Deux Français sur le podium du CCI 4*L de Saumur, présenté par Equi Action

02/05/2021

Deux Français sur le podium du CCI 4*L de Saumur, présenté par Equi Action

Crédits : FFE / ZG Photography

Saumur accueillait du 29 avril au 2 mai la 35e édition de son concours complet international, rendez-vous important après une pause forcée due à l’épidémie de rhino-pneumonie, organisé par Saumur Cheval. Les Français Thomas Carlile et Astier Nicolas montent sur le podium du CCI 4*L présenté par Equi Action, le fonds de dotation de la Fédération Française d’Equitation.

  

La compétition a démarré jeudi et vendredi par l’épreuve de dressage. 34 couples étaient alignés au départ du CCI 4*L Equi Action, également support de la première étape du circuit FFE Eventing Tour. Thomas Carlile et Birmane, propriété de S.C.E.A. DE BELIARD, réalisent la meilleure reprise pour le clan français en obtenant la note de 25,2 pts, synonyme de deuxième place au classement provisoire. Suivaient Nicolas Touzaint et Eboli, propriété du Haras de Hus, avec 27,5 pts à la troisième place. Gwendolen Fer et Romantic Love, propriété de S.A.R.L. EQUI L, et Gireg Lecoz et Aisprit de la Loge, propriété de Frédérique Grand et Augustin Grand, se partageaient la quatrième place avec un score de 28,3 pts. Karim Laghouag et Triton Fontaine, propriété de Philippe Lemoine, Guy Bessat, de l’Ecurie Karim Laghouag et Camille Laffitte, pointaient vendredi soir à la sixième place provisoire avec 29 pts. L’Allemagne tenait la tête grâce à Julia Krajewski et Amande de B’Neville, seules représentantes de la Manschaft.

  

Samedi, le terrain de l’hippodrome de Verrie accueillait l’épreuve du cross avec un parcours dessiné par les chefs de piste français Pierre Michelet et Didier Dhennin. Thomas Carlile et Birmane conservent leur deuxième place malgré 3,2 pts de temps, portant leur score à 28,4 pts. Belle remontée pour Karim Laghouag et Triton Fontaine, Astier Nicolas et Babylon de Gamma, propriété de Marielle Grivot Bize, Etienne Grivot, Bénédicte Nicolas De Monval et Astier Nicolas, ainsi qu’Arnaud Boiteau et Quoriano * IFCE, propriété de l’IFCE, qui réalisent tous un parcours maxi. Ils conservent donc leur score du dressage et prennent respectivement la troisième et quatrième et cinquième place provisoire après le cross. Avec 4,4 pts de temps, Gwendolen Fer et Romantic Love restent en course avec une sixième place provisoire. Julia Krajewski conservait la tête grâce à un parcours parfait.

  

Dimanche après-midi, l’épreuve de saut d’obstacles clôturait ce weekend de compétition. Tous auteurs d’un parcours sans pénalité, Sébastien Cavaillon et Sarah d’Argouges, propriété de Michel Lancelot, Jean Lou Bigot et Utrillo du Halage, propriété de Florence et Jean-François Assar, Arnaud Boiteau et Quoriano*IFCE, prennent les sixième, cinquième et quatrième places de l’épreuve. Astier Nicolas et son gris Babylon de Gamma réalisent également le parcours parfait et s’assurent une belle troisième place. Partis en avant derniers, Thomas Carlile et Birmane bouclent à leur tour un parcours sans-faute  et mettent la pression sur  Julia Krajewski qui n’a alors pas le droit à l’erreur. L’allemande et sa jument baie, Amande de B’neville, née en France, ne commettent aucun faux pas et l’emportent sur la piste Saumuroise. Thomas Carlile et Birmane prennent donc la deuxième place et prouvent encore une fois leur sérieux et leur régularité à ce niveau de compétition.

Prix FFE Eventing Tour

1. Thomas Carlile et Birmane

2. Astier Nicolas et Babylon de Gamma

3. Arnaud Boiteau et Quoriano*IFCE

Tous les résultats ici

A propos d'Equi Action

Fonds de dotation de la Fédération Française d'Equitation, Equi Action est issu d’une réflexion menée depuis plusieurs années visant à créer une structure unique tournée vers tous les acteurs de cette excellence sportive, qu’ils soient cavaliers, éleveurs, propriétaires de chevaux, entraîneurs, organisateurs d’événements, dirigeants de centres équestres, ou médias ayant la même passion avec un objectif commun : conforter l’excellence d’aujourd’hui, identifier celle de demain et l’aider à émerger.