LA FFE MISE SUR LES JEUNES

16/11/2020

LA FFE MISE SUR LES JEUNES

Lana Messina et Olivier Bost. Droits FFE/E.B

La Fédération Française d’Équitation a organisé un stage de détection réservé aux cavaliers Enfants mercredi 21 puis un stage équipe de France Poneys jeudi 22 et vendredi 23 octobre au Parc équestre fédéral à Lamotte-Beuvron (41). L’occasion pour le staff fédéral de faire un tour d’horizon national des cavaliers en devenir.
 
Enfants

La FFE a profité des vacances scolaires pour rassembler ses champions de demain. La première journée a été consacrée à la détection Enfants venus de toute la France. La fédération souhaite élargir la prise en charge de ces jeunes âgés de 10 à 14 ans afin de les familiariser au plus tôt, ainsi que leur entourage et leur coach, à l’exigence du haut niveau. Si certains ont déjà été conviés à un stage équipe de France, pour la plupart c’était une découverte.
 
Les jeunes pousses ont bénéficié d’un encadrement 5* puisqu’en plus de la présence d’Olivier Bost, sélectionneur national jeunes et de Bertrand Poisson, formateur jeunes, tout le staff de l’équipe de France Seniors était en Sologne, à savoir : Thierry Pomel, sélectionneur national, Édouard Coupérie, sélectionneur national adjoint, Henk Nooren, formateur. 

Au programme, ateliers sur le plat et à l’obstacle puis enchaînement d’un parcours pour les 27 cavaliers conviés mercredi 21 octobre. Tous les cavaliers étaient accompagnés par leur coach afin de pouvoir échanger avec l’équipe fédérale d’encadrement sportif.

STAFF EDF

                                         Le staff fédéral réuni pour encadrer
                                         les jeunes. Droits FFE/EB 

Poneys

La deuxième partie du rassemblement a été consacrée aux cavaliers Poneys. Il a été l’occasion pour le staff fédéral de découvrir des cavaliers mais aussi de voir évoluer des couples nouvellement formés à l’instar d’Emma Koltz et Callas Rezidal Z, ponette championne de France As Grand Prix Elite Excellence sous la selle d’Ilona Mezzadri.
 
Ils ont tous évolué sur le plat et à l’obstacle avec Henk Nooren et Bertrand Poisson avant d’enchaîner un parcours en situation de concours.

Si la suite de la saison est encore un peu floue, les cavaliers Poneys devraient se retrouver fin novembre pour la Super As de Deauville (14).
 
Olivier Bost, sélectionneur national jeunes : « La Fédération Française d’Équitation a voulu créer une journée de détection pour les Enfants en France de façon élargie, en se basant sur les computer lists FFE. De là, on a souhaité que tout le staff fédéral de saut d’obstacles soit présent pour chercher les jeunes talents dans le but de construire les équipes de France de demain aussi bien Poneys, Enfants, Juniors et Jeunes cavaliers. Ce qu’on regarde lors de ces journées c’est la manière dont les cavaliers appréhendent la situation, leur position sur le cheval et la connexion qu’ils ont avec lui. Ensuite, l’idée c’est de faire comprendre aux enseignants français ce que l’on attend d’un jeune en vue de le former pour le haut niveau. 

Pour les poneys, ce n’est plus de la détection mais plutôt un stage d’entraînement. Ils travaillent sur le plat et à l’obstacle avec Henk Nooren et Bertrand Poisson en insistant sur le positionnement du haut du corps du cavalier, le tracé, les abords et la rectitude afin d’optimiser la performance. On a un groupe Poneys composé de 10/12 couples opérationnels. On resserrera le groupe en avançant dans la saison. »
 
Emma Koltz, 15 ans, cavalière du centre équestre du Grain d’Orge (78), coachée par Éric Denarnaud : « Le stage était hyper intéressant. J’ai pu découvrir un peu plus Callas car je ne la monte que depuis un mois. Travailler avec Henk Nooren et Bertrand Poisson c’est toujours enrichissant. Ils voient des petits détails que l’on ne voit pas forcément au quotidien. Ils nous donnent des axes de travail à suivre ensuite chez nous. Personnellement, je sais que je dois bien garder tonique aussi bien Baluche que Callas. Je dois penser à avoir mes jambes au contact, plus que je ne le fais d’habitude. Concernant Callas, j’aimerais pouvoir faire des CSI Poneys et être régulière dans les Super As pour continuer à bien me mettre avec elle. Au boxe, c’est une ponette très gentille et attachante mais elle a son petit caractère quand même. Il ne faut pas trop l’embêter quoi ! Sur le plat, elle a de l’énergie et est agréable. À l’obstacle, elle est géniale, elle donne toujours le meilleur. » 

Léo Nerzic, 15 ans, cavalier de la Clémenterie (78), coaché par Éric Denarnaud : « C’est la première fois que je viens en stage fédéral à Lamotte. Je monte Ken Van Orchid depuis le mois de mars et j’ai fait une vingtaine de parcours avec. C’est super de venir ici, entre les installations et l’accompagnement des coachs. On apprend beaucoup techniquement à leur contact, notamment sur le travail sur le plat. On essaie d’avoir les poneys plus droit, plus rond et plus souple. »
  
Marine Ségura, 12 ans, cavalière du centre équestre d’Unieux (42) : « J’ai trouvé ce premier stage très bien. Ça met un peu la pression de travailler avec le staff de l’équipe de France mais c’est sympa. Je monte Utopyk du Jabron depuis quelques mois et on s’entend bien. C’est un cheval très énergique, il est gentil et il fait des câlins ! Ensemble, nous avons fait quelques classements et j’ai même participé à mon premier CSIO Enfants cet été à Fontainebleau. J’espère que je pourrai refaire des stages comme celui-là car j’ai adoré ! »
 
Xavier Xhémal, coach de Marine Ségura et dirigeant du CE d’Unieux : « Marine monte à poney et à cheval. C’est la première fois qu’elle est convoquée à un stage Enfants. Ça s’est bien passé, je suis plutôt content. Elle est jeune mais elle est déjà bien avancée dans la technique. Je connais le circuit car mes enfants l’ont suivi donc je savais à quoi m’attendre en venant ici. C’est bien que le staff fédéral fasse un tour d’horizon des jeunes de toute la France susceptibles d’intégrer ensuite l’équipe de France. On va continuer à travailler pour espérer y accéder ! »

 
Lana Messina, 13 ans, cavalière du sport études Ludovic Leygue (35) : « Je monte à la fois à poney et à cheval. J’ai déjà participé à un stage de détection l’an passé, cette fois je suis venue avec Donald de l’Abbaye que j’ai depuis février. J’ai fait le CSIO Enfants de Fontainebleau qui s’est très bien passé. On a pu parler de choses techniques avec les intervenants et c’était enrichissant. Ils nous donnent des conseils que l’on peut ensuite appliquer chez soi et en concours. Je dois par exemple être plus relâchée dans mes actions et ne pas faire tout d’un coup. On est quand même privilégiés de travailler avec le staff fédéral. »
 

IMG-20201026-WA0017

                                         Les cavaliers Poneys réunis autour
                                         du staff. Droits FFE