PARA-DRESSAGE CPEDI 3* À MANNHEIM (GER)

15/05/2018

PARA-DRESSAGE CPEDI 3* À MANNHEIM (GER)

©FFE/AS

Encore un podium pour les para-dresseurs français : après une belle 3e place dans la Coupe des nations de Waregem à la fin du mois d’avril, les vestes bleues réitèrent et montent sur la troisième marche du podium au CPEDI 3* de Mannheim derrière les redoutables équipes allemandes et néerlandaises venues avec leurs meilleurs cavaliers.

Avec un total de 405,745 points, l’équipe de France emmenée par Céline Gerny, Vladimir Vinchon et José Letartre se crée une place sur la scène internationale et montre qu’il faudra compter avec elle dans les mois à venir, d’abord dans la course pour les Jeux équestres mondiaux de Tryon mais surtout dans celle des Jeux paralympiques de Tokyo (JAP). L’Allemagne qui a survolé ce week-end le CPEDI s’adjuge la Coupe des nations avec 428,009 points devançant les Pays-Bas avec 418,682 points.
En individuel, la compétition était tout aussi intéressante avec un très beau plateau dans chacun des grades disputés par les Français :  le Grade II et le Grade IV. Fanny Delaval, chef de l’équipe de para-dressage et conseillère technique nationale pour la discipline, dresse un bilan de ce long week-end :

« C’était un très beau concours pour nos cavaliers, il y avait une vraie concurrence et cela nous a permis de nous situer par rapport aux autres et de réaliser les progrès fait par l’ensemble des sportifs. José Letartre s’impose naturellement comme le pilier de cette équipe avec deux 3e places sur la Team test (69,625 %) et l’Individual test (70,447 %) et une 2e place sur la Freestyle (71,833 %). En selle sur Swing Royal*ENE-HN il a montré une très belle équitation. C’était fluide et agréable à regarder, il obtient d’ailleurs de très bonnes notes artistiques. Il a encore, à mon avis, une marge de progression au niveau technique mais il a déjà réussi à garder son cheval motivé tout au long des trois jours, ce qui n’était pas forcément gagné. Les deux se connaissent très bien, c’est maintenant un « vieux » couple. De bonnes choses également du côté de Vladimir Vinchon. Il y a de réels progrès, il continue à se construire avec Tarantino Fleuri. Techniquement, Vladimir doit encore travailler la qualité du rassemblé et améliorer l’élasticité de son cheval mais la base est sérieuse et cela devrait rapidement se ressentir dans la notation. Il faut leur laisser du temps et ne pas brûler les étapes pour espérer les voir au meilleur niveau. […] Camille Jaguelin a profité de ce CPEDI pour faire un concours de travail. Il a une très bonne jument mais elle est assez électrique et il faut réussir à la stabiliser. La piste de Mannheim n’est pas facile à monter, il y a beaucoup de mouvements autour susceptibles de déconcentrer les chevaux. C’était donc un très bon exercice pour le couple qui en ressort avec une expérience de plus. Du côté du Grade II et de notre duo féminin Céline Gerny et Cloé Mislin, nous avons beaucoup de positif et des pistes de progression. Cloé a un très bon cheval, il plaît aux juges mais il doit, selon eux, gagner en souplesse et fluidité notamment dans les trots moyens. La cavalière et Don Caruso vont donc travailler dans ce sens pour glaner des points supplémentaires. Céline et Vol de Nuit de Brève*ENE-HN ont à nouveau montré un gros potentiel mais Céline n’arrive pas encore à dérouler sur le rectangle ce qu’elle accomplit à la détente. Il y a trop de pression face au Jury. Il faut qu’elle travaille sur sa décontraction afin de montrer le maximum de ses capacités. »

José Letartre est lui aussi revenu sur sa prestation du week-end : « Je suis très content de Swing Royal ENE*HN, il confirme ses bonnes notes du moment. Sur trois concours et neuf épreuves disputées, il en gagne quatre, est quatre fois 3e et une fois 2e. C’est un beau début de saison pour nous deux. Il a été arrêté cet hiver pendant près de trois mois et il est revenu au meilleur de sa forme. Ça lui a fait beaucoup de bien. Il va d’ailleurs prendre un break bien mérité avant notre prochaine échéance dans un mois et demi. Je l’ai senti un peu fatigué sur la Freestyle, il était moins brillant qu’à Deauville ou Waregem. C’est un cheval qui peut manquer de motivation et se mettre dans le rouge, il faut savoir l’écouter. »

Détails des notes du CPEDI*** de Mannheim, Team test / Individual Test / Freestyle :

Grade II :          
Céline Gerny & Vol de Nuit de Brève*ENE-HN, propriété de l’IFCE
66,717% / 66,225% / 68,444%
Cloé Mislin & Don Caruso, propriété de sa cavalière
64,949% / 66,225% / 66,833%

Grade IV :         
José Letartre & Swing Royal*ENE-HN, propriété de l’IFCE
69,625% / 70,557% / 71,833%  
Vladimir Vinchon & Tarantino Fleuri, propriété de son cavalier
65,333% / 67,398% / 69,542%
Camille Jaguelin & Wimke, propriété de son cavalier
63,083% / 66,585%