2EME DU CSIW DE BASEL, JULIEN ÉPAILLARD SE QUALIFIE POUR LA FINALE DU CIRCUIT COUPE DU MONDE

12/01/2020

2EME DU CSIW DE BASEL, JULIEN ÉPAILLARD SE QUALIFIE POUR LA FINALE DU CIRCUIT COUPE DU MONDE

© CSI Basel

Le meilleur du saut d’obstacles mondial était réuni du 9 au 12 janvier 2020 pour l’incontournable étape du circuit Coupe du Monde FEI Longines de Basel (SUI). Julien Épaillard et Queeletta prennent la 2e place du Grand Prix Coupe du monde et Kevin Staut et Viking D’la Rousserie terminent à la 7e place. Les deux tricolores décrochent leur billet pour la finale qui se tiendra à Las Vegas (USA) au mois d'avril.

 

40 des meilleurs cavaliers de la scène internationale étaient au départ de l’attendu Grand Prix Coupe du Monde FEI Longines de Basel ce dimanche. 6 couples français s’étaient qualifiés pour l’épreuve phare de ce weekend de compétition en Suisse.
Premiers à s’élancer pour le clan tricolore, Olivier Robert et Vangog du Mas Garnier, propriété de la SARL Mandore International Agency, de l’EARL. Global Dreams Stables et d’Aurélie Brochard, Groupe 1, bouclent un parcours sans pénalité et dans le temps qui leur permet de décrocher leur billet pour le barrage. Malgré un excellent chronomètre, Félicie Bertrand et Sultane des Ibis, propriété de Geneviève Mégret, Groupe1, écopent de 4 points de pénalités. Les champions olympiques par équipe de Rio, Pénélope Leprévost et Kevin Staut réalisent ensuite à leur tour le parcours parfait. En selle sur Excalibur dela Tour Vidal*GFE, propriété du Groupe France Élevage, des Écuries de la Tour Vidal et de l’EARL Eden, Groupe 2, Pénélope Leprévost se qualifie pour le barrage. Elle est immédiatement rejointe par Kevin Staut associé à Viking D’la Rousserie, Groupe 2. Enfin, Julien Épaillard et Queeletta, propriété de la SARL Chev’el, Groupe 2, sont les derniers français à réaliser un parcours sans-faute, synonyme de barrage.

Au total, 15 couples parviennent à déjouer les pièges du parcours et à se qualifier pour le barrage de ce Grand Prix Coupe du monde. Olivier Robert et Vangog du Mas Garnier réalisent une belle prestation mais font malheureusement tomber une barre sur l’obstacle n°4, et terminent à la 12e place. Même score pour Pénéloppe Leprévost et Excalibur dela Tour Vidal*GFE, fautifs sur l’avant dernier obstacle. Kevin Staut et son bouillonnant alezan offrent le premier double sans-faute au clan français. Avec un chronomètre affichant 33,52 secondes, ils prennent la 7e place de ce Grand Prix. C’est Julien Épaillard et Queeletta, déjà vainqueurs d’une épreuve ce weekend et 7èmes du CSIW de Malines fin décembre, qui réalisent la meilleure performance tricolore. Avec un parcours sans pénalité bouclé en 31,94 secondes, le duo intègre le Groupe 1 et prend la 2e place du Grand Prix, derrière le suisse Steve Guerdat, indétrônable devant son public aux commandes de Victorio des Frotards. Le belge Pieter Devos, associé à Apart, complète le podium.
Grâce à leurs performances, Julien Épaillard et Kevin Staut engrangent à nouveau des points au classement général du circuit Coupe du monde FEI Longines. Avec un total de 43 et 45 points, ils décrochent leur billet pour la finale du circuit qui se tiendra à Las Vegas (USA) du 15 au 19 avril.

La réaction de Thierry Pomel, sélectionneur national

« La qualification pour la finale du circuit qui se tiendra à Las Vegas est assurée pour Julien Épaillard et Kevin Staut. Pour Julien, c’est une très belle performance de terminer deuxième derrière Steve Guerdat qui avait un chronomètre très rapide. La stratégie pour Julien était de prendre des risques raisonnables et de se positionner juste derrière Steve. Il a parfaitement réussi donc cela lui permet de se qualifier. Viking, le cheval de Kevin n’a pas encore une grande expérience. L’objectif était de prendre peu de risques car c’est un cheval encore un peu vert sur les barrages mais qui montre de très belles qualités. L’objectif était donc de venir chercher les points pour la qualification et c’est une bonne satisfaction pour ces deux cavaliers car le contrat est rempli. Olivier Robert a encore des points à prendre pour assurer sa qualification. Avec 27 points, il est 20e ce soir et il va courir à Leipzig la semaine prochaine. Nous avons fait une demande pour aller à Amsterdam, puis il sera présent à Bordeaux et Göteborg, il lui reste donc 3 voire 4 concours pour engranger des points et se qualifier. »

 

Plus tôt dans le weekend

On avait pu entendre la Marseillaise à plusieurs reprises tout au long des 4 jours de compétition. Julien Épaillard et Queeletta s’étaient en effet offert la victoire de l’épreuve 1m50 dès le jeudi soir. Vendredi, c’est Roger Yves Bost qui faisait retentir l’hymne française en remportant l’épreuve 1m50 en selle sur Castleforbes Talitha. Ce même jour, Philippe Rozier et Prestigio LS la Silla terminaient également à la 2e place de l’épreuve 1m45, et Pénélope Leprévost et Excalibur de la Tour Vidal*GFE prenaient la 4e place du Grand Prix 1m50 de Basel dans la soirée. Samedi, l’amazone prenait la 3e place de l’épreuve 1m45 associée à Carlotta. Enfin, Simon Delestre et Qopilot Batilly Z terminaient quant à eux 4emes de l’épreuve 1m50 ce jour-là.