7 millions d’équidés : un rapport réalisé pour le Parlement européen met en lumière l’économie du cheval

05/07/2018

7 millions d’équidés : un rapport réalisé pour le Parlement européen met en lumière l’économie du cheval

Droits FFE DR

Dans un récent rapport intitulé « Agriculture urbaine et péri-urbaine en Europe », du Centre Leibniz pour la recherche sur le paysage agricole (Leibniz Centre for Agricultural Landscape Research (ZALF) présenté à la commission Agriculture et Développement Rural (AGRI) du Parlement européen, la commission AGRI du Parlement Européen explique, chiffres à l’appui, l’impact du cheval sur l’homme, la société et l’économie. L’étude démontre en effet les interactions de la filière équestre dans les secteurs agrotouristiques et socio-médicaux.

 

Le cheval comme acteur de développement

Selon le rapport, le cheval est au cœur des dynamiques économiques des espaces urbains et péri-urbains européens, puisque les activités de loisirs et d’agrotourisme se concentrent dans ces zones. Actuellement, les structures agricoles se développent principalement par la production de denrées spécifiques, ou la création de jardins partagés. Celles qui diversifient leurs activités optent quant à elles souvent pour des formules de randonnée à cheval, afin de compléter leur offre agro-touristique.

L’accroissement des activités centrées autour du cheval est évoqué tel un phénomène d’«horsification » par les auteurs anglophones du rapport. Ils estiment à 100 milliards € annuels et 900 000 emplois le marché équestre européen, incluant des centres équestres, les écuries et les élevages. Quel que soit leur cœur de métier, les structures s’installent désormais près des villes et des métropoles pour répondre à la demande croissante des citadins, en quête de loisirs de pleine nature ou d’activité physique à proximité de leur lieu de vie. L’étude démontre que les activités liées aux équidés sont à la fois bénéfiques sur le plan économique puisqu'elles permettent emploi, innovation et compétitivité mais aussi sur le plan social car elles facilitent l’éducation de la jeunesse et l’intégration de la communauté locale.

Avec 1 million d’équidés recensés sur la base de données gérée par l’IFCE-SIRE, la France occupe une place prépondérante dans le marché équestre européen. En 2016, les chevaux de selle représentent 42 % du cheptel et les poneys 25 %. Cette prédominance des équidés de sport et de loisir est caractéristique du modèle de l’équitation à la française, fondé sur l’apprentissage collectif au sein des clubs et sur l’accessibilité grâce au parcours de cavalier jalonné par les Galops©. En 2016, chaque région métropolitaine rassemblait 500 clubs, les régions Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes dépassant 1000 structures chacune. La filière cheval en France représente également 180 000 emplois en France, selon les derniers chiffres disponibles datant de 2012.

 

Le cheval au cœur des parcours de réinsertion

Par-delà les pistes de concours et les chemins de randonnée, le cheval est aussi au centre de nombreux dispositifs médicaux et/ou sociaux dédiés à la réinsertion de publics aux besoins spécifiques. Des centres de rééducation et de réadaptation se sont implantés en bordure des villes pour faciliter le parcours de soins des patients, comme la rééducation de personnes en situation de handicap ou l’insertion sociale de détenus. Il est avéré que le contact avec les chevaux représente une précieuse aide dans tout processus de réadaptation, d’acquisition de connaissances et de compétences, de sensibilisation à l’environnement ou au bien-être animal. 

Promouvoir les bienfaits de l’équitation auprès de ces publics, des professionnels de santé et des acteurs sociaux est l’une des missions menées par le service Cheval et diversité de la FFE. Sa présence sur le terrain et les nombreuses actions, telle que la Licence bleue conçue spécialement pour adapter les Galops© au handicap, permettent à la FFE d’accompagner 150 000 cavaliers chaque année. La FFE soutient également le développement de l’équithérapie, une approche psycho-corporelle réalisée avec le médiateur cheval pour une meilleure intégration sociale des patients.

Retrouvez le rapport sur https://bit.ly/2M8pvMU