Zurich, Bordeaux, Nantes… Laurent Elias répond à nos questions

03/02/2010

Zurich, Bordeaux, Nantes… Laurent Elias répond à nos questions

Droits FFE DR

Le CSI 5* W de Zurich vient de se terminer sur le bon résultat de Timothée Anciaume et Lamm de Fétan qui prennent une belle 6ème place dans le Grand Prix Coupe du Monde. Laurent Elias, le sélectionneur national, revient sur cette belle performance et sur le parcours des français.

 

 

Pouvez-vous nous commenter le résultat de Timothée et Lamm ?

 

Laurent Elias : « On était finalement pas loin de la vérité sur ce type de parcours. Ils passaient toujours hors Coupe du Monde. Lamm a très bien sauté le 1er jour. Dans le Grand Prix il est sans faute, sans déchet. Lors du barrage le cheval fait une faute sur le dernier, c’est le jeu. Mais le cheval a encore fait une belle prestation. Il est bien, et Timothée le monte très bien. On tire les fruits des expériences précédentes. »

 

 

Quelques mots sur les autres français présents à Zurich ?

 

Laurent Elias : « Roger-Yves Bost a fait un bon concours. C’est une bonne surprise de voir son cheval bien sauter et revenir comme ça. Dans le Grand Prix, il a sauté comme l’an dernier quand il était bien. Je suis content de le revoir à ce niveau là. Kevin Staut fait 4 points sur le dernier obstacle avec Silvana. Il s’est fait un peu coincé sur la dernière ligne. La jument est très bien réglée. Ils ont peut-être manqué d’un peu d’attention sur la dernière ligne. Enfin concernant Michel Robert, il m’avait prévenu que sa jument allait avoir besoin de se remettre en route. »

 

Et maintenant Bordeaux le week-end prochain ?

 

Laurent Elias : « C’est une étape importante. Il nous manquera deux cavaliers (Olivier Guillon et Olivier Desutter) qui ont fait le choix de ne pas courir d’indoor en début d’année. On les reverra en extérieur. Kevin Staut et Pénélope Leprévost ont d’ores et déjà assuré leur qualification pour la finale. Patrice Delaveau et Timothée Anciaume peuvent encore se qualifier, tout comme Michel Robert. Donc Patrice va enchaîner Bordeaux et Vigo, ainsi que Kevin, Michel Robert et Simon Delestre. Après Bordeaux, Timothée ira lui à Göteborg. Nous aurons à Bordeaux deux nouveaux qui vont faire leur entrée en scène à ce niveau là puisque j’ai sélectionné Julien Gonin et Aldrick Cheronnet. Ils viennent sans pression, pour découvrir et prendre de l’expérience. »

 

 

Pouvez-vous nous livrer quelques mots concernant le CSI*** de Nantes ?

 

Laurent Elias : « C’est une bonne surprise de revoir Reynald Angot remporter un Grand Prix de ce niveau. Je tiens à souligner également la bonne régularité sur l’ensemble du concours de Guillaume Batillat. »