DUODAY 2018: à l'invitation de la FFE, Stéphane Travert visite le poney-club de La Villette

02/05/2018

DUODAY 2018: à l'invitation de la FFE, Stéphane Travert visite le poney-club de La Villette

De gauche à droite : Serge Lecomte, une cavalière, Martine Leguille Balloy, Stéphane Travert, Francois Dagnaud, Marie Villette, Camille Jaguelin, un cavalier et Xuan Lecomte. ©FFE/PSV

L’engagement sociétal des poney-clubs et centres équestres de la Fédération Française d’Equitation (FFE) les conduit à accueillir régulièrement 150 000 cavaliers en situation de handicap. Un engagement fort que le président, Serge Lecomte, a tenu à mettre en lumière  lors de la journée DuoDay. Plusieurs binômes ont partagé leur quotidien à l’occasion d’une séance d’équi-handi, en présence de Monsieur Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Madame Martine Leguille-Balloy, députée de Vendée et présidente du groupe d'études cheval à l'Assemblée nationale,  Francois Dagnaud , maire du 19e arrondissement de Paris et Marie Villette, directrice générale du Parc de la Villette.

#DuoDay

DuoDay repose sur un principe simple : une entreprise ou une collectivité accueille, le temps d'une journée de stage, une personne handicapée en duo avec un salarié volontaire. Au programme de cette journée : participation active aux tâches habituelles du collaborateur et/ou observation de son travail. Dans le cadre de cette journée, deux duos professionnels ont été constitués. Xuan Lecomte, enseignante et dirigeante du poney-club et centre équestre de La Villette a partagé sa journée avec Camille Jaguelin, enseignant en formation, cavalier handisport et membre de l’équipe de France de para-dressage. Un autre duo, composé d’Amélie Tsaag Valren, auteure et journaliste en situation de handicap et de Mathias Hebert, CTS équitation, a participé à cette journée pleinement soutenue par la FFE.

Equi-handi

Le binôme d’enseignants a animé une séance d’équi-handi avec quatre couples composés de cavaliers valides et de cavaliers en situation de handicap, patients de l’Institut médico-éducatif (IME) Alternance Paris. Monsieur le Ministre et l’ensemble des officiels présents ont bénéficié des explications de Carole Yvon Galloux, cadre de santé, chargée de mission Cheval et diversité à la FFE. Ils ont ainsi pu percevoir les bienfaits réels et immédiats du contact avec le cheval et de l’équitation en matière de plaisir, de prise d’autonomie et de bien-être physique et moral. Interrogée par le ministre, Charlotte Ract, psychomotricienne au sein de l’IME a témoigné : « Nos patients pratiquent l’équitation depuis de nombreuses années. C’est un rendez-vous qu’ils attendent tous avec une grande impatience. Les bénéfices sont réels et tangibles. La séance d’équitation est régulièrement au centre des conversations de nos patients. » Militant pour l’inclusion des personnes souffrant de troubles de l’autisme, Amélie Tsaag Valren  ajoute : « Il serait vraiment souhaitable d’arriver à faire entrer l’équitation parmi les activités aux bénéfices reconnus dans la prise en charge de l’autisme. »

Échanges

En fin de séance, le ministre et le président Serge Lecomte, ont échangé avec l’ensemble des acteurs mobilisés lors de ce Duo Day. Stéphane Travert a ainsi pu prendre conscience du rôle central que s’attache à jouer la FFE dans le développement de l’équitation pour tous,  accessible aux personnes en situation de handicap. Cette ambition pour la réussite collective ne serait cependant applicable sans l’implication des poney-clubs et centres équestres adhérents à la FFE. Ils représentent autant de lieux de vie engagés en faveur du développement de l’équitation pour toutes et tous, et permettent chaque jour la rencontre entre les chevaux, les personnels soignants et les enseignants d’équitation agissant pour l’épanouissement de tous les cavaliers.

Cheval et diversité

Récemment délégataire de la discipline du para-dressage, la FFE nourrit le souhait d’accompagner le développement de l’accession à l’équitation pour les publics fragiles. Acte fondateur de l’action fédérale envers le handicap, le congrès FFE Cheval et diversité s’est tenu au Parc équestre fédéral à Lamotte-Beuvron (41) en mars 2017. Il a permis de cerner et d’organiser les attentes conjointes du monde équestre et du monde du soin. Priorité a été donnée à la mise en réseau au travers de l’action Cheval et diversité, actuellement en cours de déploiement. Une adhésion à la FFE dédiée aux établissements de soins verra le jour prochainement. Le dispositif Cheval et diversité devrait ainsi permettre de faire de l’équitation l’une des activités sportives et de loisir les plus accessibles à tous.

Retrouvez le résumé de cette journée en vidéo : ICI