LONDRES : OLIVIER ROBERT ET QUENELLE DU PY-JO/JEM, 8ÈMES DU GRAND PRIX

20/12/2016

LONDRES : OLIVIER ROBERT ET QUENELLE DU PY-JO/JEM, 8ÈMES DU GRAND PRIX

Droits FFE DR

Cette semaine, les meilleurs cavaliers de Saut d’obstacles avaient rendez-vous à Londres pour la 8e étape du circuit Coupe du Monde FEI. Olivier Robert en selle sur Quenelle de Py-JO/JEM signe la meilleure performance tricolore et se classe 8e du Grand Prix, engrangeant par la même occasion des points supplémentaires dans l’espoir de décrocher une place pour la finale du circuit.

Après avoir fait escale depuis début octobre à Oslo (NOR), Helsinki (FIN), Lyon (FRA), Vérone (ITA), Stuttgart (GER), Madrid et La Corogne (ESP), le circuit Longines FEI World Cup™ Jumping 2016/2017 a repris la route la semaine dernière. C’est en Grande-Bretagne qu’il s’est arrêté le temps d’un long week-end dans la ville de Londres. Trente-neuf couples dont quatre tricolores se sont présentés au départ du Grand Prix Coupe du Monde dimanche après-midi.

Cette épreuve dessinée par le chef de piste britannique,Kelvin Bywater, a permis à treize couples de se qualifier pour le barrage avec entre autres un Français: Olivier Robert avec Quenelle du Py-JO/JEM, propriété de son cavalier et de Chantal et Pierre-François Buffandeau.

Premier tricolore à s’élancer dans cette épreuve à 1m60, Philippe Rozier ne peut éviter deux fautes de Rahotep de Toscane – JO/JEM, propriété de Christian Baillet, en début de parcours. Avec un point de temps à rajouter à ses deux fautes, le cavalier de Bois le Roi termine son Grand-Prix sur le score final de neuf points. Même score pour Pénélope Leprevost avec Ratina d'La Rousserie, propriété de Geneviève Mégret du Haras de Clarbec. Pour Kevin Staut et Aran, propriété d'Alexandre Malaspina, deuxième de l'étape de Madrid il y a seulement quelques semaines, c'est une contre-performance en sortant de piste avec dix-sept points. Seuls Olivier Robert et Quenelle du Py – JO/JEM ont su tirer leur épingle du jeu et se qualifier pour le barrage réunissant pas moins de treize couples dont les vainqueurs des étapes de Lyon et de Madrid: Daniel Deusser avec Equita van't Zorgvliet et Marcus Ehning avec Comme Il faut.

Pénalisé d’une faute en fin de sur le vertical aux couleurs du circuit, Olivier Robert et sa jument de douze ans terminent à la huitième place de ce Grand-Prix londonien. Objectif atteint pour le cavalier aquitain qui souhaitait prendre des points afin de remonter dans le classement provisoire du circuit. A l’issue de cette étape, il passe de la vingt-huitième à la seizième place.

Au jeu du chronomètre, c’est Scott Brash qui a été le plus rapide avec Hello M’Lady et qui remporte cette huitième étape. Le cavalier britannique devance Ben Maher (GBR) avec Diva II etNicolas Philippaerts (BEL) avec H&M Harley vd Bisschop.

A l’issue de ces huit premières étapes, Kevin Staut garde la tête du classement avec cinquante-six points. Simon Delestre pointe quant à lui à la neuvième place avec trente et un points.

Prochaine étape: Mechelen / Malines  (BEL) du 26 au 30 décembre.

De nombreux classements depuis jeudi !

A noter que les Français ont brillé dans la majorité des épreuves au programme de ce CSI5*-W. Philippe Rozier se classe à trois reprises avec Unpulsion de la Hart: septième dans les épreuves 1m55 et 1m45 de jeudi et vendredi puis quatrième dans l’épreuve de samedi soir. Kevin Staut se classe à deux reprises avec sa jument de 8 ans, Unna de Kerglenn. Le cavalier du Haras des Coudrettes termine cinquième de l'épreuve 1m45 vendredi et deuxième de la 1m50 de dimanche soir. Kevin s'est également illustré avec Silver Deux de Virton*HDC vendredi soir en terminant septième, juste derrière Pénélope Leprevost avec Ratina d’La Rousserie. Pénélope a également terminé cinquième avec Nice Stephanie – JO/JEM de l'épreuve 1m55 à barrage de samedi soir.

Retrouvez tous les résultats de Londres  ICI .