Succès pour le premier Printemps Style et Equitation

19/04/2016

Succès pour le premier Printemps Style et Equitation

Droits FFE IDJ

Franc succès pour la toute première édition du Printemps Style et Equitation au Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron (41) !

Dans le cadre du développement de la discipline du Hunter, la Commission Nationale fédérale Hunter a organisé au Parc équestre fédéral la Semaine du Hunter du 12 au 17 avril dernier. Une semaine ouverte destinée à tous les passionnés de la discipline ou à tous ceux qui veulent la découvrir. Des cavaliers, des juges, des chefs de piste, des entraîneurs venus de toute la France à Lamotte-Beuvron (41) pour une semaine placée sous le signe de la formation et de la compétition.

  • Formation juges : Stage avec une alternance de travail en salle et jugement en situation. Harmonisation nationale.
  • Formation chefs de piste : Stage avec une alternance de travail en salle et travail sur le terrain. Harmonisation nationale.
  • Formation entraîneurs : Travail en groupe sur des thèmes spécifiques propositions de progressions.
  • Formations cavaliers : Stages de niveau tous les matins sur une base de progressions
  • Compétitions tous les après-midi avec la contribution de Saran Equitation dont l’association est présidée par Laurence Poupa et dirigée par Lionel Langlet.

Claude Lanchais, Conseillère Technique Nationale en charge du Hunter

« Notre objectif était d’associer formation et compétition en réunissant l’ensemble des acteurs de la discipline. En conjuguant  la formation des cavaliers, des juges et des entraîneurs le matin et la compétition l’après-midi, le Printemps Style et Equitation avait pour mission de rassembler en un même lieu tous les passionnés de Hunter et permettre des rencontres et des échanges. Nous avons eu de très bons retours, notamment de la part des cavaliers. Nous avons essayé de répondre au mieux à leur demande, qu’il s’agisse des cavaliers Clubs, Poneys ou Amateurs et le bilan est plus que positif puisque nous avons dû dédoubler les carrières pour pouvoir accueillir tout le monde. Les chefs de piste ont, quant à eux, travaillé sur le « Master plan » et imaginé, les meilleurs plans de parcours possibles. Yves Lavarec et Marie-Christine de Saint-Vaast, membres de la Commission Hunter Fédérale, ont participé activement à l'élaboration de ce Master Plan. La compétition au Printemps Style et Equitation a rassemblé près de 780 engagés sur la semaine et l’épreuve du Derby Hunter, rarement pratiquée, qui a fait l’unanimité auprès des cavaliers. Un très bon bilan pour la première d’un événement qui participe au développement de la discipline.» Je tiens à remercier toute l’équipe technique des intervenants extérieurs, les services du parc et de restauration qui ont largement contribué à la bonne réalisation de cette action.

Jacques Robert, vice président de la FFE

"Le Hunter s'investit dans la formation des cavaliers, la FFE également; il est normal que la FFE s'investisse pour accompagner le développement du Hunter. L'ensemble des acteurs de la discipline ont pu se réunir et partager une semaine de formation et de compétition au Parc Equestre Fédéral. Avec ce nouveau rendez-vous, le Hunter bénéficie de sa propre vitrine. C'est une bonne chose pour la formation équestre de l'ensemble des cavaliers. Les premiers retours de ce Printemps du Style sont très positifs puisque nous avons plus de monde que nous pensions. L’idée vient au départ de Claude Lanchais et puis l’ensemble de la commission nous a aidés à développer cet événement qui s’est mis en place assez rapidement. Les cavaliers semblent ravis, aussi bien pour la qualité des épreuves, la qualité des intervenants et  la qualité d’accueil du Parc qui s’y prête très bien. C’est un concept qui n’existait encore dans aucune discipline. L’idée est claire : réunir tout l’environnement de cette discipline, des passionnés de toute la France et transmettre un message et une formation uniques, tout en proposant des voies de développement. »

Serge Enout, président de la Commission Hunter Fédérale

« Dès le premier jour, la première constatation a été le fort engouement pour l’événement et bien sûr nous sommes enchantés ! Tous nos stages étaient pleins. Sur ces stages de trois jours, nous avons pu constater une évolution : j’ai rencontré des cavaliers que j’avais fait travailler le matin et que j’ai retrouvés ensuite sur les pistes. Ils semblaient réjouis. Je crois que dans ce cas là, le but est atteint. Et puis, nous avons rencontré leurs chefs d’équipe qui ont apprécié la formule. On s’est aussi aperçu que des enseignants sont venus sur les trois premiers jours et ont pu se libérer le week-end pour aller satisfaire d’autres élèves sur d’autres compétitions. Ceux-là ont vraiment trouvé chaussure à leur pied ! Certains Parisiens ont même séché les cours pour pouvoir venir dès le début de l’événement.  En tous cas, c’est fabuleux, nous avons même eu du soleil. Bilan complètement positif, à refaire ! »

Eric Deyna, écuyer à l’IFCE et membre de la Commission Hunter Fédérale

« La formule a l’air de plaire, les cavaliers sont en situation d’entraînement le matin et en compétition l’après-midi en ayant des informations à court terme. Il y a eu beaucoup de passionnés de Hunter mais aussi des cavaliers qui viennent du CSO. Même si les chevaux ne sont pas dans un concept de Hunter, cet événement leur donne de la matière à travailler sur les contrats et les barèmes. Sur les Maniabilités et les Grands Prix on s’aperçoit qu’en deux ou trois jours les cavaliers ont déjà acquis certains points pour résoudre leurs problèmes en compétition. J’ai de très bons retours de la part des cavaliers. Ils apprécient le suivi du paddock à la compétition. Un bon concept qui permet de faire un débriefing à chaud pour confirmer ou remettre certains points en ordre et ainsi les aider à court terme.»

Jean Louis Bauer, Ecuries Jean Louis Bauer à Montlucon

« Nous sommes contents d’être là, les stages du matin avec tous nos cavaliers se sont vraiment très bien passés. Nous sommes venus avec des cavaliers en Club 2, en Amateur et en Style. Les terrains sont très bons et les installations du Parc permettent de travailler dans de très bonnes conditions. Parmi nos cavaliers, certains font du Hunter mais l’idée était aussi de faire découvrir la discipline à ceux qui pratiquent exclusivement le CSO et qui étaient curieux de cette discipline. Je suis persuadé que le Hunter est une bonne école pour faire du CSO. Le Printemps du Style est une idée excellente. »

  • Guide fédéral Hunter

Le Printemps Style & Equitation a permis de finaliser le Guide Fédéral Hunter à paraître mi-mai. Les photos nécessaires à son illustration ont été prises pendant la semaine et l’épreuve du manuscrit a été relue et amendée par les experts fédéraux présents. Comme les autres Guides Fédéraux, il a pour objectif de donner des outils pour débuter dans la discipline, se perfectionner, participer à des compétitions, en organiser et participer à l’encadrement.

Sa réalisation a été pilotée par Danielle Lambert, Directrice des Publications de la FFE. Les contenus ont été élaborés par la commission fédérale Hunter coordonnée par Claude Lanchais, CTN en charge du Hunter.

Pour tout savoir sur le Printemps du Style, rendez-vous : ICI