La FFE et l’Ecole Blondeau unies pour une meilleure collaboration entre l’homme et le cheval

20/07/2019

La FFE et l’Ecole Blondeau unies pour une meilleure collaboration entre l’homme et le cheval

Serge Lecomte, président de la FFE, Nicolas Blondeau, et Florence Blondeau, directrice de l’Ecole Blondeau, le 20 juillet au Parc équestre fédéral à Lamotte Beuvron. ©PSV

Samedi 20 juillet,Serge Lecomte, président de laFédération Française d’Equitation,Nicolas Blondeau, créateur de la méthode Blondeau, et Florence Blondeau, directrice de l’Ecole Blondeau se sont réunis pour la signature officielledu partenariat entre les deux institutions. Axé sur la compréhension de la collaboration entre le cavalier et le cheval, ce partenariat vise à favoriser le partage des connaissances scientifiques et la formation des enseignants, futurs enseignants et cavaliers.

 

Devenu un sujet sociétal incontournable, le bien-être animal est au cœur de l’action de la Fédération Française d’Equitation comme de l’activité de l’Ecole Blondeau. Par le partenariat signé le 20 juillet lors du Generali Open de France 2019 à Lamotte Beuvron, les deux institutions initient une collaboration qui permettra de partager l’information et les avancées scientifiques. Elles entendent également favoriser la formation à la méthode Blondeau des intervenants de la fédération, des enseignants des poney-clubs et des centres équestres de la FFE.

 

La FFE travaille depuis de longues années pour intégrer l’approche du comportement équin dans la formation des cavaliers et des enseignants. Pour Serge Lecomte, « la recherche sur la place du cheval dans la société, son comportement et sa psychologie doit être modernisée. La relation qui se joue entre le cheval et l’Homme est un des grands atouts de l’équitation, avant même la pratique équestre ou le sport. C’est une fierté de signer cette convention avec l’Ecole Blondeau, qui permettra de progresser dans la transmission des valeurs de respect du poney et du cheval. »

 

« La méthode Blondeau, c’est notre culture commune, le prolongement de la tradition équestre française, explique Nicolas Blondeau. Il s’agit de retrouver l’esprit de nos ancêtres qui partageaient tout avec les chevaux, l’esprit dans lequel il convient de demander au cheval de collaborer avec son cavalier. » Pour celui qui considère cette culture de la relation au cheval comme « d’intérêt général », la tradition équestre française « nous est enviée dans le monde entier ».

 

L’Ecole Blondeau est à l’initiative de l’ouverture d’un centre de recherche en partenariat avec l’INRA et la région Normandie, le programme CHEVALEDUC. Florence Blondeau, directrice de l’Ecole, a rappelé que les résultats de ce programme sur la question de la santé mentale et physique du cheval au travail pourront améliorer les contenus des apprentissages de l’Ecole Blondeau, comme la pratique de tous les cavaliers et passionnés d’équitation. C’est le sens de la collaboration entre la FFE et l’Ecole Blondeau.