Réunion des correspondants régionaux infrastructures

26/01/2011

Réunion des correspondants régionaux infrastructures

Droits CRTE FC

Pour la première fois, les correspondants régionaux des infrastructures du tourisme équestre ont été réunis le 25 janvier dernier, pour une journée de travail et d’échanges, sur le thème central de l’aménagement du territoire, qui constitue un enjeu majeur pour le développement du tourisme équestre.

Accueillis par Bernard Pavie, Président du CNTE, et Christian Boyer, Secrétaire Général du CNTE et élu en charge des infrastructures, les représentants des 20 régions françaises – toutes à l’exception de l’Auvergne et de la Bretagne – se sont rencontrés et ont pu s’exprimer à l’occasion de cette journée. A noter, la présence de 8 salariés des structures régionales déconcentrées de la FFE ayant une mission dédiée sur le sujet.

L’objectif de ce rassemblement était double. Il s’agissait d’une part d’échanger sur les actions en cours dans les territoires, et d’autre part de définir conjointement les modalités de mise en œuvre du Schéma national de développement des infrastructures du tourisme équestre (Schéma présenté dans l’Estafette n°101 et consultable sur www.ffe.com , rubrique tourisme équestre).

Les échanges ont été très riches et les thèmes principaux liés aux infrastructures ont été abordés. Ce regroupement a fait ressortir différents éléments qui constituent un point d’étape pour les réflexions à venir et la poursuite de la mise en œuvre du Schéma national de développement des infrastructures du tourisme équestre.

Il est ainsi important de noter une certaine sous exploitation des supports nationaux mis à  disposition par le CNTE. Des fiches techniques sur les hébergements et les itinéraires, les guides méthodologiques ou encore les études sont disponibles sur le site internet de la fédération, rubrique tourisme équestre. Tous ces outils sont destinés à faciliter les initiatives des régions et à les accompagner dans leurs réalisations.

Par ailleurs, le constat a été fait que les actions étaient variées et le développement régional inégal en fonction des territoires et des caractéristiques qui leur sont propres. Cependant, chaque région a mis en place des itinéraires équestres, développés selon l’accessibilité des chemins, les relations avec les différents interlocuteurs ou encore les financements disponibles. Ces sentiers de randonnées sont mis en avant sous forme de cartes, topoguides…

Face à ces nombreuses initiatives, le rôle du CNTE va être de mutualiser les bonnes pratiques identifiées dans chaque région, permettant d’une part de « dupliquer » les projets positifs sur l’ensemble du territoire français et d’autre part, d’harmoniser nos actions afin d’avoir des références communes pour la lisibilité et l’identification des activités fédérales, tout en intégrant les particularités de chaque territoire.

Afin de prendre en compte les échanges de cette journée et de poursuivre les actions menées dans le cadre du Schéma national de développement des infrastructures du tourisme équestre, d’autres rencontres de ce type seront programmées, ainsi que des réunions de travail intermédiaires, par thème et par public, notamment avec les permanents en charge des dossiers en région.

Equirando

Geocheval

Nous contacter

Pour toute information, vous pouvez joindre le service tourisme du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h au 02 54 94 46 00 ou à tout moment par  e-mail .

Plaquette tourisme équestre

Copie de LE TOURISME EQUESTRE EN FRANCE_VF_print-1

Editée en français et en anglais, la plaquette " Le tourisme équestre en France " est le support idéal pour présenter les atouts et les actions mises en œuvre dans le domaine de l'équitation d'extérieur.

Il s'agit d'un outil pouvant appuyer les démarches des CDTE et CRTE auprès des collectivités publiques, des fédérations de loisirs sportifs de nature..., pour développer le tourisme équestre.

Signaler un problème lors de votre randonnée

Un problème de balisage, une difficulté ou un obstacle sur un chemin ? Utilisez le formulaire  Suric@te  pour le signaler en quelques clics !

En savoir plus