 8 pts. La Française et son étalon, après avoir fait tomber le vertical n°6, n’ont pu éviter une faute sur la rivière en suivant.
Mathieu Billot et Quel Filou 13, propriété de la Scea Ecurie Billot, Benjamin et Valentine Garreau, se sont ensuite élancés. Le gris a montré toute sa puissance mais a été pénalisé de 4 pts sur l’entrée du double n°13, la combinaison la plus fautive du parcours.
Un double qui s’est avéré également fatal à Olivier Robert et Vivaldi des Meneaux, propriété de Valérie Cougouille, puis à Kevin Staut et Visconti du Telman, propriété de Françoise Sanguinetti. Les deux duos ont en effet écopé de 4 pts sur l’oxer en sortie, qui aura tout de même piégé plus de 20 couples !

Avec un total de 21,15 pts, prenant en compte les scores de la 1ère épreuve, la France termine 6e et accède à la finale par équipes réservée aux dix meilleures nations. La Suisse est en tête avec 5,47 pts devant l’Allemagne (8,77 pts) et la Suède (11,59 pts).
Du côté du classement individuel, Olivier Robert occupe actuellement la 15e place (5,20 pts). Le tenant du titre, Martin Fuchs (SUI), a pris les commandes (1,31 pt). Christian Kukuk (GER) est pour le moment 2e (1,93 pts) et Rolf-Göran Bengtsonn (SWE), 3e (1,96 pts).

La 2e manche par équipes, prévue vendredi à 13 heures, risque, comme souvent, de redistribuer les cartes !

Les résultats par équipes :  https://www.longinestiming.com/equestrian/2021/longines-fei-jumping-european-championship-2021-riesenbeck/resultlist_02T.html

Les résultats individuels :  https://www.longinestiming.com/equestrian/2021/longines-fei-jumping-european-championship-2021-riesenbeck/resultlist_02I.html

 

ILS ONT DIT

Pénélope Leprévost :

« Je suis très déçue de mon score évidemment. Mon cheval a très bien sauté. Pour la faute sur la rivière, je n'ai pas assez mis les jambes. L'autre faute je n'ai sans doute pas été assez méfiante sur ce vertical un peu anodin. Mon cheval a sauté le dernier double de manière incroyable.

Je pense qu’on peut être sans-faute demain, même si Excalibur manque un peu d'expérience, on a le potentiel pour le faire. »

Mathieu Billot :

« Mon cheval a bien sauté, il s'est même baladé sur ce tour. Cette faute est un peu inexplicable, mais ça peut arriver. C'est le sport, on n'a pas eu de chance.

Mon cheval est fiable, demain il va encore monter en puissance, on va se battre pour tous sortir sans-faute. »

Olivier Robert :

« Mon sentiment est légèrement mitigé. On fait douze points effaçables dans ce double d'oxer. On est dans le coup à titre collectif. On va transformer ces fautes en zéro demain. Nous ne sommes pas abattus, demain on va relever la tête.

Concernant Vivladi, je suis fier de son comportement encore aujourd’hui. C'était une faute pour rien. Je me suis peut-être un peu trop occupé de l'entrée du double et je l’ai payé cher car mon cheval était merveilleux.
 En individuel, on est tous dans la même barre entre la première et la 15e place donc tout est possible. On va faire en sorte que demain soit meilleur et dimanche une belle journée pour nous. »

Kevin Staut :

« Quand on n'arrive pas à faire un sans-faute sur quatre parcours c'est vraiment frustrant. Pour ma part, je dirais que la première partie du parcours était bonne, et j'ai dû employer un peu plus la jument sur la fin du tour. Elle manque encore un peu d'expérience, elle progresse, mais il en a manqué encore un peu. J'espère qu'on sera plus efficaces demain. »

 

Thierry Pomel, sélectionneur national de l’équipe de France de saut d’obstacles :

« Les trois cavaliers qui sortent avec 4 pts font de très bon parcours. On paye sur ce double d'oxer alors que c'était à la mesure de nos chevaux. Le cheval de Pénélope a bien sauté malgré tout. Le parcours était plutôt délicat mais bien construit. Demain il est certain que le parcours sera plus exigeant. On se dit qu'on peut compter sur un revirement de situation. Nos cavaliers sont au point, on doit sortir des parcours de qualité pour espérer remonter au classement. »

Henk Nooren, formateur :

« On a vu aujourd'hui trois tours bien montés, pour lesquels il n’y a rien à dire. Les fautes dans ce double se jouent vraiment à de tout petits détails. Cette combinaison était vraiment le joker du parcours. On discute avec les cavaliers pour ajuster ces tout petits réglages pour demain. Il faut dire ce qui est, nous sommes encore assez loin d'une médaille, mais on a vraiment vu des parcours solides, tant de la part des cavaliers que des chevaux. »