A 100 jours des JO de Tokyo, Pompadour vient de sacrer le champion de France Pro Elite de concours complet !

15/04/2021

A 100 jours des JO de Tokyo, Pompadour vient de sacrer le champion de France Pro Elite de concours complet !

Pauline Chevalier

Christopher Six, nouveau champion de France Pro élite
A 100 jours des Jeux olympiques, tous les yeux étaient rivés sur les concurrents en lice dans le championnat de France Pro élite. Rendez-vous quasi incontournable des couples les plus en vue, le championnat s’est couru sur trois jours avec au programme dressage, cross et saut d’obstacles. A l’issue du premier test de dressage, les médaillés d’or par équipes à Rio, Thibaut Vallette et Qing du Briot*IFCE, propriété de l’IFCE, ont pris la tête au provisoire avec une reprise notée à plus de 77%. La suite de l’épreuve s’’annonçait serrée avec 9 couples au-dessus de 70% de moyenne. Mardi matin, c’était jour de cross avec au programme un tracé technique dessiné par le chef de piste international, Pierre Michelet. Malgré un parcours sans faute, le Lieutenant-Colonel Thibaut Vallette a écopé de 2.8 points de pénalités pour temps dépassé. En tête au provisoire, il restait néanmoins talonné de près par l’écuyer Arnaud Boiteau et Quoriano*IFCE (2e au provisoire), Christopher Six et Totem de Brecey (3e au provisoire). La finale s’est jouée mercredi après-midi, dans l’ordre inverse du classement provisoire. En bouclant son parcours sans faute dans le temps, le Francilien Christopher Six et son gris Totem de Brecey, propriété de Juliane et François Souweine, se sont imposés face à la concurrence avec un total de 25.3 pts. Le couple a décroché le titre de champion de France Pro élite devant les écuyers du Cadre Noir, Thibaut Vallette LCL, vice-champion de France Pro élite (26 pts) et Arnaud Boiteau, médaille de bronze (26.3 pts).
Christopher Six, champion de France Pro élite : 

« Totem a déroulé une meilleure reprise que lors du Grand National à Saumur en février dernier. Il a toujours besoin d’un ou deux concours pour se mettre dans le bain et là il montre qu’il est dans le coup dès sa 2e sortie. Il a couru le cross facilement, il est très en forme. Sur le saut d’obstacles, il a montré une nouvelle fois ce qu’il savait faire, il était bondissant. Il y avait de très bons couples dans l’épreuve donc je suis très satisfait car c’est toujours un objectif d’être champion de France. En 2019, j’étais vice-champion de France derrière Thibaut, cette année on a inversé les places. Cette année est bien sûr particulière. Je prends donc les concours comme ils viennent, et si mon cheval et moi sommes réguliers toute cette saison, j’espère bien être dans l’avion au mois de juillet en direction du Japon ! »
Serge Cornut, entraîneur adjoint pour le dressage : 

« Je tiens à saluer les organisateurs qui ont maintenu ce concours malgré le contexte sanitaire. C’était un très beau plateau de cavaliers et nous avons eu 9 chevaux au-delà de 70% de moyenne en dressage. Les chevaux progressent, et les chevaux d’expérience ont fait le job. Pour jouer un podium dans les grands championnats, il faut tourner autour de 75 %, c’est clairement notre objectif en vue des JO de cet été, et des championnats d’Europe en septembre prochain. »
Thierry Touzaint, sélectionneur national de l’équipe de France de concours complet : 

« Nous avons vu un très beau championnat, avec des prestations de grande valeur. Ces très belles moyennes en dressage sont dues au travail de tous. Le cross était assez difficile et les chevaux les plus en vue se sont déjoués des difficultés avec beaucoup de facilité. L’épreuve de saut d’obstacles était elle aussi assez difficile. Je suis vraiment très satisfait des couples. »

Retrouvez les résultats détaillés ici :
https://www.horses-and-competitions.fr/fr/concours/757/epreuve/3/classement

Prochains rendez-vous pour l’élite tricolore
Après une saison 2020 allégée en termes de compétitions en raison de la crise sanitaire, les Bleus en lice pour Tokyo disputeront notamment le concours complet international de Saumur (CCI4*-L), ainsi que sur les étapes du Grand National FFE-AC Print du Lion d’Angers (20-23 mai) et de Vittel (17-20 juin). Fin juin, le sélectionneur national Thierry Touzaint choisira les membres qui composeront l’équipe de France aux JO de Tokyo.
Dans les autres championnats de France : Pro 1 et Pro 2

Dans les catégories Pro 1 et Pro 2, la bataille a été rude, avec 21 prétendants au titre en Pro 1 et 76 en Pro 2.

AurelieGomez_PaulineChevalier_IMG_1061_BD

Au cumul des trois tests, Aurélie Gomez est sacrée championne de France Pro 1 avec Slamm de Selune, un hongre de 15 ans, propriété de sa cavalière et de Catherine Jean.
« J’ai Slamm depuis qu’il a 2 ans. Je le connais par coeur, on forme un couple extraordinaire. On était vice-champions de France en 2019 et cela nous tenait à coeur de revenir pour décrocher la tête du podium. Nous nous sommes bien préparés avec mon coach Maxime Livio pour performer au championnat. Remporter ce titre, c’est une belle histoire qui montre notre complicité. Ce cheval est un vrai guerrier et ça me fait vraiment plaisir de l’emporter avec lui. » a réagi Aurélie Gomez après son titre. Elle s’est imposée devant 2 experts de la discipline : Remi Pillot / Tol Chick du Levant (2e) et le champion olympique par équipe en 2004, Cédric Lyard / Unum d’Or (3e).

ChiaraAutin_PaulineChevalier_IMG_1448 (244)_BD

Chez les Pro 2, les jeunes ont trusté le podium du championnat de France. Agée de 20 ans, Chiara Autin est sacrée championne de France Pro 2 avec Urban Legend Blues, son hongre gris de 13 ans. Quentin Faucheur, 25 ans, associé à Tempo de Kergane ont terminé à la 2e place devant Zazie Gardeau, 20 ans, et César de Commarin La (3e).
« J’ai mon cheval depuis qu’il a 5 ans. Avec lui, j’ai participé à 2 championnats d’Europe et à Fontainebleau en 2018, nous avions remporté la médaille d’or par équipes en Juniors. Après le Pôle France FFE en 2019, je me suis installée au Haras de Val d’Arnon à Lignières (18). Je suis très contente de ce titre. C’est le résultat de beaucoup de travail avec mon coach Maxime Livio. Aujourd’hui, je suis vraiment ravie. », a commenté la jeune championne qui vise maintenant le doublé, le titre de champion de France Jeunes cavaliers qui se disputera en fin de saison.
Le mot de Thierry Touzaint : 

« Aurélie Gomez est sur le circuit depuis plusieurs années, elle a toujours été dans le coup avec son cheval. C’est une bonne cavalière et son cheval a un gros potentiel. Elle a très bien couru ce championnat et elle a montré son sérieux. Bravo au couple ! Chiara Autin fait partie de la génération de jeunes cavaliers qui concourent maintenant face aux séniors, et avec la manière ! Je suis très content de voir un podium avec des jeunes prometteurs sur ce championnat Pro 2 ! »