La méthanisation : un projet pour Lamotte-Beuvron (41)

25/04/2018

La méthanisation : un projet pour Lamotte-Beuvron (41)

La maquette du projet de méthaniseur.

Mercredi 18 avril s’est tenue au Parc équestre fédéral, l’assemblée générale de la Société coopérative d’intérêt collectif (SICC) Sologne agri méthanisation qui travaille à l’installation d’un méthaniseur sur la commune de Lamotte-Beuvron (41). Impliquée depuis l’origine dans ce projet, la Fédération Française d’Equitation expérimente concrètement les perspectives que représente cette énergie renouvelable pour les établissements équestres adhérents.

Au quotidien, la Fédération Française d’Equitation s’implique, veille et accompagne, l’ensemble des sujets, juridiques et techniques dans l’intérêt collectif du développement des poney-clubs et centres équestres. Autrefois ressources des clubs, le fumier est devenu une charge du fait des difficultés de stockage et d’enlèvement. « La méthanisation apparait comme une perspective d’avenir que nous nous devons d’explorer », souligne Serge Lecomte, président de la FFE. « Nous disposons de moyens mutualisés qui nous permettent de nous impliquer dans ce projet. Il facilitera l’évacuation du fumier produit sur le Parc équestre fédéral et l’expérience acquise sera partagée avec nos clubs. En cas de succès nous serons mieux à même de les inciter et les accompagner dans des projets similaires. »

Pour Damien Védrine, dirigeant du Club hippique de Brinon, à Brinon-sur-Sauldre (18), et actionnaire de la SICC, l’adhésion au projet s’est faite dès le départ. « En tant que centre équestre, les dimensions éducatives et agricoles de mon établissement m’incitent à être acteur et ambassadeur du méthaniseur. Grâce à ce dispositif, nous serons en mesure de produire de l’énergie verte à partir de nos déchets cela nous ouvre de nouvelles perspectives économiques. »

Ce méthaniseur dont la mise en service est envisagée à l’horizon 2020 représente un investissement estimé à environ six millions d’euros. Le permis de construire a été accordé début février, les travaux doivent débuter d’ici la fin de l’année. Le chantier, devrait durer entre 12 et 18 mois pour une mise en service prévue début 2020.

Pascal Bioulac, maire de Lamotte-Beuvron, commune membre de la SICC confirme que « nous avons mis spontanément un terrain à disposition, ce qui est enthousiasmant dans ce projet c’est que l’ensemble des acteurs du monde rural : agriculteurs, poney-clubs et centres équestres etc, s’associent dans la mise en place d’un outil écologique et structurant dont les retombées économiques bénéficieront à tous. Comme pour la Fédération Française d’Equitation, c’est notre rôle en tant que collectivité territoriale d’aider et d’encourager ce type de projet.  »

 

L’assemblée générale de Sologne agri méthanisation s’est tenue au Parc équestre fédéral le 18 avril. ©FFE

Droits FFE/DR

L’assemblée générale de Sologne agri méthanisation s’est tenue au Parc équestre fédéral le 18 avril. ©FFE