SÉMINAIRE DES PERMANENTS CRE À LAMOTTE-BEUVRON (41) LES 6 ET 7 JUIN

14/06/2019

SÉMINAIRE DES PERMANENTS CRE À LAMOTTE-BEUVRON (41) LES 6 ET 7 JUIN

© FFE/EB

La Fédération Française d’Équitation a réuni, au Parc équestre fédéral, jeudi 6 et vendredi 7 juin, les permanents des Comités régionaux d’équitation (CRE) pour un séminaire.

Une quinzaine de permanents de CRE ont répondu présent à l’invitation de la FFE lors du séminaire qui leur était dédié les 6 et 7 juin derniers.

En complément des réunions de présidents des Comités régionaux d’équitation organisées régulièrement, la FFE a souhaité convier les permanents de ses organes déconcentrés. Ils n’avaient pas été réunis depuis la réforme territoriale il y a trois ans. Il était donc important de rassembler ces acteurs chargés du suivi quotidien des dossiers équestres au sein de leur région,  notamment auprès des collectivités territoriales et des services décentralisés de l’État.

Cette rencontre a été l’occasion de moments d’échanges précieux afin de fluidifier la communication entre les acteurs des organes déconcentrés et les services fédéraux. Les différents services de la FFE ont présenté l’actualité et les nouveautés proposées par la fédération afin de fournir le plus d’informations possibles à leurs collègues des CRE. L’objectif étant de travailler avec une plus grande proximité au service des poney-clubs et centres équestres, notamment sur les sujets liés au développement de la pratique.

Pour certains, à l’image de Maeliss Renaud et Justine Martin, permanentes au CRE Bourgogne-Franche-Comté, c’était leur première venue en Sologne. « En venant, on s’attendait à apprendre des choses et ce fut le cas ! J’ai découvert de nombreux outils mis à la disposition des comités et des structures équestres notamment en terme de communication via la MediatekClub. Le nouvel espace métiers va également nous permettre de gagner beaucoup de temps. On a rencontré tous les services, on comprend qui fait quoi et on sait désormais vers qui se diriger selon les sujets. On a balayé tous les domaines, juridique, développement, compétition, tourisme, etc. Pour nous qui sommes en poste depuis peu, c’est très utile. Et mettre des visages sur les noms des interlocuteurs que nous avons souvent au téléphone, c’est aussi agréable », avancent les deux jeunes femmes.

D’autres, comme Anne-Claire Grison, chargée de mission au CRE Pays de la Loire, sont habitués à ces regroupements et ne manquent jamais à l’appel : « C’est mon troisième séminaire à Lamotte, nous avons eu beaucoup d’informations, j’ai découvert pas mal de choses. Cela redynamise car malgré tout, on est un peu isolé dans nos régions. Ça permet de clarifier certains sujets et d’aller plus loin, c’est essentiel pour nous. Le fait de rencontrer « en vrai » les permanents de la FFE que l’on a souvent au téléphone, ça facilite le contact. Les connaître crée une proximité, on ose ensuite plus facilement demander les choses », explique-t-elle.

L’intérêt de ces séminaires avec les organes déconcentrés est primordial pour tous car l’information circule transversalement : « Le fait de rencontrer nos homologues des autres CRE, savoir ce qu’ils font, comment ils fonctionnent, c’est très enrichissant pour nous, cela nous donne des idées », constate Maeliss Renaud de Bourgogne-Franche-Comté, d’autant plus pour ces deux régions qui ont fusionné avec la réforme territoriale.

La FFE a à cœur d’être au plus proche de ses Comités régionaux : « Nous avons à coeur de faire bouger les lignes et d’entretenir cette relation avec les différents services de la fédération. Il est important que nos collègues sachent que nous sommes chargés de la même mission au service de l’équitation et de ceux qui la font vivre. C’est comme cela que nous avancerons », a conclu Frédéric Bouix, délégué général de la FFE.