LA FFE ET LA GENDARMERIE NATIONALE S'ALLIENT POUR AMÉLIORER LA SÉCURITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ÉQUESTRES ET LUTTER CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX ÉQUIDÉS

25/09/2020

LA FFE ET LA GENDARMERIE NATIONALE S'ALLIENT POUR AMÉLIORER LA SÉCURITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ÉQUESTRES ET LUTTER CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX...

Droits FFE DR

Dans un contexte d’actes de barbarie envers les équidés, la Fédération Française d’Equitation et la Gendarmerie nationale ont signé, vendredi 18 septembre, un partenariat visant  à sécuriser les établissements équestres.
 
Ce partenariat a vu le jour à la suite des actes de mutilation envers les équidés qui se sont multipliés depuis le mois d’août sur tout le territoire français. L’objectif étant de renforcer la sécurité du monde équin grâce à une mobilisation massive de la gendarmerie.

La convention a abouti sur différents engagements : la Gendarmerie nationale s’est engagée à communiquer de manière régulière sur l’évolution de la situation ; la FFE associera désormais la Gendarmerie nationale aux évènements qui seront organisés et des alertes seront diffusées aux adhérents de la FFE

Hubert Bonneau –général des armées, directeur des opérations et de l’emploi en a profité pour présenter aux responsables de la filière cheval l’organisation de la Gendarmerie nationale. L’occasion pour eux d’identifier leurs correspondants locaux afin de répondre à leurs besoins en cas de situation critique.

« La Fédération s’est portée partie civile en soutien à tous les propriétaires de chevaux victimes de ces actes inqualifiables. Cette convention avec la Gendarmerie nationale doit nous permettre  de tout mettre en œuvre pour stopper ces violences, et plus largement d'assurer la sécurité des poneys et chevaux au sein de nos établissements », s’est exprimé Serge Lecomte, président de la FFE.