Interview de Jean Philippe Siat, cavalier de l’Equipe de France de dressage

19/01/2010

Interview de Jean Philippe Siat, cavalier de l’Equipe de France de dressage

Droits FFE / PSV / C.Bricot

Alors que la saison de concours redémarre prochainement, Jean Philippe Siat revient sur la saison 2009 et nous fait part de ses objectifs pour 2010.

Vous êtes Champion de France, 2ème du Grand National et meilleur couple français lors des derniers Championnats d’Europe, quel regard portez-vous sur cette saison passée ?

Jean Philippe Siat : « Je ne pensais pas faire une saison pareille. Mon début de saison avec Tarski était prometteur, mais nous nous sommes finalement très bien accordés et avons réalisé une super saison. » Quels sont vos objectifs pour la saison à venir ? Jean Philippe Siat : « Mon objectif est de rester au même niveau que lors de la finale du Grand National à Jablines, où j’ai décroché une moyenne de 70 % avec Tarski. Nous devons désormais obtenir cette moyenne régulièrement et nous stabiliser dans les grands prix, même en internationaux. »

Quel est votre programme de l’année ? Avez-vous des échéances prévues ?

Jean Philippe Siat : « Le grand rendez-vous sera les Jeux Mondiaux de Lexington en septembre 2010. Plus généralement, je compte m’engager dans les grands prix internationaux. Le Grand National sera également un circuit inévitable, il propose de très belles pistes et me permettra de caler mon niveau avec Tarski, pour assurer de bonnes moyennes tout le temps. Je refais équipe avec mon partenaire de 2009 Ludovic Henri, sauf accident de parcours nous serons présents à toutes les étapes et espérons faire aussi bien que notre 2ème place de l’année dernière. L’idéal serait une 1ère place, nous travaillons pour cela et avons nos chances d’y parvenir. »

Comment préparez-vous votre saison et vos chevaux ?

Jean Philippe Siat : « Mes chevaux sont entraînés tous les jours, seul un travail régulier paye sur les terrains de concours. Je fais également des stages de préparation, notamment avec la championne germanique Monica Theodorescu pour la partie technique de l’entraînement. Durant la saison, c’est avec le sélectionneur Alain Francqueville que je me prépare aux concours internationaux ou aux grands nationaux. Nous organisons la saison avec mes deux chevaux de tête, Tarski et Greystoke. »

Vous êtes donc satisfait de l’évolution de Tarski.

Jean Philippe Siat : « Je suis en effet très content, je ne pensai pas que cela irait si bien et si vite ! »

Avez-vous d’autres chevaux prêts pour assurer la relève ?

Jean Philippe Siat : « J’ai acheté un 6 ans que je prépare pour faire les grands prix d’ici trois ou quatre ans, quand Tarski et Greystoke prendront leur retraite. Je cherche également un jeune pour préparer la relève d’ici quelques années. »

Quels sont les points que vous souhaitez améliorer ?

Jean Philippe Siat : « Le passage et le piaffer sont encore à travailler avec Tarski, qui doit être plus expressif pour assurer le 7 à chaque concours. Je répète aussi les pirouettes au galop pour grappiller des 8, et les changements de pied ou il est parfois un peu court, ce qui nous vaut quelques 6. Globalement, je souhaite gommer les petits 6 qui traînent et ainsi assurer les 70 % tout le temps. En affinant certains détails, nous pouvons faire encore mieux ! »

Acces direct

Trouver un club

Saisissez une ville ou son code postal


Auto Promo-Licence 2019-v2

Protection du cavalier

Le règlement général des compétitions FFE impose une norme équestre pour les gilets de protection lorsqu’ils sont obligatoires dans certaines disciplines.

En savoir plus
encart-pub-REF tout savoir, l'aide en ligne FFEcompet