Stage Equipe de France de Voltige : Les cavaliers de Voltige en stage à Saumur

06/01/2014

Stage Equipe de France de Voltige : Les cavaliers de Voltige en stage à Saumur

Nicolas Andréani ©FFE / PSV

Les potentiels membres de l'équipe de France de voltige sont actuellement en stage de préparation au Pôle France de Saumur.

En pleine préparation pour les Jeux Equestres Mondiaux, les voltigeurs de la longue liste (cités ci-dessous) se retrouvent sur une session de 10 jours, du 02 au 10 janvier 2014.

Participants :Anne Sophie Musset, Estelle Chauvin, Manon Moutinho, Manon Noël, Nicolas Andréani, Rémi Hombecq, Ivan Nousse, Julie Clause, Nathalie Blitz, Cléone Frish, Clément Taillez, Anthony Presle, Jacques Ferrari, Robin Krause, Claire Taillez, Christelle Haennel, Alix Clause, Vincent Haennel et les longeuses Caroline Rabot et Elck Schelp.

Au programme :préparation physique, acrobatie, travail à cheval, préparation des chorégraphies avec Romain Bernard, professionnel chorégraphe qui suit les voltigeurs français depuis plusieurs années, organisation des prochains stages et prises d'information sur le déroulement des Jeux Equestres Mondiaux.

Sur ce dernier point, Alain Soucasse, DTN adjoint en charge de la discipline, précise :"A 228 jours de l'échéance des Jeux, les équipes sont déjà très concentrées sur leur préparation. Nous planifions les prochaines interventions au fur et à mesure que les listes de potentiels sélectionnés vont se resserrer."

Davy Delaire, entraîneur et sélectionneur national :"Tous les voltigeurs de la longue liste sont présents pour ce stage. Nous présenterons aux JEM 3 hommes et 3 femmes dans les catégories individuelles, et une équipe pour chaque catégorie exceptée pour l'épreuve de Pas-de-deux où nous n'aurons pas de voltigeurs.

Les sélections se feront sur le CVIO 3* de Saumur, le CVI 3* d'Ermelo (P-B), le CVI 3* de Strasbourg, CVI 3* de Moorsele (BEL) et le Master (Championnat de France) du Mans. S'en suivra le stage de mise en situation du programme complet avant les JEM.

Pour le moment c'est la bonne humeur qui prend place lors de ce premier regroupement. Quelques chutes pimentent les journées car les voltigeurs intègrent de nouvelles chorégraphies contenant de nouveaux éléments techniques qu'ils doivent continuer d'apprendre à maîtriser."