Officialisation des Groupes 1

21/05/2019

Officialisation des Groupes 1

Droits FFE/PSV

Le week-end dernier, le président de la FFE, Serge Lecomte, les élus et l’équipe fédérale d’encadrement sportif ont annoncé la composition officielle des Groupes 1 dans les trois disciplines olympiques. À cette occasion, les propriétaires des chevaux de haut niveau ont été remerciés pour leur engagement aux côtés de la FFE et des cavaliers tricolores.

 

En début d’année, après concertation avec les acteurs du haut niveau, la FFE a fait évoluer sa politique sportive pour rendre les équipes de France plus performantes.
Le Groupe 1 et le Groupe 2 ont été mis en place dans chaque discipline olympique et paralympique pour offrir une meilleure lisibilité. Les couples sont rassemblés au sein de ces groupes en fonction de leurs performances sportives, dans le respect de la charte du sport de haut niveau.
Le Groupe 1 est la référence pour les sélections des rendez-vous majeurs notamment les championnats d’Europe et les Jeux olympiques. L’accès d’un couple au Groupe 1 est conditionné par la signature de la Convention JO. Celle-ci formalise l’engagement réciproque de la FFE avec les propriétaires de chevaux de haut niveau dans un but partagé d’ambition sportive.

 

Vendredi 17 mai, à quelques heures du début de la Coupe des nations du CSIO 5* de La Baule, Frédéric Morand, vice-président de la FFE en charge du saut d’obstacles, Sophie Dubourg, DTN, Frédéric Bouix, Délégué général de la FFE, Thierry Pomel, sélectionneur national et Henk Nooren, formateur, ont accueilli propriétaires, cavaliers et journalistes pour dresser un bilan du début de la saison.

 

Sophie Dubourg, directrice technique nationale :

« Cette saison, nous avons mis en place un projet sportif pour la période 2019 – 2024. Ce projet couvre les prochains JO de Tokyo mais aussi ceux de Paris.

L’objectif est d’offrir à tous une meilleure lisibilité et de continuer à former et aguerrir les couples en vue des échéances majeures.

En saut d’obstacles, Thierry Pomel a été nommé sélectionneur national, secondé par Edouard Coupérie, qui est actuellement aux cotés des Tricolores engagés sur la Coupe des nations de 2e division à Drammen en Norvège, et d’Olivier Bost qui est en charge des jeunes.

Le choix a été fait, au lendemain des Jeux équestre mondiaux de Tryon de mettre l’accent sur la préparation et la formation des couples sur le long terme. Une série de stages ont eu lieu, dont le dernier en date dimanche et lundi dernier. La dynamique des Groupes est bonne, les propriétaires et notamment ceux qui sont mis en lumière aujourd’hui sont engagés pour l’équipe de France. Nous devons continuer de progresser ensemble pour décrocher la qualification olympique cet été et continuer de faire progresser les couples jusqu’aux JO de Paris.

Ce week-end, nous mettons un focus particulier sur les propriétaires des chevaux des Groupes 1, ici en saut d’obstacles, demain en fin de journée, je serai aux côtés de l’équipe d’encadrement sportif du concours complet au Grand National du Lion d’Angers et dimanche, aux côtés du président Lecomte et du staff de dressage aux CDIO de Compiègne.

Ces groupes sont appelés à vivre au fil des compétitions et des performances des Tricolores qui démontrent régulièrement que l’on peut compter sur eux lors des grand rendez-vous. »

 

Frédéric Morand, vice-président de la FFE, en charge de la discipline :
« En mettant en place ces Groupes, la FFE souhaite accompagner ses meilleurs couples pour que l’équipe de France continue de rayonner dans les grandes échéances internationales comme elle l’a toujours fait. »

 

Thierry Pomel, sélectionneur national :

« Ces stages sont très appréciés des cavaliers qui soulignent l’utilité du travail sur le plat pour préparer les séances d’obstacles avec les renforcements qui ont été apportés. Ces moments de partage technique me permettent d’apprécier le travail et l’évolution des couples durant l’hiver pour envisager les objectifs de début de saison. Ils favorisent aussi des échanges privilégiés avec les cavaliers, étant disponibles à 100 % les uns pour les autres. »

 

Henk Nooren, formateur :

« Revenir aux fondamentaux de base et s’attarder sur le fonctionnement du cavalier. Chaque détail compte et prendre du temps individuellement pour chaque couple est indispensable pour adapter la progression du travail, les exercices à réaliser, le temps de travail ou même le harnachement le plus adapté. Pour répondre à toutes ces interrogations il faut prendre le temps d’observer chaque couple et construire ensemble leur équitation. Ces moments me permettent de mieux connaitre les couples afin de les accompagner avec Thierry sur les compétitions de référence comme les CSIO. »

Couples membres du Groupe 1 de saut d’obstacles

  • Geneviève Mégret, Dominique Mégret et Elise Mégret du Haras de Clarbec, propriétaires de Sultane des Ibis, montée par Félicie Bertrand Vainqueurs du GP du CSI 5* de BORDEAUX en février 2019.
  • Serge Batailler, propriétaire de Shiva d’Amaury, monté par Mathieu Billot Double sans-faute lors de la Coupe des nations de St Gall en juin 2018.
  • Emmanuèle Perron Pette et Armand Pette du Haras des Coudrettes, propriétaires d’Aquila*HDC, monté par Patrice Delaveau, vainqueurs du Grand Prix de La Baule en 2018 ; For Joy Van’t Zorgvliet*HDC, monté par Kevin Staut 6e du GP de Gijon en septembre 2018 ; Silver Deux de Virton*HDC, monté par Kevin Staut, 2e du GP Coupe du monde à Oslo en octobre 2018.
  • Benoit Zimmermann, propriétaire de Chesall* Zimequest, monté par Simon Delestre, 3e du GP du CSI 5* de Bordeaux en février 2019.
  • Philippe Berthol et Simon Delestre, propriétaires de Ryan des Hayettes*Hermès, vainqueurs du GP CSI 5* du Saut Hermès en mars 2019.
  • Caroline Willot, représentant la Sarl C. Epona, propriétaire d’Ucello de Will, monté par Simon Delestre, 2e du GP CSI 5* de Hong Kong en février 2019.
  • Béatrice Mertens, propriétaire de Ilex VP, monté par Nicolas Delmotte, 3e du GP CSI 5* à Dinard en août 2018.
  • Annick et André Chenu, propriétaires de Timon d’Aure, monté par Alexis Deroubaix, 9e en individuel aux Jeux équestres mondiaux de Tryon en septembre 2018.
  • Suzana Epaillard, représentant Hello Holding 31 SLU, propriétaires de Usual Suspect d’Auge, monté par Julien Epaillard, vainqueur du GP CSI 5* à Doha en mars 2019.
  • Jacques Helmlinger, propriétaire et cavalier de Tonic des Mets, 4 pts au cumul des deux manches dans la Coupe des nations CSIO 5* à Gijon en août 2018.
  • Martine Leguille Balloy représentant la SC la Martinière, propriétaire de Eros, monté par Olivier Robert, double sans-faute dans la Coupe des nations CSIO 5* à Sopot en juin 2018.
  • Valerie Cougouille, propriétaire de Vivaldi des Meneaux, monté par Olivier Robert, Champions de France Pro Élite 2018.
  • Caroline Di Stefano, représentant la Laiterie de Montaigu, propriétaire de Cristallo A*LM, monté par Philippe Rozier, 3e du GP du CSI W à Bâle en janvier 2019.
  • Victoria Niarchos, propriétaire de Venezia d’Ecaussinnes, montée par Thierry Rozier, 5e du GP de La Baule en 2018.

 

En concours complet, Emmanuel Feltesse, représentant Serge Lecomte, Michel Asseray, DTN adjoint pour le concours complet et Thierry Touzaint, sélectionneur national ont profité de l’étape du Grand National FFE AC-Print du Lion d’Angers pour remettre au propriétaires leurs packs de bienvenue dans le Groupe 1 de concours complet.

 

Couples membres du Groupe 1 de concours complet :

 

  • Marie-Caroline Barbier, propriétaire et cavalière de Picasso d’Oréal, 5e du CCI 4* U25 de Bramham en juin 2018.
  • Michel Lancelot, propriétaire de Sarah d’Argouges, montée par Sébastien Cavaillon, classé au CCI 5* L de Pau en 2018.
  • Iris de Fleurieu et Agnès Trouble, propriétaires de Trésor Mail, monté par Sidney Dufresne, classé aux Championnats du monde à Tryon CCI 5*L.
  • Alexis Goury, propriétaire et cavalier de Trompe l’œil d’Emery, classé 7e au CCI 5* L de Pau en 2018.
  • Agnès Célérier, propriétaire de Punch de l’Esques, monté par Karim-Florent Laghouag,dressage à plus de 64 % et double sans-faute au CCI 4* L de Bramham en 2018.
  • Inès Hubert Chiche, représentant l’Elevage Hubert Chiche, Virginie Jorissen et Camille Lejeune, propriétaires de Tahina des Isles, montée par Camille Lejeune, classé au CCI 5* L de Burghley en septembre 2019.
  • Didier Livio, représentant la SC soixante seize et compagnie et Les amins de Maxime Livio, propriétaires de Opium de Verrières, monté par Maxime Livio, classé aux Championnats du monde à Tryon CCI 5*L.
  • Isabelle Peters, propriétaire de Won’t Wait, monté par Clara Loiseau, classée 3e du CCI 5* L à Pau en 2018.
  • Remi Pillot, propriétaire et cavalier de Tol chik du Levant, dressage à plus de 64 %, sans-faute sur le cross et 4pts au jumping au CCI 4* L de Saumur en 2018.
  • Jean Roch Gaillet, directeur général de l’IFCE et Nathalie Mull, directrice des sports de l’IFCE, propriétaire de Qing du Briot*ENE-HN, monté par le Lieutenant-Colonel Thibaut Vallette, classé aux Championnats du monde à Tryon CCI 5*L.

 

Enfin dimanche, Serge Lecomte, Emmanuelle Schramm, DTN adjointe pour le dressage et Jan Bemelmans, sélectionneur national ont récompensé les quatre propriétaires des chevaux membres du Groupe 1 signataires de la Convention JO.

Couples membres du Groupe 1 de dressage :

  • Morgan Barbançon Mestre, propriétaire de Sir Donnerhall II OLD et Bolero, montés par Morgan Barbançon Mestre.
  • Stéphanie et Dominique Brieussel, propriétaires d’Amorak, monté par Stéphanie Brieussel.
  • Anne-Sophie Bernard de la Gatinais propriétaire d’Ultrablue de Massa, monté par Arnaud Serre.

 Retrouvez toutes les photos sur le page Facebook des équipes de France !