STAGE ATTELAGE SOLO, PAIRE ET TEAM 13 AU 16 FÉVRIER

21/02/2020

STAGE ATTELAGE SOLO, PAIRE ET TEAM 13 AU 16 FÉVRIER

Droits FFE DR

À quelques semaines de la reprise de la saison, 14 meneurs de l’équipe de France d’attelage chevaux ont été conviés par la Fédération Française d’Equitation au Parc équestre fédéral à Lamotte-Beuvron (41) du jeudi 13 au dimanche 16 février. 

 

Pour la quatrième fois cet hiver les meneurs se sont retrouvés autour de Félix Marie Brasseur, entraîneur national, et l’équipe fédérale d’encadrement sportif.

Étaient présents : Magalie Aillaud, Anne-Violaine Brisou, Richard Ferré, Simon Georges, Caroline Guillemont, Marion Vignaud en Solo, Raphaël Berrard, Frédéric Bousquet, Daniel Dimer, François Dutilloy et Ève Verna en Paire, Benjamin Aillaud, Thibault Coudry, Anthony Hordé en Team. 

 

Le planning de ce dernier rassemblement a été orienté sur des séances opérationnelles sur les trois tests. Un suivi vétérinaire a été effectué sur les chevaux.  Les meneurs ont également pu profiter de présentations en salle sur la nutrition et sur la maréchalerie. Ces activités ont été coordonnées par Virginie Coudry, vétérinaire fédérale, avec l’appui de Charles Barré, vétérinaire nutritionniste équin et David Germain, maréchal ferrant des équipes de France.

Après avoir couru le circuit Coupe du monde en indoor, Benjamin Aillaud a troqué son attelage de Lipizans pour ses Arabo-frisons, tous deux propriété du Haras de la Pourcaud, et a rejoint ses coéquipiers en Sologne : « Mes chevaux d’extérieur étaient au repos depuis le Championnat d’Europe. On les a remis en route gentiment. En plus, j’ai un jeune cheval que l’on a débourré cet hiver et un autre qui a déjà fait quelques concours mais qui est assez tardif. Aujourd’hui, j’ai donc six Arabo-frisons et deux Lipizzans qui sont là pour amener de l’énergie sur le marathon. Pour le premier concours, il faut avoir des chevaux prêts mais pas trop quand même. C’est en fin de saison qu’il faudra être là. »

 

Thibault Coudry, meneur de l’équipe de France : « Grâce à mon propriétaire Bernard Grimonprez, j’ai intégré trois nouveaux à mon Team depuis le mois de novembre et donc on profite des stages hivernaux de Lamotte pour arriver à trouver où le cheval doit aller et qu’elle est la meilleure composition. C’est plus facile aussi quand on est tous ensemble, on se conseille et l’aide de Félix et Quentin nous est précieuse. L’objectif de l’année est de faire mieux que l’année dernière. Personnellement, je dois continuer à prendre des points en dressage pour aider à améliorer la performance de l’équipe. On vise un podium. Il y aura plus de monde qu’au championnat d’Europe mais on va s’appliquer. On veut faire ça pour nos propriétaires qui investissent pour nous, on veut leur rendre la pareille en augmentant nos performances. »

 

Anthony Hordé, meneur de l’équipe de France : « J’ai rentré un nouveau cheval. On modifie l’attelage doucement pour intégrer cette recrue et lui trouver la meilleure place. J’ai également récupéré un cheval de Thibault mais qui devrait me servir la saison prochaine voire les années à venir.  On a tous accru notre nombre de chevaux donc encore un peu plus de potentiel. »

 

Félix Marie Brasseur, sélectionneur national de l’équipe de France : « Les stages d’hiver sont vraiment exceptionnels. La FFE nous permet de profiter de ses installations qu’elle entretient parfaitement. L’équipe fédérale est 100 % disponible pour les meneurs aussi bien David Germain, Virginie Coudry, Quentin Simonet, conseiller technique national pour l’attelage que Sophie Dubourg, directrice technique nationale. Moi j’essaie de faire mon maximum et l’équipe fonctionne bien. Tout le monde ne peut pas être présent à chaque stage car ils ont des activités professionnelles ou sportives mais ça ne nous empêche pas de progresser . Dans ce dernier stage, on essaie de peaufiner les derniers réglages avant la saison. Mais les vrais réglages, on les fera lors des premiers concours. L’objectif sera de préparer au mieux les attelages Solo pour leur championnat du monde à Pau en fin de saison. On a la chance d’être un peu plus prêts pour les attelages à 4 qui courront aussi leur championnat du monde. Heureusement, on ne devrait pas en laisser un à la maison car cette année on peut emmener quatre attelages, ce qui est et plus simple mais surtout beaucoup plus agréable pour toute l’équipe. »

 

La saison internationale débutera à Kronenberg (NED) du 16 au 19 avril, terrain sur lequel l’équipe de France Solo remportait la médaille d’argent du Championnat du monde en 2018 et qui accueillera le Championnat du monde Team.