Morgan Barbançon Mestre reste aux portes du Grand Prix Freestyle

10/09/2021

Morgan Barbançon Mestre reste aux portes du Grand Prix Freestyle

Droits FFE/PSV

Jeudi soir s’est tenu le Grand Prix Spécial au Championnat d’Europe Seniors de dressage à Hagen (GER). Seule Tricolore en lice, Morgan Barbançon Mestre associée à Sir Donnerhall II a terminé 23e, trop juste pour accéder au Grand Prix Freestyle réservé aux 15 meilleurs.     

Morgan Barbançon Mestre et Sir Donnerhall II, propriété de sa cavalière, se sont élancés en fin de journée jeudi. Le couple a livré une prestation sans fausse note et a récolté la note de 71,109 %. La Française a conclu son championnat à la 23e place. 

La championne olympique allemande Jessica von Bredow-Werndl est médaillée d’or avec sa complice de Tokyo, TSF Dalera BB et une note de 84,271 %. Sa compatriote, Isabell Werth est vice-championne d’Europe avec Weihegold (81,702 %). Cathrine Dufour (Den) et Bohemian sont médaillés de bronze.

Les 15 meilleurs couples participeront samedi au spectaculaire Grand Prix Freestyle.

Résultats

ILS ONT DIT

Morgan Barbançon Mestre / Sir Donnerhall II :  « Je suis très contente de mon cheval dans l’épreuve, il a encore réalisé une reprise sans faute. En revanche, je suis déçue de mes notes. Maintenant, je vais me préparer pour le circuit Coupe du monde. Mon but est de me qualifier pour la finale. »
 
Jan Bemelmans, sélectionneur national de l’équipe de France de dressage :  «  Je suis très content. Morgan a fait une très bonne reprise sans faute. Elle a fait le maximum pour obtenir les meilleurs résultats possible. Il y avait une concurrence rude avec de très bons chevaux mais elle s'en est très bien sortie. »
 
Frédéric Morand, vice-président de la FFE en charge des JOP 2024 : «  Après Tokyo, les résultats de ces championnats d’Europe de dressage montrent le chemin qu’il reste encore à parcourir pour être a minima dans le Top 6. Il y a eu beaucoup de petites erreurs qui ont coûté des points. A l'avenir, les cavaliers doivent pouvoir boucler leur reprise sans faire de fautes. Nous allons nous réunir rapidement pour  mettre en place une nouvelle stratégie pour le dressage et réfléchir à la préparation de nos cavaliers pour qu’ils soient plus performants. Nous allons également revoir les moyens en face pour les aider à optimiser leurs résultats en vue des échéances à venir. Notre prochain objectif est Paris 2024, une échéance très importante puisque ces Jeux se dérouleront en France. Nous devons travailler en conséquence pour nous positionner parmi les meilleures nations. »

Emmanuelle Schramm, directrice technique nationale pour le dressage : « Je suis satisfaite du travail réalisé par Morgan, elle a su répéter une reprise sans faute comme dans le Grand Prix. La prochaine étape pour elle sera la Coupe du monde à Budapest où on espère qu’elle répètera les sans faute et améliorera encore ses résultats. Pour faire un bilan de ce championnat d’Europe, on termine 9e comme aux JO mais avec un écart de points plus important avec les 8e. Il faut admettre que même si nos chevaux avaient performé au mieux de leurs capacités, il aurait été très difficile d’accrocher une 8e place avec la concurrence actuelle. Cela confirme qu’il reste encore beaucoup d’efforts à fournir. »