Championnats d’Europe de dressage Enfants : podium pour la France !

12/08/2020

Championnats d’Europe de dressage Enfants : podium pour la France !

© FEI - Lukasz Kowalski

La majorité des championnats continentaux a été annulée cette année en raison de la pandémie. Néanmoins, les jeunes espoirs du dressage international ont eu la chance de voir leur championnat d’Europe maintenu à Pilisjaszfalu, au Nord-Ouest de Budapest (HON) entre le 9 et le 30 août.
Après trois jours d'épreuves, les Bleus catégorie Enfants permettent aujourd’hui à la France de monter sur le podium. L’équipe de France décroche la médaille de bronze par équipe grâce à des reprises régulières et un total de 217.316 points.

L’équipe de France Enfants était composée de :

  • Stella Briand – Pôle équestre de Pierrelatte écurie Stella (26) & U2 Jass du Derby, propriété de P. Kaczmareck et L. Haingue
  • Thanais Capelle Morosi – Ecurie de CAPESI (49) & Escortgirl Maupertuis, propriété de sa cavalière et de M. Morosi
  • Anna Dupuy Pelardy – Ecurie Besnardeau Eperon du Haut Forez (42) & Hilario Saint H, propriété de Bertille Pelardy
  • Eloise Thomas – Ecurie Bruno Thomas (45) & Kind of Magic Fast, propriété de Bruno Thomas

 

Avec des moyennes respectives de 73.600% et 72,667%, Stella Briand avec U2 Jass du Derby et Anna Dupuy Pelardy avec Hilario Saint H se qualifient pour l’épreuve individuelle Enfants qui se disputera ce vendredi. Une belle entrée en matière dans ce championnat Européen après la 4e place hier de l’équipe de France Juniors qui a dressé avec une bonne moyenne d’équipe à 70%.

Emmanuelle Schramm, Directrice technique nationale adjointe pour le dressage :
« On a commencé le championnat cette semaine avec les Juniors et Enfants. Les deux équipes ont eu de très bons résultats avec la quatrième place des Juniors hier. Nous étions tout prêt d’une médaille, et obtenir la médaille de Bronze pour les Enfants aujourd’hui c’est formidable. Le bon travail réalisé ces dernières années a permis à tous les couples de progresser tous les ans. Aujourd’hui nous avons des résultats de plus en plus satisfaisants. C’est en partie grâce à la bonne synergie qui animent les entraineurs et le staff technique, mais aussi à nos circuits de formations. Les deux équipes ont abordé ce championnat dans un contexte très particulier. En raison de la covid-19, ils n’ont pas pu faire beaucoup de concours cette année. Ils ont eu deux concours de préparation en juillet et certains couples n’avaient pas du tout couru d’internationaux. C’est donc d’autant plus satisfaisant de voir qu’ils ont réussi à se concentrer sur place pour aller chercher ces beaux résultats. »