SALON INTERNATIONAL DE L'AGRICULTURE 2019 : LE BILAN

05/03/2019

SALON INTERNATIONAL DE L'AGRICULTURE 2019 : LE BILAN

Catherine Bonnichon de Rancourt, chargée des affaires européennes et institutionnelles à la FFE, a rencontré le président de la République, Emmanuel Macron. Droits FFE

La Fédération Française d’Equitation (FFE) a représenté ses 9 500 adhérents à l’occasion des neuf jours du Salon international de l’agriculture de Paris. Un poney-club éphémère installé au sein du hall équin a permis de sensibiliser les nombreux visiteurs aux atouts et bienfaits des activités équestres. La représentation institutionnelle des clubs a également été assurée auprès des nombreux élus et personnalités politiques. 

Le Salon international de l’agriculture à Paris, vitrine de l’agriculture française, est propice à la sensibilisation des pouvoirs publics, concernant non seulement les atouts de l’équitation mais également les difficultés juridiques et fiscales rencontrées par les établissements équestres. 

Tout au long des neuf jours du Salon, les rencontres avec les élus et représentants nationaux et européens se sont succédées. Les équipes de la FFE ont notamment pu échanger avec le président de la République, Emmanuel Macron, lors de sa visite officielle samedi. En clôture de sa visite au Salon, il s’est vu remettre un dossier de présentation de l’équitation en France et du Generali Open de France. Le président a manifesté son intérêt à venir découvrir les championnats de France à Lamotte-Beuvron en juillet prochain. Le Premier ministre Edouard Philippe, a également été invité au Generali Open de France.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, et la ministre des Sports, Roxana Maracineanu ont rencontré Frédéric Bouix, délégué général de la FFE. Cette double visite a été l’occasion de rappeler l’attachement des groupements équestres au caractère agricole de leur activité ainsi qu’aux atouts éducatifs des activités proposées dans les poney-clubs et centres équestres, devant ainsi acteurs à la fois du monde sportif et agricole. 

Ce Salon fut également favorable aux échanges notamment avec Martine Leguille-Balloy, députée de Vendée et présidente du groupe Cheval de l’Assemblée nationale et Jean Arthuis, député européen et ancien ministre, auteur d’un récent rapport sur la filière équine et proposant un retour à un taux réduit de TVA pour les activités équines.

Cette thématique fait également écho aux échanges avec Madame Loisier, sénatrice de Côte d’Or et vice-présidente du groupe Cheval au Sénat, également auteur d’un rapport d’information intitulé « Retour au taux réduit de TVA pour la filière équine ».

De même, Karine Gloanec Maurin, députée européenne, est venue sur le stand de la FFE, l’occasion d’échanger notamment de la prochaine Politique agricole commune (PAC). La FFE a aussi reçu les fidèles visites de Michel Barnier, négociateur en charge du Brexit et de Michel Dantin, député européen et maire de Chambéry. Éric Andrieu, député européen, a également renouvelé sa visite et échangé avec Frédéric Bouix au sujet de la PAC et de la représentation des intérêts français au sein du Parlement européen. Marine Berthet, sénatrice de Savoie ainsi que Christophe Blanchet, député du Calvados ont également rencontré les équipes de la FFE, qui leur ont présenté les enjeux et problématiques de la filière. 

Ambassadeurs du monde rural auprès des jeunes générations, les poney-clubs et centres équestres assurent une sensibilisation au monde agricole et une transmission des valeurs éducatives. Entre présentations, séances de pansage, animations en main et baptêmes à poney, près de 3 000 enfants de tous âges venus de toute la France, ont pu découvrir les joies des premiers contacts avec l’animal.

À leurs côtés, ce sont autant de familles qui ont pu être concrètement et directement informées des modalités de pratique de l’équitation en France. Afin de présenter le fort maillage territorial des structures membres de la FFE, l’annuaire des établissements équestres labellisés ainsi que le catalogue Cheval nature ont, entre autres, été largement distribués. Le Comité régional d’équitation d’Île-de-France était aux côtés de la FFE pour proposer aux enfants de prolonger l’expérience du baptême poney dans un club. Un partenariat a été mis en place en concertation avec les clubs franciliens désireux de « transformer l’essai », permettant ainsi aux enfants intéressés par l’équitation de réaliser une initiation gratuite, après leur première expérience au Salon de l’agriculture.

Au contact du public, les représentants de la Fédération Française d’Equitation ont pu présenter le modèle du « poney partagé » proposé dans les 6 000 poney-clubs et centres équestres adhérents. Ils ont pu directement témoigner de l’intérêt pédagogique de ce sport et de la démarche d’accessibilité dans laquelle la FFE est engagée. Les outils de la FFE achevalenfrance.com et GeoCheval.com ont été présentés. Ces deux outils qui permettent respectivement de trouver une activité ou un itinéraire équestre partout en France rappellent combien les activités sont ancrées dans l’ensemble des régions, dans la ruralité et dans l’agriculture.