COMPOSITION DU GROUPE 1 ET DU GROUPE 2 APRÈS LA TROISIÈME MASTER CLASS

15/05/2019

COMPOSITION DU GROUPE 1 ET DU GROUPE 2 APRÈS LA TROISIÈME MASTER CLASS

Anne-Frédérique Royon et Quaterboy LH. ©FFE/EB

La Fédération Française d’Equitation a organisé la troisième Master class de para-dressage au Parc équestre fédéral à Lamotte-Beuvron (41) du 6 au 8 mai. Six cavaliers étaient conviés à ce regroupement autour du staff fédéral. Les Groupes 1 et 2 étant actualisés après chaque compétition de référence, CPEDI et Master Class, leur composition a évolué à l’issue des trois jours.

 

Les cavaliers présents : Adib El Sarakby, Céline Gerny, Alexia Pittier, Anne-Frédérique Royon, Verity Smith et Vladimir Vinchon.

Cette troisième Master Class a été l’occasion pour le staff fédéral de revoir notamment Vladimir Vinchon avec une nouvelle monture et Céline Gerny éloignée des carrés en raison d’un heureux événement.

 

Après une première journée de travail avec Philippe Célérier, sélectionneur national et Carlos Lopes, formateur, un check-up vétérinaire a été effectué par Emmanuelle Druoton, vétérinaire fédérale.

Pour la première fois, les cavaliers ont déroulé la Team Test le deuxième jour avant de présenter l’Individual Test mercredi. C’est sur cette dernière reprise qu’ils ont été évalués et sur laquelle les Groupes 1 et 2 ont été déterminés. « On a choisi de leur faire dérouler l’Individual Test pour cette Master Class. Nous sommes dans une phase de construction, ça prend du temps mais nous avons des chevaux à fort potentiel qui sont encore jeunes. Nous devons faire comprendre à nos cavaliers qu’il est important pour eux de travailler les bases pour plus tard », explique Fanny Delaval conseillère technique nationale pour le para-dressage.

 

L’équipe fédérale d’encadrement sportif et Genevieve Pfiser (SUI), la juge internationale de para-dressage qui a noté la reprise, ont effectué un débrief avec chaque cavalier. L’occasion de mettre en lumière les atouts de chaque couple et les points d’amélioration afin d’aiguiller leur travail dans les semaines à venir.

 

Une quatrième Master class se tiendra à Lamotte-Beuvron du 21 au 23 mai quelques semaines avant le CPEDI 3* de Kronenberg (NED) prévu du 6 au 9 juin. 

 

 Groupe 1

Liste provisoire en attente de la signature de la Convention JO

  • Anne-Frédérique Royon et Quaterboy LH, propriété de sa cavalière et Bertrand Courtin
    Lamotte-Beuvron -  08/05/2019

 

 Groupe 2

  • Céline Gerny et Vol de Nuit de Breve*ENE-HN, propriété de l’IFCE
    Lamotte-Beuvron -  08/05/2019
  • Alexia Pittier et Frauenheld, propriété de sa cavalière
    Lamotte-Beuvron - 08/05/2019

La réaction de Vladimir Vinchon : « C’est la première fois que je déroulais une reprise avec mon nouveau cheval que j’ai récupéré il y a quelques semaines et qui n’a que 6 ans. C’était pour moi l’occasion de le montrer au staff fédéral et d’avoir les axes de travail pour la suite. On va prendre le temps de le construire car l’objectif avec lui c’est clairement les Jeux olympiques de Paris. Il va aussi pouvoir suppléer petit à petit Tarantino Fleury qui après une petite blessure en début d’année revient bien. Avec Tarantino je vise le Championnat d’Europe de Rotterdam (NED) cet été.  J’ai la chance d’être bien accompagné par Serge Cornu et d’évoluer quotidiennement sur un site exceptionnel au Parc de l’Isle-Briand (49). La mise en place cette année des Master class nous permet d’être en condition de concours et ainsi de mieux gérer notre stress. C’est aussi important pour nous d’avoir un suivi avec Philippe et Carlos. »

La réaction de Céline Gerny, membre du Groupe 2 : « Je me suis remise à cheval début avril du coup, c’est ma première Master Class. Je ne savais pas vraiment ce qu’attendait le staff le premier jour. Je m’attendais peut-être à être plus « guidée » mais on a ajusté le tir dès mardi et on a vraiment compris qu’on était dans des conditions de compétition. Le but est de montrer ce qu’on fait au quotidien pour que Philippe et Carlos puissent nous donner des pistes de travail. C’est un travail d’équipe. Aujourd’hui j’ai perdu quelques points par manque de précision, je sais que je peux les gommer. Je suis très motivée pour cette saison car je me rends compte aussi que grâce au travail effectué par Nadège avec mes juments, nous sommes toujours dans le coup après quelques mois d’arrêt. »