Thibault Fournier s'offre son premier CCI4* à Pau

29/10/2018

Thibault Fournier s'offre son premier CCI4* à Pau

Droits FFE PSV P.Chevalier

En concours complet, les compétitions 4* sont le plus haut niveau de la discipline. Six compétitions de ce niveau sont organisées à travers le monde, dont une en France, à Pau (64). Toujours très attendue, cette étape du circuit de prestige FFE Eventing Tour a réuni un plateau relevé, avec notamment la double championne du monde en titre britannique Rosalind Canter ou encore du numéro 1 mondial Oliver Townend. Le clan français avait pour sa part aligné neuf couples au départ de cette compétition.

Les cavaliers français prennent un bon départ dès le dressage, première épreuve de la compétition comme à l’accoutumée. C’est Thibault Fournier, associé à Siniani de Lathus JO/JEM, propriété d’Isabelle Fournier et de son cavalier qui réalise la meilleure prestation tricolore. Pour sa première participation à un CCI 4*, le couple, déjà vice-champion du monde des moins de 25 ans à Bramham en juin dernier, démarre la compétition de belle manière en prenant la 5e place grâce à un score de 25,5 points, à seulement 2,8 points de la tête détenue par le numéro 1 mondial Oliver Townend.

Le parcours de cross imaginé par le chef de piste Français Pierre Michelet s’est avéré technique et sélectif. En véritable juge de paix, il a bouleversé le classement provisoire. Là encore la délégation française s’illustre de très belle manière : sur les quatre parcours sans-faute réalisés dans le temps imparti, trois sont signés de jeunes Français, tous sortis du pôle France de la Fédération Française d’Equitation basé à Saumur, signe de l’efficacité du circuit de formation français. 

Ouvreur pour le clan tricolore, Alexis Goury, 23 ans, réalise un cross magistral avec Trompe L’œil d’Emery JO/JEM, propriété de son cavalier, et boucle le premier maxi de ce CCI 4*. Il effectue une belle remontée puisqu’il prend la 6e place du classement à l’issue du test de cross. Seconde à remplir le contrat, Clara Loiseau en selle sur Wont Wait, propriété d’Isabelle Peters, rentre brillamment dans le temps imparti. Dernier couple français à partir, Thibault Fournier et Siniani de Lathus JO/JEM, sur le fil du rasoir, parviennent à boucler le cross dans l’exact temps imparti et franchissent la ligne d’arrivée avec beaucoup d’émotion sous les acclamations du public! Le jeune français prend alors le leadership de la compétition et décroche par la même occasion le prix FFE Eventing Tour du meilleur cross réalisé par un cavalier de moins de 26 ans. 

Comme souvent à ce niveau d’épreuve, l’inspection vétérinaire du dimanche matin a également amené son lot de surprise. Suite au forfait de l’anglaise Izzy Taylor, 3e au provisoire, les trois cavaliers français entrent dans le top 5 avant l’ultime épreuve du saut d’obstacles.

Sur les 60 cavaliers au départ le jeudi, 35 ont pris le départ de l’ultime test du saut d’obstacles. Alexis Goury fait tomber deux barres dans une combinaison et est pénalisé de 8 points. Il prendra une très belle 7e place finale de l’épreuve avec un score total de 42,5 points, et est récompensé du 3e prix FFE Eventing Tour. Cette même combinaison coûtera 4 points également à sa coéquipière Clara Loiseau qui monte sur la 3e marche du podium derrière Gemma Tattersall (GBR). Elle reçoit le 2e prix FFE Eventing Tour. Thibault Fournier s’est élancé en dernier pour clôturer ce dernier test. Avec 4.4 pts d’avance sur la britannique, il n’avait droit qu’à une faute en piste. Le jeune cavalier de 23 ans garde la tête froide et s’offre la victoire malgré une faute. Il est récompensé par le 1er prix FFE Eventing ainsi que le prix du propriétaire du meilleur cheval sous selle française pour la performance de Siniani de Lathus JO/JEM, qu'il reçoit avec Isabelle Fournier. Thibault Fournier et Siniani apportent la 4e victoire française consécutive sur ce concours : Gwendolen Fer (2017), Maxime Livio (2016), Astier Nicolas (2015).

Thibault Fournier : « Je n’ai pas grand-chose à dire sinon que c’est formidable ! Je suis venu ici dans l’idée de me jauger et de jauger mon cheval par rapport aux meilleurs couples mondiaux. Mon objectif était de prendre mes repères, prendre du métier pour performer l’année prochaine. On avait déjà fait une belle saison, et la clôturer par cette victoire c’est vraiment la cerise sur le gâteau ! Siniani a été formidable du début du dressage jusqu’au dernier saut. Je l’ai senti un peu fatigué ce dernier jour mais il s’est donné à fond. Je lui ai fait une petite farce sur le n°3 en rajoutant une foulée et j’ai tout de suite été pénalisé d’une barre. Cela m’a un peu chamboulé mais j’ai essayé de garder la tête froide en me disant que c’était déjà une chance d’être là et qu’il fallait profiter à fond. Et ça a payé, c’est fantastique ! »

 

Thierry Touzaint, sélectionneur national de l’équipe de France : « C’est une très belle performance d’avoir ces trois cavaliers dans le top 10. Ils sont tous jeunes et n’avaient jamais couru à ce niveau là (CCI 4* ndlr), c’est prometteur pour l’an prochain, année de championnats d’Europe. Ce sont des cavaliers qui étaient déjà en vue, dont deux étaient réservistes des Jeux équestres mondiaux. J’espère que ça va continuer comme ça. »

 

Clara Loiseau « C’était juste incroyable, on n’est pas venus ici en se disant qu’on allait faire une telle performance. C’est juste énorme. Je tiens à féliciter l’organisation du concours et les bénévoles, c’était très bien organisé, très beau … c’était juste un concours fantastique ! Wont Wait va avoir des vacances bien méritées, et on espère revenir l’année prochaine … Qui sait, peut être pour le CCI 4* de Badminton… On ne rencontre pas beaucoup de chevaux comme ça dans une vie donc c’est peut-être le moment de se lancer vers ces épreuves ! »

Retrouvez tous les résultats détaillés ICI