CSI 5* W Lyon - Kevin Staut et Guillaume Foutrier dans le Top 8 du Grand Prix

04/11/2018

CSI 5* W Lyon - Kevin Staut et Guillaume Foutrier dans le Top 8 du Grand Prix

Droits FFE/PSV

Le Grand Prix Coupe du monde Longines FEI d’Equita Longines a vu deux Français s’illustrer. Kevin Staut prend la 5e place avec For Joy van’t Zorgvliet*HDC-JO/JEM et Guillaume Foutrier termine 7e en compagnie de Valdocco des Caps. Le Suisse Martin Fuchs s’impose.

Dimanche après-midi, les meilleurs cavaliers mondiaux étaient en piste dans l’arène lyonnaise d’Equita Longines pour le Grand Prix Coupe du monde Longines FEI à 1m60. Le chef de piste français Grégory Bodo leur avait réservé un parcours corsé fait de 14 obstacles, 17 efforts et un chronomètre qui allait piéger de nombreux pilotes. Sur les 40 couples au départ, 11 Tricolores étaient engagés. Nicolas Deseuzes et Quilane de Lezeaux, propriété de Sarl Horses Saint James, premiers à s’élancer, se sortaient magistralement des difficultés proposées et  signaient le premier parcours sans-faute. Si Pénélope Leprévost et Vancouver de Lanlore, propriété de Florian Vorpe, se faisaient piéger par le chronomètre de quelques centièmes, c’est bien un autre Bleu qui offrait un  barrage au public lyonnais en la personne de Guillaume Foutrier en selle sur le bon Valdocco des Caps, propriété de Sc du Haras des Reux. Les deux complices étaient imités quelques minutes après par Olivier Robert et son aérien Tempo de Paban, propriété d’Earl Global Dreams Stables et Monica Dutruilh. Les Français étaient à l’aise sur leurs terres puisque Kevin Staut bouclaient à son tour un parcours sans pénalité associé à For Joy van’t Zorgvliet*HDC-JO/JEM, propriété du Haras des Coudrettes.

Avec quatre couples qualifiés parmi les dix barragistes, la France pouvait espérer conserver son trophée remporté l’an dernier par Simon Delestre et Ryan des Hayettes*Hermès, propriété de Philippe Berthol et son cavalier. Le Lorrain a été moins chanceux cette année avec deux fautes au compteur. La finale au chronomètre faisait une nouvelle fois vibrer le public. Nicolas Deseuzes et Olivier Robert étaient moins en vaine qu’en 1ère manche et terminaient aux 9e et 10e places. Pour son premier Grand Prix Coupe du monde, Guillaume Foutrier renouvelait son exploit et s’offrait la 7e place avec un temps de 41’’87. Quant à Kevin Staut et For Joy, ils bouclaient eux aussi un double sans-faute en 38’’32 synonyme de 5e place.

La victoire revient au couple vice-champion du monde Martin Fuchs (SUI) et Clooney devant Lorenzo De Luca en selle sur Ensor de Litrange LXII et Steve Guerdat associé à Bianca termine 3e comme en 2017.

Le Grand Prix était support de la dernière étape du circuit French Tour FFE. A cette occasion, Emmanuèle Perron Pette et Armand Pète tout comme Guillaume Foutrier et Bertrand Franquet ont été récompensés du prix French Tour FFE par Frédéric Morand, vice-président de la FFE et Caroline Morise, responsable communication à l'Institut Esthederm, pour la performance de leurs chevaux For Joy van't Zorgvliet*HDC-JO/JEM et Valdocco des Caps.

La réaction de Kevin Staut : « Je suis très content de mon cheval. Je suis malgré tout un peu déçu de cette 5e place car j’ai perdu du temps sur les deux derniers obstacles. Après le public a été encore une fois formidable. »

La réaction de Guillaume Foutrier : « Mon cheval a été formidable. C’était une belle opportunité pour moi de venir ici et c’est un bonne expérience. »

Les résultats :  ICI