Ch. Europe Poneys : L'équipe de France de saut d'obstacles décroche le bronze à Bishop Burton (GBR)

11/08/2018

©PoneyAs

Droits FFE DR

L’équipe de France composée de Fiona Tissier et Allstar, Léane Desmeure et Twinkle Toes Aluinn, Romane Orhant et Quabar des Monceaux, Ilona Mezzadri  et Callas Rezidal Z et Laura Dequevy & Hazzerock Fizza, a arraché une médaille de bronze par équipes à la suite d'un championnat à rebondissements et au finish incroyable !

 

Difficile d'aller chercher ce podium, mais les Bleuettes n'ont rien lâché. Avec pugnacité, elles ont réussi à décrocher une médaille de bronze, l’une des plus belles de ces dernières années tant le scénario fut intense.

Gratifiée d'un score vierge jeudi à l'issue de la première manche qualificative pour la finale individuelle et comptant pour le championnat par équipes, l'équipe de France pointait en tête avant la Coupe des nations, ex aequo avec celle d'Irlande. Vendredi, l’épreuve en deux manches a difficilement débuté pour les jeunes Bleuettes, encore peu expérimentées à ce niveau d’épreuve, mais les 12 et les 8 points respectifs de Fiona Tissier en selle sur Allstar, propriété de sa cavalière et Léane Desmeure en selle sur Twinkle Toes Aluinn, propriété de Christine Rigollet, furent rattrapés par les superbes sans-faute de Romane Orhant accompagnée du bondissant Quabar des Monceaux, propriété d’André Magdelaine et du couple champion de France en titre : Ilona Mezzadri et sa jument Callas Rezidal Z, propriété de la SARL Horse Trading. La France restait même aisément dans la course avec 8 points, soit à 3 points d'écart des Suédois et 4 des Britanniques.

Sur la seconde manche, les parcours à 4 points se sont enchainés : sur le double oxer-vertical, dernier effort du parcours, pour Fiona et Léane, et sur l'anodin vertical n°2 pour Romane. A cet instant de la compétition, les Britanniques s'étaient assurés d'empocher l'or (8 points) et les Françaises, en embuscades avec les Suédois, pouvaient prétendre au métal argenté si la dernière cartouche, Ilona, rééditait le score parfait. Sans-faute jusqu'à un abord sur l'oxer n°10 et un saut difficile de Callas, la jeune cavalière de 13 ans a chuté sans gravité. Le couple qui briguait légitimement, après une remarquable saison (notamment gagnante du GP du CSIOP d'Hagen), une médaille individuelle voit ses chances de podium s’éloigner. La Suède, après le double 0 de son pilier Suédois Ingemar Hammarström en selle sur le poney français Océan des As, prenait ainsi le large et par la même, la médaille d'argent. L'équipe d'Olivier Bost se retrouvait à la 3e place... ex aequo avec les redoutables Irlandais (20 points). Difficile de barrer contre cette nation et la première veste verte, Francis Derwin (Cul Ban Mistress), a donné le ton avec un barrage extrêmement rapide. Déterminées à revenir en France avec une médaille au cou, les jeunes cavalières de l’équipe de France ne se sont pour autant pas laissées déstabiliser par ce revirement de situation. Fiona réalise un parcours à 4 points et Léane comme Romane déroulent le parcours parfait sur ce barrage. Avant le passage d’Ilona, la France et l’Irlande pointaient toutes deux à 4 points.  La française devait donc aller vite sans faire la moindre faute et c’est sous les encouragements des tricolores des trois disciplines qu’elle prit sa revanche en bouclant un tour sans pénalité avec un chronomètre largement abaissé ! La rage au ventre, les Bleuettes ont ramené une bien belle médaille de Bishop Burton ; la première pour le clan français de ces championnats.

 

Romane Orhant, tout près d'une médaille individuelle en CSO !

Sans-faute sur la première manche de la finale individuelle de CSO, la jeune Romane Orhant, 13 ans, et l’expérimenté étalon Poney Français de Selle Quabar des Monceaux gardaient de bons espoirs pour un Top 5. La seconde manche a ensuite réservé plusieurs surprises et certains des couples leaders ont perdu tout espoir de podium à l'instar de la Suédoise Fanny Kullmyr et son très bon poney français Vox Pop de l’Aulne (10 points) et le leader au provisoire, l’atypique couple britannique Nicole Lockhead Anderson / Gangnam Style II, qui après une faute sur la sortie de triple, bousculait les 4 derniers ! Pour notre couple tricolore, l’entrée du double a été renversé, mais son 4 points lui a permis de remonter à la troisième place ex aequo avec la Britannique Claudia Moore (la fille de Katrina, sélectionneuse de l'équipe d'Angleterre pendant de nombreuses années) en selle sur le champion d’Europe de 2016, Elando van de Roshoeve (disposant aussi dans son piquet de Shamrock du Gite, champion d'Europe 2015 sous la selle de la française Justine Maerte !), auteure elle aussi d'une faute sur cette manche. Romane et Quabar, après un barrage vendredi dans la Coupe des nations, devaient rééditer l'exercice qu'ils boucleront en 8 points laissant le champ libre à la jeune anglaise du même âge.
Classés 4e, les élèves de Claude Castex auront livré des prestations de grande qualité. A une barre près, ils étaient médaillés en individuel !
L'excellent Suédois Ingemar Hammarström n'a pas fait la moindre faute depuis le début de ce championnat avec son génial poney français Océan des As et s'est assuré la médaille d’or. L’Irlandais Max Wachman associé à Cuffesgrange Cavalidam est médaillé d’argent.
Avec 4+0 en finale, Fiona Tissier termine de belle manière son championnat à la 15e place. Léane Desmeure est 23e avec Twinkle Toes Aluinn avec deux fois 12 points.

Olivier Bost salue la 4e place de Romane, "une très bonne cavalière qui a su se mettre rapidement avec Quabar et qui a montré un très bon mental". Le chef d'équipe revient sur la Coupe des nations, dont l'équipe est ressortie avec une médaille de bronze : "Une médaille fait du bien et elle récompense l'investissement des jeunes. Sur la Coupe des nations, nous sommes passés tout près de la médaille d'argent, mais les enfants se sont remobilisés avant le barrage. Elle s'est gagnée avec le mental et grâce à l'entente des 5 cavaliers et de leurs coachs qui ont répondus présents. Elle est en bronze, mais pour moi c'est une victoire d'équipe : de la fédération qui nous fait confiance, en passant par la DTN qui a établi un très bon programme pour les jeunes, des coachs, qui ont eux suivis des séminaires et avec qui ont a établit un climat de confiance, sans oublier les parents et bien sûr les cavaliers qui bénéficient de tout cela".

Retrouvez tous les résultats détaillés ICI