Olivier ROBERT

La fiche du cavalier

Présentation du cavalier

  • Ville de résidence : Pompignac (33)
  • Situation familiale : Divorcé, 1 enfant
  • Club : Domaine des Artigaux
  • Région : Aquitaine

Olivier Robert s’initie à l’équitation vers l’âge de 6 ans dans la région bordelaise dont il est originaire. Ses parents ne sont pas des cavaliers et lui font découvrir d’autres sports comme le football, qu’il pratique assidûment aussi. Vers 15 ans, il doit faire un choix entre les matchs et les concours dominicaux. L’équitation l’emporte. Il fait alors une rencontre déterminante avec Dominique Bentejac qui le prend sous son aile et le forme. Olivier Robert devient son cavalier du week-end puis son apprenti et va passer deux ans aux Etats-Unis.
 De retour en France, n’étant pas pédagogue dans l’âme, Olivier ouvre un magasin de cuisine, à Libourne, pour vivre et continue de monter à cheval en amateur. Au bout d’un an, il se reconcentre sur sa carrière de cavalier grâce à deux chevaux : Gorky du Theillet et Brakar, qui l’amènent au plus haut niveau. Vient ensuite, le célèbre Inca de l’Oasis, qui remporte en six mois de temps les Grands Prix de Saint-Lô, Nantes et Lyon en 2005. Olivier Robert décide alors de se consacrer à cette passion et vend son magasin. La vente d’Inca lui permet d’acheter sa structure à côté de Bazas et il a ensuite la chance de trouver de bons chevaux qui lui permettent de ne jamais regretter son choix.
 Après Inca, viendront Lovelove’Jac et Le Galant avec qui il termine 5ème à ‘S-Hertogenbosch et 2ème à La Baule en 2008. Belle Rock, quant à elle, lui permet de concourir en Coupe des Nations puis Olala de Buissy, un cheval qui fut un gros coup de cœur.

Raia d’Helby, lui permet aussi de se distinguer dans les années qui suivent mais en Juin 2014, la jument est vendue au couple, Nick Skelton et Laura Kraut. Désormais,  pour poursuivre sa carrière au plus haut-niveau le cavalier bordelais s’appuie sur Quenelle du Py et des jeunes. En 2014, Olivier remportait le circuit du Grand National avec son coéquipier et ami, Julien Gonin. En 2015, Olivier est propulsé sur le circuit international dès le début de saison en participant au CSI 5*-W de Bordeaux puis à la Coupe des Nations de Wellington (USA). Il a également pris part en fin d’année à trois étapes Coupes du Monde FEI : Lyon, Londres (GBR) et Mechelen (BEL).

Performances

FEI World Cup(TM) Final

2017 OMAHA NE (USA) QUENELLE DU PY 34 ème sur 37
Finale Coupe du Monde Clst

Internationaux

2018 PARIS SAUT HERMES TEMPO DE PABAN 5 ème sur 47
CSI 5 étoiles - Epreuve Grand Prix
2018 VEJER DE LA FRONTERA (ESP) EROS 2 ème sur 49
CSI 4 étoiles - Epreuve Grand Prix
2017 LA CORUNA (ESP) EROS 2 ème sur 44
CSI 4 étoiles - Epreuve Grand Prix
2016 HELSINKI (FIN) QUENELLE DU PY 5 ème sur 42
CSI 5 étoiles W - Epreuve Grand Prix
2015 LYON QUENELLE DU PY 5 ème sur 48
CSI 5 étoiles W - Epreuve Grand Prix
2014 LA CORUNA (ESP) QUENELLE DU PY 3 ème sur 41
CSI 5 étoiles - Epreuve Grand Prix
2008 LA BAULE LE GALANT 2 ème sur 40
CSIO 5 étoiles - Grand Prix

2018 FONTAINEBLEAU VIVALDI DES MENEAUX 1 er sur 47
Chpt Pro Elite

Joindre le service Communication

S'abonner aux Newsletters FFE

EquitationPourTous_amorceHomeFFE
encart-pub-REF sport_responsable_980x220
LETTRE FÉDÉRALE N°883

La lettre fédérale

LETTRE FÉDÉRALE N°883 (pdf, 2,09 MB)
Nos archives