Dgin du Pestel*Mili et Donatien Schauly Adj vice-champions du Monde des chevaux de 7 ans !

18/10/2020

Dgin du Pestel*Mili et Donatien Schauly Adj vice-champions du Monde des chevaux de 7 ans !

FFE / ZG Photography

Le Lion d’Angers accueillait du 15 au 18 octobre, comme chaque année, le championnat du Monde des chevaux de 6 et 7 ans en concours complet. Une édition 2020 du Mondial du Lion particulière, puisque l’événement habituellement très populaire et réunissant près de 30 000 spectateurs a du se courir à huis clos en raison de la crise sanitaire. Des mesures qui n’auront pas découragé l’organisation de l’événement, gérée par les équipes du GIP du Parc départemental de l'Isle Briand et de sa directrice Sophie Cellier, ni les cavaliers des meilleurs jeunes chevaux du moment. Côté français, Dgin du Pestel*Mili devient vice-champion du Monde des chevaux de 7 ans sous la selle de Donatien Schauly Adj et Diabolo Menthe prend la troisième place associé à Nicolas Touzaint.

  

Vendredi soir, Diabolo Menthe, propriété de Dorothée Rossez, et Nicolas Touzaint prennent la deuxième place du classement provisoire du championnat des 7 ans avec un score de 29,1 pts. Non loin derrière, on retrouve Dgin du Pestel*Mili, propriété du Ministère de la Défense, et Donatien Schauly Adj à la cinquième place avec 31,3 pts. Darmagnac de Béliard, propriété de l’élevage de Béliard et de Jean-Jacques Montagne et Thomas Carlile sont neuvièmes. Du côté des 6 ans, Embrun de Reno, propriété de l’écurie Karim Laghouag, de Guy Bessat et Camille Laffitte, et Karim Laghouag intègrent le top 10 avec une note de 32,4 pts.

  

Samedi, le parc départemental de l’Isle Briand accueillait la spectaculaire épreuve du cross, retransmise en direct pour l’occasion. Chez les 7 ans, Diabolo Menthe et Nicolas Touzaint bouclent un parcours magistral en 9mn17 et conservent ainsi leur deuxième place. Dgin du Pestel et Donatien Schauly Adj qui réalisent également un parcours maxi et remontent à la troisième place. Le clan tricolore effectue une belle remontada sur ce cross sélectif : Spring Thyme de la Rose, propriété de Vicki Miller, et Thomas Carlile passent de la 18e à la huitième place, Don’t Worry de Lameth, propriété d’Agnès Célérier, et Karim Laghouag, ainsi que Dame Decoeur Tardonne, propriété de Sarah Gospodnetic, et Camille Lejeune remontent respectivement à la neuvième et dixième place. A noter également la belle remontée au classement de Welland Shining Star, propriété de Dorothée Rossez, et Jeanne Rossez, parties en ouvreuses pour le clan français et qui sont douxièmes avant l’épreuve du saut d’obstacles.

Dans le championnat des 6 ans, Embrun de Reno et Karim Laghouag remontent à la huitième place grâce à un cross sans pénalités en 8mn51.

  

Dimanche, cavaliers et chevaux avaient rendez-vous pour l’épreuve de saut d’obstacles à l’issue de l’inspection. Après un parcours à 4 pts de pénalités le matin, Embrun de Reno et Karim Laghouag terminent à la dixième place du championnat du Monde des chevaux de 6 ans, remporté par la talentueuse et multi-médaillée amazone Allemande Ingrid Klimke en selle sur Cascamara.
L’après-midi, Dgin du Pestel*Mili et Donatien Schauly Adj déroulent un très beau parcours sans-faute. Parcours qui permet à Dgin du Pestel*Mili d’être sacré vice-champion du Monde des chevaux de 7 ans. Diabolo Menthe et Nicolas Touzaint, auteurs d’un parcours à 4 pts perdent une place au classement et complètent donc le podium. Auteurs d’un parcours parfait, Dame Decoeur Tardonne et Camille Lejeune s’offrent la cinquième place. A la neuvième et dixième place, on retrouve respectivement Spring Thyme de la Rose et Thomas, et Don’t Worry de Lameth et Karim Laghouag. L’Allemagne est à nouveau sacrée grâce à Sweetwaters Ziethen TSF et Sophie Leube.

  

Le clan tricolore conclut de belle manière cette édition 2020 du Mondial du Lion, en plaçant 5 couples dans le top 10.

A l’issue de la remise des prix, Michel Asseray, DTN adjoint en charge du concours complet, et Thierry Touzaint, sélectionneur national, lanceront, amusés : « Les chevaux qui brillent au Mondial sont des chevaux d’avenir ! Ces chevaux auront 11 ans en 2024. L’âge idéal pour aller courir les Jeux Olympiques de Paris 2024, et performer devant le public francais ! »

  

La réaction de Donatien Schauly Adj :

« Je suis vraiment ravi ! Dgin est un très bon cheval, il est très intelligent et il a vraiment répondu présent aujourd’hui. C’est un très grand cheval donc les lignes serrées sont parfois compliquées à gérer, mais il a fait le nécessaire pour finir sans-faute. Je suis content de le compter dans mon piquet de chevaux car je pense que c’est un cheval d’avenir, sur lequel je vais pouvoir compter dans les prochaines années. Le chemin est encore long mais j’ai eu de très bonnes sensations ce weekend, et avec du travail je pense qu’il aura le potentiel pour viser les JO de Paris 2024. »

 

La réaction de Nicolas Touzaint, qui a demandé à prendre le micro lors de la remise des prix :

« Je tenais à remercier l’organisation du Mondial du Lion, qui a maintenu l’événement dans ce contexte si particulier, Il faut souligner le travail des équipes de l’organisation, mais aussi l’investissement des partenaires et bénévoles de l’événement ainsi que des services de l’état qui ont œuvré afin que les épreuves se passent dans de bonnes conditions sportives et sanitaires. Merci aussi à nos fans de nous avoir suivi et encouragé à distance grâce aux outils digitaux. Nous avons pensé à vous et vous nous manquez. On espère vous retrouver très bientôt sur les terrains de compétition ! »

Mise au point concernant sa motivation à participer aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021 :

« Vous êtes nombreux à avoir lu un article où il était indiqué que je ne souhaiterais pas participer aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021. Je tenais à dire que cet article ne reflète pas les propos que j’ai tenus au journaliste. Dans la grande famille du sport, dont je fais partie, les Jeux Olympiques sont l’objectif de toute une vie. J’ai souligné que l’événement serait très particulier en raison des conditions sanitaires, et de l’atmosphère qui règne actuellement, mais il est clair que comme tout sportif de haut niveau, les JO restent mon rêve absolu. Je mettrai tout en œuvre pour faire partie du voyage et vivre l’aventure Olympique aux côtés de mes propriétaires, mon staff qui m’accompagne au quotidien et mes camarades de l’équipe de France. Donc je vous l’affirme, je ferai tout mon possible pour aller défendre les couleurs de la France à Tokyo l’an prochain. »

Tous les résultats ICI