Alizée FROMENT

La fiche du cavalier

Présentation du cavalier

  • Ville de résidence : Canaules et Argentières
  • Situation familiale : célibataire
  • Club : Ecurie Froment (30)
  • Région : Languedoc-Roussillon
  • Profession : Cavalière, Coach, actrice

La jeune Alizée découvre l’équitation très jeune dès ses deux ans, sur les shetlands du poney-club vacances de sa mère. Elle se passionne pour l’équitation et profite de ses jeunes années pour sortir en concours poney jusqu’au niveau Grand Prix avec notamment Foy d’Amour Cepede et Clyde de Mai. En 2005, alors qu’elle avait arrêté l’équitation pour se consacre au théâtre et part à l’Actor’s Sud, elle découvre le dressage en allant travailler chez Sophie Roos et Corine Desoulières avec leur étalon Ice’N’Blue Time. Les propriétaires lui demandent de présenter le poney devant Laurence Sautet, l’entraîneur de l’équipe nationale. Cette dernière lui demande de rencontrer Philippe Limousin qui lui redonne l’envie de concourir. Elle rentre en formation à  l’ENE début 2006 et se voit offrir Donatello du Rivau par Fabien Godelle. Mais le cheval ne peut finir la saison et Philippe Limousin lui confie alors son étalon Joeris. L’entente est immédiate et l’étalon permet à Alizée de faire ses premières armes en équipe de France Jeunes Cavaliers. Puis un coup de fil lui amène un autre étalon, lusitanien, Mistral du Coussoul qui sera suivi d’un autre étalon du même élevage, Germanicus Menauts avec qui Alizée fait ses armes en Grand Prix afin d’amener Mistral au plus haut niveau comme actuellement aux côtés de Naxos du Coussoul. En parallèle, Alizée a monté depuis 2008 des spectacles équestres pour allier scène, danse, artistique et dressage de haut niveau et continue d’entrainer les équipes Poneys.

Performances

Championnat d'Europe

2008 AZEITAO (POR) MISTRAL DU COUSSOUL 4 ème sur 8
Chpt d'Europe J. Cav - Classement équipe

Joindre le service Communication

S'abonner aux Newsletters FFE

EquitationPourTous_amorceHomeFFE
encart-pub-REF sport_responsable_980x220
LETTRE FÉDÉRALE N°886

La lettre fédérale

LETTRE FÉDÉRALE N°886 (pdf, 1,77 MB)
Nos archives