Les disciplines

Calendrier des épreuves

nom discipline-SAUT DOBSTACLES

Le saut d’obstacles consiste à enchaîner un parcours d’obstacles mobiles sans faute.

Aux Jeux, les équipes nationales sont composées de 4 cavaliers et d’un réserviste. Le format comporte une première épreuve de vitesse qui compte pour la qualification individuelle et permet d’établir la liste de départ de la qualification par équipe. Puis a lieu une Coupe des Nations en 2 manches par équipe, à l’issue de laquelle sont attribués les titres par équipe. Les 35 mieux classés courent ensuite la finale individuelle en deux manches.

Les règles du jeu

Les équipes nationales sont composées de 4 cavaliers et d’1 réserviste.

  • Vendredi 3 août : Les 5 cavaliers de chaque nation effectuent la warm-up, parcours d’entraînement qui ne compte pas pour le classement. Le sélectionneur indique quels sont les 4 partants définitifs.
  • Samedi 4 août : 1e manche qualificative qui compte pour le classement individuel et qui établit l’ordre de départ pour la Coupe des nations, en fonction des points cumulés des 3 meilleurs cavaliers de chaque équipe.
  • Dimanche 5 août : 1e manche de la Coupe des Nations, 2e qualificative individuelle. Les équipes partent à zéro. Dans chaque équipe, les 3 meilleurs résultats sont pris en compte et sont cumulés. Seuls les 45 meilleurs individuels et les 8 meilleures équipes ont accès à la 2e manche de la Coupe des Nations.
  • Lundi 6 août : 3e qualificative individuelle et finale de la Coupe des nations. Les médailles par équipe sont attribuées sur le cumul des points des 3 meilleurs cavaliers de chacune des deux manches. Les 35 meilleurs individuels, dans la limite de 3 par nation, ont accès à la finale individuelle.
  • Mercredi 8 août : finale individuelle en 2 manches. Les compteurs sont remis à zéro. Les 20 meilleurs couples de la 1ère manche repartent pour la 2e manche. Le cumul des résultats des deux manches permet l’attribution des médailles individuelles.
nom discipline-CCE

Le concours complet, consiste à enchaîner 3 tests :

  • Un premier test de dressage
  • Le cross qui est l’épreuve spécifique de la discipline. C’est un parcours de 5 700 m, à effectuer à 570 m / minute, en franchissant environ 40 obstacles fixes.
  • Un troisième test de saut d’obstacles

Aux Jeux, les équipes nationales sont composées de 5 cavaliers qui courent tous pour l’équipe. Le classement se fait sur les 3 meilleurs à l’issue des 3 tests, dressage, cross et saut d’obstacles. Ensuite les 25 mieux classés se départagent sur une seconde épreuve de saut d’obstacles pour le titre individuel.

Les règles du jeu

Les équipes nationales sont composées de 5 cavaliers qui courent tous pour l’équipe. Le classement par équipe se fait sur les 3 meilleurs au classement général, à l’issue des 3 tests, dressage, cross et saut d’obstacles.

  • Samedi 28 et dimanche 29 juillet : le test de dressage se déroule sur deux jours. Un classement provisoire est établi à l’issue du 1er puis du 2e jour de dressage.
  • Lundi 30 juillet : le test de cross se déroule sur un parcours de 5 700 mètres, à effectuer à 570 m / minute, en franchissant environ 40 obstacles fixes. Les pénalités de temps s’appliquent uniquement au temps dépassé.
  • Mardi 31 juillet : test de saut d’obstacles le matin, 1e manche qualificative individuelle et finale par équipe. Ensuite, les 25 mieux classés se départagent, l’après-midi, sur une seconde épreuve de saut d’obstacles pour le titre individuel. Toutes les médailles sont attribuées le même jour.
nom discipline-DRESSAGE

Le dressage consiste à faire évoluer les chevaux afin de montrer l’élégance de leurs mouvements et leur facilité d’emploi. Dans les compétitions les évolutions se font sur des reprises composées de mouvements classiques et de figures imposées ou libres, le cheval évoluant dans les différentes allures. Il a pour but le développement des qualités d’un poney ou d’un cheval au moyen d’une éducation harmonieuse. Il a pour conséquence de le rendre calme, souple mais aussi confiant, attentif et brillant, démontrant la plus grande complicité possible avec son cavalier. Le dressage constitue aussi une base pour toutes les disciplines équestres visant à développer la relation cavalier-cheval et à faire  progresser les qualités du cheval comme la locomotion, la souplesse et l’équilibre. C’est également un support idéal, en tant qu’école des aides du cavalier pour lui permettre de se faire comprendre au mieux de tout cheval ou poney dressé. La formation du cavalier se prolonge par l’initiation aux méthodes afin que cavalier puisse progressivement dresser lui‐même son cheval ou poney.

Aux confins du sport et de l’art équestre, le dressage est une discipline qui demande beaucoup de concentration et de relation pour obtenir ces moments de pure magie quand le cheval semble danser au rythme de la musique sous des demandes invisibles. Les tours d’honneur au botte à botte et au passage, cette allure où le cheval évolue avec lenteur et majesté sous l’effet de l’impulsion, font naître bien des vocations.

Les règles du jeu

La compétition est ouverte à 50 cavaliers maximum. Les équipes nationales sont composées de 3 cavaliers.

  • Jeudi 2 et vendredi 3 août : Grand Prix : 1e épreuve qualificative par équipe et individuelle. Les 7 meilleures équipes et les 11 meilleurs cavaliers individuels du Grand Prix sont qualifiés pour le Grand Prix Spécial soit 42 cavaliers.
  • Mardi 7 août :Grand Prix Spécial : 2e épreuve qualificative. Finale par équipe et seconde qualification individuelle. Attribution des médailles par équipe sur le total obtenu par les trois cavaliers de chaque nation, par addition des pourcentages obtenus dans le Grand Prix et le Grand Prix Spécial.
  • Jeudi 9 août : Grand Prix Libre, finale individuelle. Les 18 meilleurs cavaliers du Grand Prix Spécial sont qualifiés pour le Grand Prix Libre, dans la limite de trois cavaliers maximum par nation. Attribution des médailles individuelles sur le classement de l’épreuve Grand Prix Libre.
nom discipline-PARA-DRESSAGE

La France s’est qualifiée par équipe pour les Jeux Paralympiques qui se tiendront au stade équestre de Greenwich Park, à Londres en se classant parmi les 10 meilleures nations mondiales dans la ranking-liste FEI publiée le mercredi 1er février. Les bons résultats obtenus lors des épreuves par équipes, lors du championnat d’EUROPE puis lors de CPEDI 3* de CERVIA et de SANT MARTI VELL, sont les principales performances qui ont donné à notre équipe les points nécessaires.

Cette qualification est le résultat d’un partenariat constructif entre la Fédération Française Handisport, la Fédération Française d’Equitation et l’ENE-IFCE.

Les différents grades

En fonction de leur capacité fonctionnelle, les grades permettent de répartir les cavaliers dans différents niveaux d’épreuves internationales. Le grade de chaque cavalier est déterminé par des classifieurs, médecins et kinésithérapeutes, formés et désignés par la FEI, au moyen d’un examen spécifique.

  • Grade I (A ou B) : Pas seulement ou pas et trot (Utilisateurs de fauteuils électriques)
  • Grade II : Pas et trot (Utilisateurs de fauteuils manuels ou marche difficile)
  • Grade III : Pas, trot et galop (Hémiplégiques, amputés fémoraux, aveugles)
  • Grade IV : Pas, trot et galop avec des mouvements latéraux (Amputés tibias, malvoyants)

Les règles du jeu

Les équipes sont composées de 4 cavaliers dont au moins un de grade I ou II.

Les cavaliers disputent 3 épreuves :

  • deux reprises imposées

o   la reprise équipe, 1e épreuve pour le classement par équipe

o   la reprise individuelle comptant à la fois pour le classement individuel et par équipe

Le classement par équipe s’obtient par l’addition des deux pourcentages, sur la reprise équipe et la reprise individuelle des trois meilleurs cavaliers de l’équipe.

  • une reprise libre en musique donne lieu à l’attribution d’un 3e titre.

Acces direct

Auto Promo-Licence 2019-v2