CSI-W de Stuttgart : Michel Robert et Kevin Staut dans les 5ères place

23/11/2009

CSI-W de Stuttgart : Michel Robert et Kevin Staut dans les 5ères place

Dirk Caremans - Hippofoto

Après Oslo, Helsinki, Lyon et Vérone, c'était à Stuttgart en Allemagne que les meilleurs cavaliers mondiaux avaient rendez-vous ce week-end pour la 5ème étape du circuit Coupe du Monde.

C'est sur un parcours haut, aéré et sur des distances qui vont jouer énormément selon les dires de Laurent Elias, le sélectionneur national, que nos cinq cavaliers français prirent le départ de cette étape.

Pénélope Leprevost associé à Mylord Carthago*HN et Patrice Delaveau avec Katchina Mail sortent de leur tour respectivement avec deux barres à terre.

Pour Pénélope : « Mylord n’a que 9 ans, il manque encore d’expérience à ce niveau et tout particulièrement dans les combinaisons ».

Pour Patrice Delaveau : « La première est pour moi. J’ai changé la ligne que j’avais prévue sans changer les foulées. La seconde est pour nous deux ».

Une barre de moins pour le couple du Haras des M : Timothée Anciaume et Lamm de Fetan. Tout semblait bien parti jusqu’à la ligne oxer-vertical qui précédait le dernier obstacle . La palanque du vertical abordée très près ne résistait pas. Laurent Elias ne voyait pas d’autre explication que la révélation de ses prévisions : les distances .

Restait donc deux derniers couples français à s'élancer : les couples champions d'Europe Kevin Staut avec Kraque Boom et notre couple vainqueur de la Finale du Global Champions Tour, Michel Robert associé à sa jument Kellemoi de Pepita.

Score parfait pour ces deux couples et donc qualifiés parmi les neuf barragistes. Même scénario lors du second tour pour nos deux "Frenchies". Kevin Staut finissent à la 5ème place de ce Grand Prix et engrangent de précieux points pour le classement Coupe du Monde. Avec 30 points, il pointe à la 8ème place. Un bon bout de chemin est fait pour la Finale de Genève.

La victoire aurait pu être française avec Michel Robert, très rapide lors de ce barrage, mais quelques dixièmes de seconde de trop le relègue à la deuxième place derrière l'Allemand Ludger Beerbaum et sa jument Gotha.

Pour Michel Robert, pas de surprise particulière : « comme la semaine dernière , j’ai donné un grand coup d’accélération sur les deux obstacles. Ça avait fonctionné la semaine dernière et ça a encore fonctionné. Je voulais absolument garder la jument en compétition après Doha. Elle est vraiment fraîche ».

Pour Kevin Staut, toujours aussi réservé mais disponible, avouait avoir eu un début de concours difficile : « Après Doha, j’ai fait Vienne. Un peu trop. Je me suis rattrapé aujourd’hui. Le cheval saute très très bien . Il lui manque encore la vitesse pour espérer gagner ce type de Grand Prix ».

Un bon week-end pour nos bleus débuté avec la victoire de Pénélope Leprévost, poursuivi avec les classements de Timothée Anciaume et le succès de Patrice Delaveau et Katchina Mail dans le Mercedes German Masters. Il se conclu par les deux magnifiques résultats de Michel Robert et Kevin Staut dans le Grand Prix.

Acces direct

Trouver un club

Saisissez une ville ou son code postal


Auto Promo-Licence 2019-v2

Protection du cavalier

Le règlement général des compétitions FFE impose une norme équestre pour les gilets de protection lorsqu’ils sont obligatoires dans certaines disciplines.

En savoir plus
encart-pub-REF tout savoir, l'aide en ligne FFEcompet