Mise en ligne des Actes du Congrès FFE Spectacles Club

26/02/2016

Mise en ligne des Actes du Congrès FFE Spectacles Club

Droits FFE DR

Les Actes sont en ligne

Les Actes du Congrès FFE 2016 des Spectacles Equestres sont en ligne. Le cahier de 27 pages est téléchargeable à la page Spectacles de l’Espace Club du site ffe.com. Le sommaire est cliquable pour aller directement à la page souhaitée et les liens vers les diaporamas, vidéos, albums photos… sont eux aussi cliquables dans le pdf des Actes. On peut également consulter uniquement l’intervention choisie.

Gros plan sur les tendances et perspectives qu’ils dégagent.

Liberté

Côté piste, la présentation en liberté tient toujours la pole position. Le plébiscite du numéro Noir et Blanc de Lorenzo aux Crinières d’Or en est la meilleure preuve. Les déclinaisons éthologiques en solo qu’on pourrait résumer à Mon cheval et moi, sont légion. Un artiste, souvent une artiste, y montre la complicité qu’il / elle a réussi à établir avec son cheval. Même les spectacles des clubs vont dans ce sens. L’exploit technique seul ne suffit plus. Il faut qu’il dise un message, une ambiance ou qu’il apporte la touche d’humour qui crée l’adhésion.

Atout rayonnement

Côté salle, le Congrès a nettement positionné le spectacle comme un atout pour faire rayonner l’équitation. Serge Lecomte a expliqué « qu’au milieu du manège, nous sommes des metteurs en scène, et que nous devons faire le spectacle.» C’est aussi le cas du Cadre Noir dont Patrick Teisserenc, écuyer en chef, présent pour la première fois, a souligné à quel point il a une obligation de résultat vis-à-vis du public. Quant à Pascal Liévaux, représentant le Ministère de la Culture, il a insisté sur la communauté qui fait vivre le patrimoine équestre, clé du maintien de l’inscription de l’Equitation de Tradition Française au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Perfectionnement

Côté formation, les attentes des congressistes deviennent de plus en plus pointues au fil des années. Ils sont demandeurs des formations qui leur donnent les outils des arts du spectacle : mise en scène, gestuelle, techniques du son et de l’image, dressage des poneys et des chevaux aux figures de fantaisie… Les interventions, forcément rapides, sur le son et la vidéo, les ateliers costumes, déplacements scéniques et voltige ont été appréciés comme amorces de perspectives pour des journées de formation plus approfondies.

Autre regard

Côté handicap, les interventions ont ouvert de nouvelles pistes dans deux directions. D’une part, les prestations des non-voyants ou des cavaliers de l’Association Epona ont montré qu’on pouvait aller plus loin que ce qu’on imagine, dans la demande de performance. D’autre part, les différentes rencontres avec les encadrants ont montré tout le parti qu’on peut tirer de la polyvalence des établissements spécialisés avec les ateliers couture, cuisine, bois, espaces verts… pour un projet global mobilisant toute l’institution dans un contexte valorisant pour toutes les personnes, y compris les encadrant.

En savoir plus

La page internet Spectacles comporte également toutes les informations utiles sur le Brevet Fédéral d’Encadrement Spectacle Equestre, les experts fédéraux, les Actes des années antérieures, etc.

Le rendez-vous est donné à tous du 18 au 20 janvier 2017 pour la 10e édition du Congrès FFE.