COMMISSION COURSES DE GALOP A PONEY

03/05/2017

COMMISSION COURSES DE GALOP A PONEY

Droits FFE EB

Une commission autour des Courses de galop à poney, dernière discipline de la Fédération Française d’Equitation, s’est déroulée jeudi 27 avril au Parc équestre fédéral à Lamotte-Beuvron (41). L’objectif pour tous ces acteurs : préparer au mieux le développement et l’encadrement de cette discipline.

Après le Trot à poney, les Courses de galop à poney ont rejoint les disciplines de la FFE à la suite d’un protocole signé entre les présidents Serge Lecomte, de la Fédération Française d’Equitation, Dominique de Bellaigue, de la société Le TROT, et Edouard de Rothschild, de France Galop, le 12 janvier dernier. Les courses sont co-organisées par L’Association nationale des courses de trot et galop à poney (ANCTGP).

Si les Courses de galop à poney existent en région, ce protocole vise à organiser cette nouvelle discipline au sein de la FFE. « Le but est de développer ce qui existe déjà et de le structurer. Il y a un vrai potentiel dans les poney-clubs surtout que les sociétés de course sont demandeuses », explique Cécile Madamet, présidente de la Commission FFE Courses de galop à poney, qui a travaillé pendant 11 ans à l’Union nationale interprofessionnelle du cheval (Unic).

Une occasion pour les enfants de découvrir l’univers des courses et de progresser à poney tout en s’amusant. Ils apprennent à trouver leur équilibre, à tenir leurs rênes et à gérer la vitesse. Les Courses de galop à poney s’adressent à tous puisqu’il y a un programme à la carte pour chaque niveau. Elles comportent trois catégories : plat, haies, cross et sont ouvertes à partir des shetlands jusqu’aux poneys D (taille maximum 1m46).

« L’idée est de se rapprocher au maximum du fonctionnement des autres disciplines fédérales y compris pour les compétitions et bien sûr d’offrir de nouvelles activités aux cavaliers des poney-clubs », argumente Jean-Luc Auclair, vice-président et référent Courses à la FFE.

Ces courses peuvent se dérouler en même temps que celles des chevaux mais le but est aussi de développer des événements à part entière. Pour les jockeys en herbe, pratiquer devant un public nombreux, et parfois sur des hippodromes prestigieux est une belle expérience. « La dynamique est déjà là, les personnes sont intéressées. Les Courses de galop à poney sont très abordables techniquement et sont une vraie activité sportive et ludique pour le enfants », poursuit Jean-Luc Auclair.

Les jeunes cavaliers pourront prolonger cette expérience poney soit par le biais de l’amateurisme avec les courses de Gentlemen-riders et de cavalières, soit ils pourront en faire leur métier par le biais de France Galop.

Les Courses de galop à poney viennent donc étoffer le choix d’activités proposées aux cavaliers au sein des poney-clubs par la FFE. Elles vont en ravir plus d’un lors de la prochaine rentrée scolaire.

En attendant retrouvez le calendrier des courses sur le : SIF

Pour plus d’informations sur les Courses de galop à poney : ICI