Yves François Belz

La fiche du cavalier

 Belz

Droits FFE DR

  • Date de naissance : 26/07/1947
  • Lieu de naissance : Lyon (69)
  • Ville de résidence : Champguyon (51)
  • Situation familiale : divorcé, 3 enfants
  • Club : Centre Equestre Militaire de Mourmelon Le Grand (51)
  • Région : Champagne-Ardenne
  • Profession : Retraité

Présentation du cavalier

Yves François Belz découvre l’équitation à 10 ans dans une section équestre militaire à Lyon, son père étant médecin dans l’armée. Formé par des maîtres de manège, il participe de 16 à 18 ans aux championnats de France de Concours complet et de Saut d’obstacles. A 18 ans, il rentre à l’Ecole de Cavalerie de Saumur pour y suivre un cours d’élève sous-maître. Il en sort instructeur et est affecté au Centre National des Sports Equestres à Fontainebleau comme cavalier de compétition dans les sections Concours complet, Saut d’obstacles et Courses. Il participe alors aux Coupes des Nations de Saut d’obstacles et à deux championnats du monde militaires où il est remplaçant dans trois disciplines (CCE, CSO et Courses). En 1972, il est qualifié avec deux chevaux aux Jeux Olympiques de Munich (GER) en Concours complet. Dès la création de l’INE (Institut National d’Equitation) en 1970, il y est instructeur. Deux ans plus tard, l’INE devient l’ENE (Ecole Nationale d’Equitation) et Yves François suit l’institution lorsque celle-ci déménage à Saumur. En 1976, il retourne à Fontainebleau et dirige la section des Jeunes Chevaux jusqu’en 1984 où il prend sa retraite militaire. Juge national de Concours complet et de Dressage depuis 1980, il devient CTR (Conseiller Technique Régional) du Val de Loire au sein de de la Fédération Française d’Equitation en 1984 et juge international de CCE six ans plus tard. Parallèlement, il est Président de la Commission Concours complet et membre du Comité de la Société Hippique Française (SHF). En 1989, il crée sa structure équestre à Champguyon en Champagne-Ardenne où il forme des Brevets d’Etat d’équitation. Depuis 1990, il est membre de la Commission fédérale de Concours complet. En janvier 1994, il crée l’association nationale des juges de Concours complet qu’il préside toujours. Suite à la sollicitation d’un membre de la Direction Technique Nationale, il devient expert fédéral en 2008.

 

"

Son point de vue d’expert :

« Le Concours complet fait partie des disciplines les mieux structurées du fait du travail qu’elle nécessite. Les cavaliers, les entraîneurs et la Fédération sont obligés d’élaborer un programme et des objectifs de progression précis. C’est ce qui nous permet d’obtenir de nombreuses médailles depuis les catégories Poney et les cycles classiques jusqu’au plus haut niveau. Les trois tests sont devenus beaucoup plus techniques. La plus grosse difficulté est de trouver des chevaux car pour ce qui est des cavaliers de haut niveau, nous avons un vivier important et travailleur. »

"

Le palmares

Joindre le service Communication

S'abonner aux Newsletters FFE

EquitationPourTous_amorceHomeFFE
encart-pub-REF sport_responsable_980x220
LETTRE FÉDÉRALE N°920

La lettre fédérale

LETTRE FÉDÉRALE N°920 (pdf, 2,40 MB)
Nos archives