Retour au pôle France pour les jeunes voltigeurs !

05/08/2020

Retour au pôle France pour les jeunes voltigeurs !

©DR

Les jeunes voltigeurs tricolores ont retrouvé le chemin du pôle France à la mi-juillet après de longs mois de confinement sans compétition. Ce fût l’occasion pour l’équipe fédérale d’encadrement sportif de faire une revue des troupes et de dresser un bilan du travail effectué à distance lors du confinement.

Une formule expérimentale

A conditions exceptionnelles, organisation exceptionnelle. Dix voltigeurs du collectif Juniors étaient de retour au pôle France voltige FFE à Saumur (49). Afin de limiter au maximum les contacts et d’optimiser les temps de travail, deux groupes de cinq ont été conviés trois jours avec une journée commune dédiée à la cohésion de groupe, au travail collectif et qui s’est conclue par une sortie « kayak polo » mélange de kayak et de jeu de ballon par équipe. Dix chevaux ont fait le déplacement, accompagnés par leurs longeurs. Les entraîneurs privés étaient également présents et ont pu échanger avec le staff.

Un confinement productif

Pendant le confinement, le staff est resté au contact des jeunes en visio plusieurs fois par semaine pour les accompagner dans leur entraînement. Un défi relevé haut la main par des jeunes visiblement surmotivés.

« Pendant le confinement, nous avons accompagné nos jeunes à distance. Ils avaient chacun deux séances d’entraînement physique par semaine avec Bamdad Memarian, et deux à quatre heures de préparation technique avec moi. La plupart des jeunes ont des tonneaux chez eux qui leur permettent d’effectuer les gestes techniques. Pour les autres, je dois dire que les canapés, tables basses et autres mobiliers de jardin se sont montrés très coopératifs ! Ça a donné lieu à des scènes cocasses mais clairement, rien ne nous arrêtait ! », explique François Athimon, sélectionneur national Juniors.

Les chevaux ont quant à eux continué l’entraînement à pied et monté avec les entraîneurs et longeurs. Lors du stage, ils ont travaillé sous l’œil de Sébastien Langlois.

« Nous sommes très satisfaits car nous avons retrouvé tout le monde très en forme. Les voltigeurs étaient dans une excellente condition physique, tout comme leurs chevaux. 

Pendant le confinement, nous avons mis en place un outil collaboratif destiné à enrichir leur vocabulaire gestuel et leur compréhension de la danse avec Romain Bernard, chorégraphe des équipes de France. Plusieurs thèmes ont été proposés avec des exercices à réaliser en vidéo. Lorsque nous avons été réunis, nous parlions tous le même langage.
Le bilan est très satisfaisant et c’est à mettre au crédit de l’engagement et de la rigueur de tous pendant la confinement. Ils ont progressé techniquement et artistiquement. Ils manquent évidemment un peu de pratique à cheval, mais avec cette belle progression et la possibilité de pratiquer à nouveau, tout va se mettre en place très vite. »

Retour en compétition

Les compétitions nationales devraient reprendre fin octobre. L’objectif de l’année pour la plupart des jeunes sera évidemment le championnat de France qui est programmé au Mans (72) du 20 au 23 décembre prochain.