CONGRÈS FÉDÉRAL EN AVIGNON (84) - ENSOLEILLÉ, STUDIEUX ET PARTICIPATIF

23/01/2019

CONGRÈS FÉDÉRAL EN AVIGNON (84) - ENSOLEILLÉ, STUDIEUX ET PARTICIPATIF

Droits JLL

Le Congrès fédéral du 16 au 18 janvier 2019 a réuni 250 dirigeants et enseignants autour des thématiques du développement des clubs et de la diversification de leurs activités, vers le spectacle et vers de nouvelles animations. Par un grand soleil sans mistral, avec les premiers amandiers en fleurs, la Provence a offert le meilleur du sud avec de beaux moments pour parcourir les allées de Cheval Passion. Côté salle, une plénière par jour a permis de faire le point sur les sujets au programme.

Plénières studieuses

Le mercredi on a parlé spectacles. Après avoir expliqué comment le spectacle est facteur de motivation pour cavaliers et enseignants, un gros plan a été fait sur le carrousel et sur les formations fédérales.

Le jeudi, on a parlé conception et valorisation de son projet de club avec l’exemple du projet du poney-club de Montéclin. On s’est ensuite penchés sur la conception créative de spectacles et d’animations.

La fin de matinée était consacrée aux ventes additionnelles en plus de la séance hebdomadaire. L’intervention était suivie de témoignages sur la vente de séances spectacles, l’offre de joindre équitation et révisions scolaires avec le partenariat de Maracuja et les différents produits mis au point pour les clubs lors de l’Equirando 2019 aux Bréviaires.

La plénière du vendredi s’est ouverte sur la présentation du projet original de l’Ecole du Domaine du Possible qui, de la maternelle à la terminale, repose sur une expérience active des apprentissages. Elle a été suivie d’une intervention sur les mécanismes et attentes de l’apprentissage selon les stades de développement du cavalier.

Une intervention sur la communication bienveillante a ensuite mis en évidence les vertus de cette approche qui permet le langage des émotions, notamment dans l’accueil du jeune enfant.

La matinée s’est terminée par une intervention participative sur les valeurs de la FFE que les congressistes associent aux mots : services, confiance, progrès, proximité et innovation. 

Ateliers interactifs

L’atelier du mercredi était une démonstration intitulée Leçons de libertés. Patrick Bouchet y a expliqué les étapes dans la formation du cheval pour réussir des présentations en groupe et en liberté.

Le jeudi après-midi, les congressistes se sont répartis entre trois ateliers participatifs très différents.

L’atelier spectacle de trois heures montrait comment monter une parade, un carrousel et un numéro de fiction, le tout sur le thème de la Renaissance. Les congressistes ont joué le rôle de cavaliers préparant ensemble des chorégraphies pour apprendre à piloter un atelier créatif. On a alterné, explications, démonstrations, création costumées en piste par petits groupes et présentations.

Dans la même logique, l’atelier Escape Game proposait de jouer en piste et en groupe pour apprendre à piloter un Escape Game dans son club.

Enfin un atelier en salle alternait des petites scènes de dialogue cavalier enseignant jouées par des comédiens et des discussions avec les congressistes en réaction aux situations proposées.

Ce Congrès était aussi une formation qualifiante pour les Brevets fédéraux d’encadrement spectacles équestres de club et / ou initiation poney cheval. 

Le meilleur du spectacle

Trois spectacles différents étaient au programme du Congrès. Le mercredi, Poney Passion présentant les numéros des dix meilleurs poney-clubs de Provence et de Côte d’Azur ont été l’occasion d’une formation par des experts fédéraux à l’analyse de créations par les congressistes.

Le jeudi soir, tout le monde a apprécié les artistes des Crinières d’Or et le vendredi matin, c’était le Marché International du spectacle équestre en création (MISEC). De quoi repartir avec des idées plein la tête, d’autant que le soir, on pouvait découvrir les numéros présentés aux cabarets.  

Clôture

Dans son intervention de clôture, Serge Lecomte a souligné son objectif : une Fédération utile et simple. Il a rappelé l’intérêt d’une action collective pour donner de la puissance à l’action individuelle et pour crédibiliser notre secteur. En réponse à une question, il a demandé à chacun d’aller dans les mairies pour que les demandes des centres équestres sur la TVA soient bien inscrites partout en France et à toutes les occasions dans le point fiscalité du Grand Débat lancé par le gouvernement. 

En savoir plus à la page Congrès de l’Espace Club sur ffe.com. Les présentations et les actes en vidéo y seront mis en ligne.