Guerdat champion olympique

09/08/2012

Guerdat champion olympique

Photo FEI / Kit Houghton

Au terme d'une finale de haut vol, Steve Guerdat est sacré champion olympique avec le SF Nino des Buissonnets. Gerco Schroeder gagne le barrage pour la médaille d'argent devant l'Irlandais Cian O'connor. Le meilleur Français, Olivier Guillon, est 12ème.

A noter que Nino des Buissonnets est un hongre SF né en 2001 chez les Deroubaix, fils de Kannan et d'Hermine du Prelet par Narcos II et qu'il était monté jusqu'en 2010 par Guillaume Foutrier.

Du côté français, la première manche voit le beau sans faute d'Olivier Guillon. Simon Delestre se qualifie aussi pour la seconde manche avec 4 points. Pour Kevin Staut, ce sera la 34ème place avec 16 points.

En seconde manche, Simon fait deux fautes et finit 19ème.

Le commentaire de Pascal Dubois, DTN

« Les résultats de ces Jeux Olympiques sont une déception en concours complet et en saut d’obstacles. Toutefois, le bilan de l’olympiade est plutôt bon en saut d’obstacles. Nous n’étions pas qualifiés pour Pékin. Nous étions relégués en seconde ligue. Nous avons réussi à remonter en première ligue et à nous qualifier pour Londres avec le quota maximum en remportant deux médailles par équipe aux Monde et aux Europe.

Notre équipe allait pour la première fois aux Jeux Olympiques. Les chevaux ont montré qu’ils étaient au niveau de la compétition. Nous avons 3 qualifiés individuels pour la finale. Nous avons eu un peu de malchance avec l’ardillon de la rêne de Simon Delestre qui casse lors du premier parcours de l’épreuve par équipe. Cela a mis une pression supplémentaire.

En ce qui concerne le concours complet, nous avons eu un problème avec le cheval de Donatien Schauly, le mieux classé après le cross, qui n’a pas pu prendre le départ le dernier jour. Nous avons entrepris d’envoyer davantage nos cavaliers sur les gros concours y compris à l’étranger. Nous allons poursuivre notre politique de densification de l’élite.

En dressage, la qualification in-extremis de Jessica Michel est une bonne surprise, au même titre que sa qualification pour le Grand Prix Spécial. C’est réconfortant de voir que nous avons une cavalière qui ne tourne à haut niveau que depuis 10 mois et qui peut terminer les Jeux à la 31ème place."

Acces direct

Auto Promo-Licence 2019-v2