Euro 2021 : la France 4e, Anthony Hordé 12e

05/09/2021

Euro 2021 : la France 4e, Anthony Hordé 12e

Anthony Hordé a signé la meilleure performance tricolore, il termine 12e. Droits Vida-Szucs Istvan

Les meilleurs meneurs internationaux avaient rendez-vous du 1er au 5 septembre à Budapest (HUN) pour le Championnat d’Europe. L’équipe de France termine 4e, Anthony Hordé, meilleur français, est 12e. Les Pays-Bas s’imposent par équipes et en individuel grâce à Bram Chardon.
A l’issue du test de dressage disputé jeudi et vendredi, Benjamin Aillaud effectue le meilleur démarrage pour les Tricolores en déroulant une reprise jugée à 43,52 pts, il prend la 3e place provisoire. Avec un total de 59,30 pts, Anthony Hordé signe sa meilleure reprise de la saison et occupe la 17e. Sébastien Vincent, quant à lui, réalise un score de 65,36 pts et est 31e de cette première épreuve. Les Bleus pointent alors à la 5e place par équipes avec un score de 102,8 pts, les deux meilleures notes étant retenues. Les Pays-Bas prennent les commandes avec 87 pts.
 
Samedi, place au marathon. Parti en n°1 pour l’équipe de France, Sébastien Vincent boucle un bon parcours et un total de 130,16 pts (18e). Deuxième à s’élancer, Anthony Hordé signe la meilleure performance française avec un score de 123,79 pts et une 8e place. Benjamin Aillaud termine 23e avec 134,17 pts ce qui le fait reculer à la 8e place en individuel avec un cumul de 177,69 pts.
 
La France conserve la 5e place avec un total de 356,8 pts. En haut du classement, l’Allemagne a chipé la place aux Néerlandais avec un total de 324,9 pts contre 325,7 pts. La Belgique est 3e avec 345,4 pts. La France reste donc encore en course pour une médaille de bronze avant l’ultime test, la maniabilité.

 
Dimanche matin, les meneurs ont pris le départ de l’ultime test qui s’est avéré délicat puisqu’aucun participant n’a réussi le parcours sans-faute. Sébastien Vincent sort de piste avec une balle à terre et un score de 8,98 pts. Anthony Hordé boucle un excellent parcours dans le temps, il est le seul attelage de l’épreuve à réaliser cet exploit, malheureusement il fait tomber une balle en toute fin de parcours et écope de 3 pts. Dernier à s’élancer pour le clan tricolore, Benjamin Aillaud faute à trois reprises et finit avec un score de 13,87 pts.

Les Bleus concluent leur championnat au pied du podium avec un total de 368,8 pts. Les Pays-Bas s’imposent (332,7 pts) devant l’Allemagne (339,3 pts) et la Belgique (353,3 pts).

En individuel, tenant du titre, Bram Chardon (NED) est de nouveau sacré champion d’Europe avec un score final de 164,88 pts, il devance son père Ijsbrand Chardon (NED), 169,57 pts et Michael Brauchle (GER), 169,62 pts.

Anthony Hordé signe le meilleur classement pour les Tricolores en terminant à la 12e place (186,09 pts).

Les résultats :
http://www.horsedriving.fr/ftpresults/HUN/BUDAPEST.20210901.20210905/results.html

Les réactions :

Quentin Simonet, conseiller technique national en charge de l’attelage :

« Après le dressage nous étions 5e mais assez proche du podium grâce notamment la superbe reprise de Benjamin. Benjamin et Anthony ont d’ailleurs signé leur meilleure reprise de la saison. Pour le marathon, Sébastien est parti au début de l’épreuve sans que nous ayons encore pu observer les premiers attelages sérieux sur le parcours. Malgré ce déficit d’information, il a fait un bon parcours à l’exception d’une volte dans le deuxième gué. Nous avions beaucoup plus de renseignements pour le passage d’Anthony qui était en toute fin d’épreuve. Sébastien a également pu partager son ressenti avec ses 2 coéquipiers et Félix ce qui a permis de finaliser certains choix d’option pour Anthony qui a réalisé un très bon marathon. Pour Benjamin, ces obstacles de marathon très longs et éprouvants physiquement ont été plus compliqués à négocier avec son team de chevaux plus à l’aise sur des parcours plus courts et techniques.

A l'arrivée, nous avons donné quelques points aux équipes belges et hongroises. La maniabilité s’est avérée complexe puisqu’aucun attelage n’a réussi à rentrer dans le temps et sans-faute. Sébastien a fait un bon parcours malgré une faute. Anthony fait une petite touchette en toute fin de parcours alors qu’il est le seul à avoir bouclé son tour dans le temps, c’est frustrant mais son parcours était proche de la perfection. Avec Benjamin nous souhaitions avoir un deuxième score similaire mais avec trois balles c’est finalement le score de Sébastien qui a compté pour l’équipe. Grâce à la complémentarité de nos trois attelages nous remontons à la 4e place devant les Hongrois, ce n’était pas gagné car chez eux avec tout le soutien que cela sous entend ils étaient vraiment dangereux.

La 4e place est toujours frustrante mais nous  sommes à notre place en outsider derrière les trois nations favorites pour le podium.

Sur les trois dernières échéances européennes, nous finissons 4e en 2017, 3e en 2019 et 4e cette année, ce qui est à la fois encourageant et significatif des solutions à trouver pour renforcer nos teams. Il faut saluer la performance d’Anthony qui signe son meilleur résultat individuel, qui plus est en championnat et contribue au résultat par équipe sur les trois tests.

Cette échéance a été une belle réussite sur un très beau site qui devait initialement aussi accueillir les championnats d’Europe de saut d’obstacles et de dressage avant le report des JO de Tokyo. »

Anthony Hordé : « On a fait un beau travail d’équipe, avec beaucoup d’échanges. On a essayé de performer ensemble. Cette année nous sommes arrivés en outsiders mais avec la 3e place dans le viseur. Ben (Benjamin Aillaud, ndlr) a fait un super dressage qui nous a tous motivés. J’ai réussi ma meilleure reprise de l’année notamment grâce au cheval que m’a prêté Bernard Grimonprez.

Le marathon était vraiment gros, avec beaucoup de dévers, de l’eau et des obstacles longs. Seb (Sébastien Vincent, ndlr) n’a pas fait d’erreur et nous a mis dans le rythme. Ca m’a permis de prendre un peu plus de risques et je n’ai pas fait de faute. Pour la maniabilité, c’est pareil, c’était costaud. Seb nous a bien lancés. Pour ma part j’ai fait une petite touchette dont je risque de me souvenir un moment ! Au final, je suis très content. Ca fait du bien de se retrouver sur un championnat, ça manquait. On est très motivés pour la suite, que ce soit Aix la Chapelle ou les mondiaux 2022. »